Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Le Basilic

Plante aromatique qui fleure bon l’été et la Provence, présente dans de nombreux plats méditerranéens, emblème de la cuisine italienne avec son fameux pesto, pistou en français, qui veut dire broyer et piler en provençal, le basilic aime autant les légumes, que les viandes, poissons et accommode très bien des fruits comme les fraises et les abricots.

Le terme basilic est apparu dans la langue française en 1120, il désignait à l’origine une créature légendaire de la mythologie gréco-romaine qui représentait un serpent au regard mortel.

Le mot vient du bas latin basilicum qui l’a emprunté au grec basilikos, « petit roi ». Ce n’est qu’en 1398 que l’on a commencé à l’employer pour désigner l’aromate, car selon certains, la finesse de son arôme était telle, qu’il était digne de figurer sur la table des rois.

On l’appelle aussi, herbe royale, oranger des savetiers, herbe aux sauces, balicot, calament.

La petite histoire du basilic

basilicLe basilic est originaire d’Inde, où il est connu depuis plus de 4000 ans. Il s’est acclimaté très tôt en Europe et en Occident où il aurait été amené par les soldats d’Alexandre le Grand 300 ans avant JC. Il était considéré comme une plante sacrée par de nombreux peuples de l’Antiquité. Plante noble, les Grecs puis les romains l’utiliseront autant à des fins culinaires que comme pharmacopée. Les Gaulois s’en servaient pour cicatriser les plaies, il intervenait également dans le processus momification chez les Égyptiens qui lui découvrirent des propriétés antibactériennes et de conservation. Il sera cultivé sur tout le pourtour méditerranéen.

Le basilic ne fera son apparition en France qu’au XIIe siècle accueilli par les rois de France, plante suffisamment noble pouvant figurer sur les tables royales.
Encore aujourd’hui en Inde ou le basilic ne se consomme pas car il est une plante sacrée déposée en offrande aux déesses Vishnou et Krishna. On en trouve autour des temples et glissé entre les mains des défunts le basilic il les protège dans leur passage vers l’au-delà.

Dans certaines régions d’Afrique, on utilise le basilic pour conjurer le mauvais sort.
Dans l’Europe du Moyen Âge, le basilic faisait partie des plantes considérées comme de la sorcellerie.

Pris en tisane, elle aiderait les femmes au long de la grossesse, puis au cours de l’accouchement et favoriserait la lactation.

En Italie, un pot de basilic posé sur le rebord d’une fenêtre indiquait à un amant qu’il pouvait rejoindre sa belle sans crainte.

Un peu de botanique

Le basilic (Ocilum basilicum) est une plante de la famille des Lamiacée. On le cultive comme plante condimentaire et aromatique.

Un plant de basilic mesure environ 20 à 30 cm de haut, ses feuilles sont ovales et peuvent atteindre 2 à 3 cm. Elles sont de couleur vert pâle à vert foncé, selon les variétés on peut en trouver de couleur pourpre à violet.
Le basilic aime les climats chauds et ensoleillés. Il se cultive en pot, en jardinière ou en pleine terre avec une exposition abritée et un bon ensoleillement (5 heures maximum par jour).

On connaît environ 50 espèces d’Ocimum et des dizaines, voire des centaines de variétés. Les plus connues :
  • Ocimum basilicum « Grand Vert«  ou Ocimum basilicum var. Genovese
  • Peut atteindre une trentaine de centimètres de hauteur. Feuilles vertes, ovales. Très apprécié dans la cuisine méridionale.
  • Il sert à faire le pesto, célèbre sauce italienne et provençale,
    Ocimum basilicum « Fin Vert« 
  • Petites feuilles minces, lisses, vert vif. Arôme légèrement épicé.
  • Ocimum basilicum var. thyrsiflora, ou « basilic Thai« , saveur très épicée qui se rapproche de celle de l’estragon et de l’anis. Ses feuilles sont vertes, fines et pointues, très utilisé dans la cuisine thaïlandaise.
  • Ocimum basilicum purpurascens ou « basilic pourpre« , ses feuilles et tiges sont violacées et les fleurs d’un rose pâle. Arôme légèrement poivré. Il existe de nombreuses autres variétés violacées.
  • Ocimum basilicum « feuille de laitue’ ses feuilles sont très larges, cloquées vert tendre. Arôme légèrement anisé.
  • Ocimum basilicum « Marseillais« , grandes feuilles vertes.
  • Ocimum basilicum « Citriodorum« , feuilles vert clair à jaunes. Goût citronné. Fragile, sensible au soleil et au vent.

Les vertus thérapeutiques du basilic

Le basilic est considéré comme faisant partie des fines herbes, que l’on apprécie et utilise comme assaisonnement. Elles sont de manière générale consommées en petites quantités ce qui leur permet d’apporter à l’organisme certains nutriments.

basilic
Basilic citron

On y retrouve des antioxydants qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules d’oxygène instables et incomplètes qui peuvent se retrouver dans l’organisme et qui tentent de s’accoupler à des éléments de nos propres cellules afin de se compléter. Dans l’opération, ils détruisent alors des cellules saines. Les antioxydants jouent un rôle important, celui de gendarmes face aux radicaux libres qui sont impliqués dans l’apparition des maladies cardiovasculaires et neuro-dégénérative, du vieillissement et de certains cancers en plus de stimuler le système immunitaire.

L’antioxydant que l’on retrouve dans le basilic est l’acide rosmanirique qui appartient au groupe des polyphénols. Cet acide est absorbé par les cellules du système gastro-intestinal, puis conjugué et méthylé au niveau hépatique. évacué ensuite par les voies urinaires. Des flavonoïdes et des acides phénoliques aux propriétés antioxydantes sont également présents dans le basilic.

On retrouve également dans le basilic du bêta-caryophyllène (BCP), un composé anti-inflammatoire naturel. Cette substance permet de lutter contre l’inflammation intestinale et l’arthrite rhumatoïde.

En Inde, le basilic Tulsi ou basilic sacré est cultivé pour des raisons religieuses et médicinales ainsi que pour son pour son huile essentielle. Il est couramment utilisé dans la médecine ayurvédique. On traite notamment des affections telles que le diabète, les troubles respiratoires, l’impuissance, les allergies et l’infertilité. Il serait un élixir de vie apte à promouvoir la longévité.

Les Égyptiens avaient déjà découvert les propriétés antibactériennes du basilic. Les feuilles fraîches utilisées permettent de désinfecter.

basilic
Ocimum basilicum purple

Riche en camphre, le basilic est efficace contre les rhumes, la grippe car il dégage les voies respiratoires. Une étude allemande montre que le basilic augmente la production d’anticorps de 20 %. On peut également l’utiliser en traitement contre la toux, pour calmer les maux de gorge. En gargarisme il soulagera les infections buccales.

Le basilic est également réputé pour ses vertus apaisantes et équilibrantes du corps et de l’esprit. Il atténuerait sensiblement les troubles nerveux, comme le stress, la déprime, l’irritabilité. En tisane il permet de bien dormir donc d’avoir un sommeil réparateur.

On confère également au basilic des propriétés digestives. Utilisé en infusion ou décoction, le basilic facilite la digestion, réduit les flatulences, les ballonnements et est un excellent vermifuge naturel. On peut également mâcher une feuille pour calmer une indigestion passagère. Il traite les diarrhées, les vomissements et les nausées. Il préviendrait les ulcères gastriques.

En usage externe, il sert à traiter la perte d’odorat (principalement celui provoqué par le coryza chronique). Pour ce faire il suffit d’inhaler de l’huile essentielle de basilic, ou des feuilles sèches pulvérisées. Elles seront également un excellent remède d’appoint contre les piqûres de serpent ou de guêpes.

basilic
Basilic marseillais

En cas d’acné, appliquer quotidiennement de l’huile de Basilic sur la peau, le résultat est surprenant.

Par ailleurs, le basilic séché est une excellente source de vitamine K, la vitamine de la coagulation. Cette vitamine est indispensable à la fabrication de protéines participant à la coagulation du sang. Elle joue également un rôle important dans le bon développement du tissu osseux et aide à prévenir l’ostéoporose.

Avec des feuilles fraîches écrasées on peut faire des compresses pour guérir les irritations cutanées, le feu du rasoir ou les piqûres d’insectes, les coups de soleil.

Pour éloigner les moustiques de la peau, appliquer de l’essence de fleurs de basilic et disposer un pot de basilic sur un rebord de fenêtre, il éloignera les moustiques.

On retiendra donc du basilic les bienfaits suivants :
En usage interne ses feuilles sont :
  • toniques du système nerveux
  • stomachiques (stimule les fonctions de l’estomac)
  • antiseptiques de l’intestin
  • antispasmodiques (calmant et faisant cesser les spasmes des organes)
  • carminatives (font cesser la fermentation et font expulser las gaz intestinaux)
  • légèrement laxative
  • Elles sont indiquées pour soigner (en complément du traitement médical) :
  • Le surmenage intellectuel, angoisses, migraines, vertiges et palpitations d’origine nerveuse.
  • Digestion lente, aérophagie, spasmes digestifs, gastrites, infection intestinale, entérite, flatulences, constipation légère.

Quelques recettes bien-être à base de basilic

basilic

Tisane au basilic

Ingrédients
  • Quelques feuilles de basilic frais ou 1 c à s de basilic sec
  • Une tasse d’eau bouillante
Préparation
  • Faites infuser pendant 15 min.
  • Cette infusion agréablement aromatisée (au parfum différent selon la variété du basilic utilisé) peut être bue sans sucre.

Sirop au basilic

Ingrédients
  • basilic200 g de feuilles de basilic
  • 1/2 litre d’eau
  • sucre brut de canne blond
Préparation
  • Portez l’eau à ébullition, puis jetez le basilic grossièrement haché dans l’eau bouillante.
  • Laissez reprendre l’ébullition, puis couvrez et stoppez la source de chaleur.
  • Laissez infuser jusqu’au refroidissement.
  • Filtrez en pressant bien.
  • Pesez le liquide obtenu et ajoutez-lui le même poids de sucre.
  • Faites chauffer à feu doux en remuant régulièrement, jusqu’à la fonte totale.
  • Quand le sirop commence à bouillir, baissez le feu jusqu’à maintenir juste un frémissement et prolongez la cuisson pendant 15 min.
  • Mettez en bouteilles.
  • Utilisez ces sirops pour sucrer une boisson, une infusion, un yaourt, un fromage blanc… ou encore largement étendu d’eau en guise de boisson.

La basilic en cuisine

Emblème de la cuisine méditerranéenne, le basilic s’utilise de préférence cru pour conserver tout son arôme car il s’altère à la cuisson. Il faut l’utiliser rapidement car les feuilles ont tendance à noircir rapidement.

On lui préférera le mortier plutôt que le mixer pour réaliser le pesto afin qu’il conserve toute sa saveur. Il parfumera ainsi à merveille le minestrone ou la soupe au pistou son équivalent français

Il accompagne à merveille, salade, tomates, courgettes, pâtes. On l’associera également aux fromages frais (comme la mozzarella, la ricotta, le chèvre.

Ciselé sur des carpaccios de légumes ou de viandes arrosés d’huile d’olive et parsemé de copeaux de parmesan.

Viandes grillées et poissons se marient très bien avec le basilic.

Nous n’oublieront bien sûr pas les fruits, comme la fraise, l’abricot ou encore l’ananas.

Quelques recettes gourmandes avec le basilic

Pesto de basilic

Ingrédients
  • basilic60 g de basilic frais
  • 70 g de parmesan râpé
  • 3 c à s de pignons de pins
  • 2 gousses d’ail
  • 30 cl d’huile d’olive
  • sel fin
Préparation
  • Dans le bol d’un petit mixer électrique, rassemblez les feuilles de basilic et une pincée de sel fin.
  • Mixez finement le basilic frais.
  • Ajoutez le parmesan frais râpé, puis les pignons de pin, et enfin l’huile d’olive et les gousses d’ail.
  • Mixez finement.
  • Et vous avez réalisé un merveilleux pesto pour accompagner vos pâtes fraîches.

Melon au basilic et à la mozzarella

Ingrédients
  • basilic1 melon
  • 250 g de Boconccini (petites boules de Mozzarella)
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 citron vert
  • 1 branche de basilic frais
  • sel et poivre du moulin
  • 20 g d’amandes effilées (facultatif)
Préparation
  • Ouvrez le melon en deux.
  • Éliminez l’écorce.
  • Détaillez la chair en gros quartiers.
  • Réservez dans un saladier.
  • Égouttez les boconcinis.
  • Sur chaque assiette, alternez 2 tranches de melon et 1 boule de boconcini.
  • Salez, poivrez.
  • Lavez les feuilles de basilic, séchez-les dans un linge, ciselez-les très finement.
  • Mélangez-les avec l’huile d’olive et les citrons pressés.
  • Répartissez-les sur le melon et les boconcinis.
  • Servir tel quel, à température ambiante.
Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Principales sources

• Certi’Ferme : www.certiferme.com
• Deco : www.deco.fr
• Herbes médicinales : www.herbes-medicinales.ca
• Marmiton : www.marmiton.org
• Passeport Santé : www.passeportsante.net
• Wikipedia : www.wikipedia.org

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
5 Commentaires
  1. Véronique Brunier dit :

    Merci pour ce bel article, bien complet et les recette gourmandes. C’est un hymne à la vie !

    1. jackie dit :

      Merci chère Véronique, j’ai toujours autant plaisir à cuisiner. J’espère que tu vas bien. Bises

  2. mahadia dit :

    merci pour ces informations et cela m aide pour mon exposé car je suis en licence de biologie et mon thème était les usages de la basilic et encore une fois merciiii

  3. bénézech dit :

    Merci pour toutes ces information précieuses; en remerciement un de mes petits textes

    La pivoine (paenonia lactiflora, Paeonia “Kansas”. Bigger 1940)
    « Il faut que tu sois cramoisie, pleine, multiple, vivante, d’une vie qui rejette toutes les fanaisons dans l’envers du temps. Un pourpre d’effervescence, un bouillonnement double, une présence qui emplit l’instant, fixe l’oeil et le sature. Cri puissant, ivre d’espace, insolence du rouge qui se montre, s’affirme et provoque. Dégorgement de lumière, explosion de rayons contenus, soleil fait sang dans la pommette d’un pétale. Un coeur coupé offert au vent. »

  4. Tony dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces informations et de nous rappeler que la nature nous offre tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.