Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

La framboise

C’est la saison des petits fruits rouges si goûteux et après la fraise, c’est au tour de la framboise d’avoir ma préférence. Elle se consomme essentiellement crue disons que c’est sous cette forme que je la préfère. Mais bien entendu elle se cuisine et on l’appréciera en confitures ou gelées, sorbet et autres gourmandises.

Comme tout ce que Dame Nature nous offre, la framboise renferme également de nombreuses vertus pour notre santé.

La petite histoire de la framboise

framboise

Selon une très jolie légende
Il y a longtemps, fort longtemps, la framboise était blanche. Zeus – connu des Romains sous le nom de Jupiter – qui n’était alors qu’un enfant, fut pris un jour d’une terrible colère au point d’en faire trembler les montagnes. Sa nourrice, la nymphe Ida, fille de Mélissos, roi de Crète, souhaitant calmer son caprice entreprit de lui cueillir une framboise. Hélas se faisant, elle se piqua le sein aux épines du framboisier et le fruit prit alors la teinte rose sombre qu’on lui connaît aujourd’hui.

Plus sérieusement, la framboise est une espèce sauvage que l’on retrouve encore en grande quantité à dans les régions tempérées. C’est Pline l’Ancien, botaniste romain bien connu qui le premier fait référence à ce petit fruit dans son livre « Histoire Naturelle » (au Ier siècle après JC). On la trouvait en abondance sur le mont Ida en Crète et Pline considérait ce lieu comme le centre de production du framboisier. On doit son nom Rubus idaeus qui signifie Ronce du Mont Ida tout simplement à un grand botaniste suédois du XVIIIe siècle Carl von Linné en hommage à Pline l’Ancien.

C’est un herboriste anglais Turner qui la cite pour la première fois en 1548 et signale avoir rencontré des framboisiers dans certains jardins de son pays. Mais c’est Willian Danwson qui évoquera un siècle plus tard la culture des framboises.
Cependant, ce n’est qu’en 1629 que l’on retrouve dans un ouvrage Paradisi in Sole Paradisus Terrestris rédigé par Parkinson, un chapitre complet consacré à ce que lui appelle : « The rapis Berrie ». Il décrit deux variétés : blanches et rouges.

framboise
Fleur de framboisier

En France l’édition de 1732 de La Nouvelle Maison Rustique, ouvrage qui traite de sujets sur l’agriculture et tout ce qui touche à la campagne, décrit toutes les grandes lignes de la culture qui en fait a peu évolué.
Jusqu’au milieu du XIXe siècle, on ne considère pas la framboise comme un fruit de table. Elle est plutôt destinée à l’extraction de parfums, à la fabrication de boissons ou de médecines.

La véritable culture de production va débuter vraiment au milieu du XIXe siècle. L’amélioration des moyens de transport et l’obtention de variétés plus charnues, vont permettre à ce petit fruit fragile d’être diffusé plus largement.

Croyances et traditions

En Allemagne, on dit que suspendre des branches de framboisiers sauvages au-dessus de sa porte d’entrée protège la maison et ses habitants.

En Amérique du Nord, la framboise était conservée dans de la graisse de phoque et consommée comme un médicament, réputé contre la grippe, les fièvres et les maux de gorge.

Un peu de botanique

framboise
Rubus Idaeus

Le terme « framboise » est apparu dans la langue française en 1140. Il vient du francique brambasia, qui signifie « mûre ». La première lettre serait passée de « b » à « f » sous l’influence du mot « fraise ».

Le framboisier est une espèce de la famille des Rosacées. C’est un arbrisseau qui peut attendre 1,5 m à 2 m et dont les fruits sont composés et formés d’un ensemble de petites drupes qui n’adhèrent pas au cône du réceptacle, et se détachent facilement lorsque le fruit est mûr. Il pousse principalement dans les sous-bois montagneux, généralement en dessous de 1500 m.

Il existe deux groupes de framboisiers :
  • les non remontants appelés aussi unifères et qui ne produisent qu’une seule foisen juin et juillet.
  • les remontants appelés aussi bifères, ils produisent deux fois dans l’année en juin-juillet et et et en automne

En France, ce sont surtout la région Rhône-Alpes et la Corrèze qui produisent des framboises.

La framboise et notre santé

La framboise est riche en vitamines, minéraux et oligo éléments. C’est un des fruits les plus faibles en calories 38 kcal/100 g.

Que retrouve-t-on dans la framboise ?
Deux composés phénoliques de la famille des tanins : l’acide ellagique et l’acide gallique. On leur reconnaît des propriétés antimicrobienne et antivirale, en plus de leurs propriétés anticancer. L’acide ellagique aurait aussi des propriétés antioxydantes.

Des flavonoïdes ou anthocyanines qui donnent la pigmentation rouge et possèdent d’importantes propriétés antioxydantes et comme nous le savons les antioxydants permettent de neutraliser les radicaux libres du corps jouant ainsi un rôle de prévention contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Une source de vitamines et de minéraux non négligeables pour notre système immunitaire.
Vitamine C : (25 mg/100 g) le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

framboise
Framboisiers

Fer : indispensable au transport de l’oxygène dans le sang et la formation des globules rouge

Manganèse : prévention des dommages causés par les radicaux libres

Cuivre : nécessaire à la formation des globules rouges et de plusieurs hormones. Il contribue également à la lutte contre les radicaux libres, néfastes pour l’organisme.

Calcium : (22 mg/100 g), joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Magnésium : (20 g/100 g), très utile à l’être humain car il participe au développement osseux, à la construction des protéines, les dents et le système immunitaire.

Potassium : (220 mg/100 g), important pour la croissance et l’entretien des cellules. Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale – y compris le muscle cardiaque. Le potassium est également un électrolyte qui aide à équilibrer les fluides du corps humain, important pour maintenir une bonne pression artérielle.

Des vitamines en grand nombre
Vitamines A : antioxydante. Essentielle pour la santé, la vitamine A joue également un rôle important dans la vision au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, elle participe également à la croissance des os, à la régulation du système immunitaire.

framboise
Framboisiers

Vitamine B1 : c’est une coenzyme, importante pour la production d’énergie puisée dans les glucides que nous absorbons. Elle favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance.

Vitamine B2 : importante dans la production d’énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu’à la croissance et à la réparation des tissus.

Vitamine B3 : importante dans la production d’énergie. Elle participe également au processus de formation de l’ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux.

Vitamine B5 ou acide pantothénique : qui une fois dans l’organisme se transforme en coenzyme A et agit sur le système nerveux et les glandes surrénales, on l’appelle aussi « vitamine antistress ». Elle participe également à la formation et à la régénération de la peau et des muqueuses, au métabolisme des lipides et jouerait un rôle essentiel dans les mécanismes régulateurs de l’adrénaline, de l’insuline et de la porphyrine (un précurseur de l’hémoglobine).

Vitamine B6 : elle est essentielle car notre organisme ne sait pas la fabriquer et joue un rôle de cofacteur dans un grand nombre de processus liés au métabolisme des acides aminés et des protéines.

Vitamine B9 : joue un rôle essentiel dans la fabrication de toutes les cellules de notre corps, dont la production de notre matériel génétique, le bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire.

Vitamine C : le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Vitamine E : important antioxydant, protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

Des fibres : (6,7 mg/100 g) qui facilitent la digestion et favorise le transit intestinal. Elles sont composées de cellulose, hémicelluloses, pectines et protopectines.

Les bienfaits de la framboise sur notre santé

framboiseNous le savons, manger des fruits et des légumes diminuent les risques de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Les framboises sont riches en flavonoïdes qui permettent de réduire certains risques de cancers.

Les propriétés antioxydantes des flavonoïdes permettent de lutter contre les radicaux libres et prévenir de certaines maladies cardiovasculaires. Une étude effectuée in vitro a démontré que la framboise se classait deuxième parmi 6 extraits de petits fruits pour contrer « l’oxydation du mauvais cholestérol ».

Les framboise auraient également un effet anti-inflammatoire souvent impliqué dans l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Toujours in vitro des études ont démontré que des extraits de framboises freinaient la croissance de cellules cancéreuses et tumeurs du soie, du sein, du côlon, de la prostate, du col de l’utérus, de l’oesophage et de la bouche.

En bref la framboise est une mine de bienfaits pour notre santé.
Tout comme la fraise, en usage externe, elle revitalise la peau, prévient des rides et présente des propriétés astringentes.

Attention

La diverticulose
La diverticulose est une hernie de la muqueuse à travers la paroi du colon. Elle peut être de la grosseur d’un grain de millet à celui d’une cerise. Cependant aucune étude clinique ne prescrit une interdiction de consommer des framboises pour les personnes atteintes de ce trouble de peur que les petits grains (akènes) ne se logent dans les petites cavités. Les petites graines des framboises peuvent irriter l’intestin. Un conseil est toujours préférable auprès de son médecin ou d’un nutritionniste.

Quelques applications de l’utilisation de la framboise

Le thé à la framboise en cas de grossesse soulage les nausées, prévient l’hémorragie, réduit la douleur et facilite l’accouchement.

Les feuilles de framboise utilisées fraîches ou séchées en tisanes pour régulariser les cycles menstruels et de diminuer le flux menstruel.

Les jus de fruits frais, mélangé avec peu de miel, donne une excellente boisson pour réduire la fièvre.

En externe, en raison de ses qualités astringentes, le thé à la framboise est utilisé comme un gargarisme, bain de bouche. Il peut également être utilisé pour des saignements des gencives et d’autres inflammations orales.

La framboise en cuisine

framboise
Tarte couronne aux framboises

La framboise se cuisine fraîche ou surgelée. C’est un petit fruit délicat et très fragile. Elle ne se conserve pas plus de deux ou trois jours au réfrigérateur. Elle se congèle très bien.

Elle entre dans la composition de nombreux desserts, tartes, bavarois, soufflés, tiramisu, crêpes et gaufres, muffins…
En liqueur et eau-de-vie, elle saura ravir les papilles des gourmands
On l’aime également en confitures ou en gelées, en sorbets, en coulis.

En version salée elle a sa place dans des sauces pour un BBQ ou une viande grillée, ou bien dans une salsa et aromatise agréablement le vinaigre

Quelques recettes avec la framboise

Génoise au chèvre frais et framboises

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • La génoise
  • framboise1 plaque de génoise
  • 6 œufs
  • 150 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • sel
  • La crème
  • 250 g de fromage de chèvre frais (Type petit Billy)
  • 3 œufs
  • 250 g de framboise
  • 100 g de sucre en poudre
  • 10 cl de sirop de framboise
  • 1 c à s de cacao.
Préparation
  • La génoise
  • framboisePréchauffez le four à 220°
  • Cassez les œufs et mettez trois blancs de côté.
  • Mélangez les 3 jaunes avec les 3 œufs entiers restants et les 150 g de sucre plus le sucre vanillé.
  • Fouettez au batteur jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Montez les trois blancs en neige et ajoutez-les délicatement en soulevant les blancs.
  • Ajoutez la farine tamisée et mélangez doucement.
  • Coulez la préparation sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, j’ai de mon côté utilisé le Flexipan Plat Demarle.
  • Faites cuire 15 mn environ.
  • Dès que la génoise est cuite retournez la plaque et démoulez et réservez.
  • La crème
  • Séparez les jaunes des blancs.
  • Dans un saladier fouettez les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajoutez le fromage de chèvre et fouettez de nouveau.
  • Dans un cul-de-poule montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
  • Réservez au frais.
  • Mélangez le sirop de framboise avec 10 cl d’eau.
  • Découpez la génoise en deux bandes de 15 cm de large environ.
  • Imbibez celle du dessous avec le sirop de framboise à l’aide d’un pinceau.
  • Recouvrez d’une couche de mousse au chèvre.
  • Ajoutez quelques framboises sur le dessus. Déposez la deuxième plaque de génoise.
  • Recouvrez du reste de mousse de chèvre.
  • Décorez avec les framboises, quelques feuilles de menthe et saupoudrez de cacao juste au moment de servir.
  • Dégustez très frais.

Tarte mousseuse à la framboise

Ingrédients (pour 4 personnes)
  • framboisePâte
  • 250 g de farine
  • 50 g de sucre semoule
  • 100 g de beurre mou
  • 1 œuf entier
  • 1 pincée de sel fin
  • Garniture
  • 300 g de framboises
  • 100 g de sucre
  • 3 œufs
  • 1 c à s de sucre glace
  • 125 g d’amandes en poudre
Préparation
  • La pâte
  • framboiseMélangez la farine, le sucre et le sel dans un bol.
  • Ajoutez le beurre en morceaux et mélangez.
  • Ajoutez l’œuf battu dans la pâte et mélangez.
  • Mettez au frais pendant trois heures.
  • Étalez la pâte sur une épaisseur de 3 millimètres.
  • Garnissez le moule à tarte.
  • Répartissez les framboises sur le fond de tarte.
  • La garniture
  • Préchauffez le four à 210°
  • Séparez les blancs des jaunes.
  • Fouettez les jaunes avec 50 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajoutez la poudre d’amandes, mélangez.
  • Battez les blancs en neige ferme avec le reste du sucre et incorporez délicatement cette mousse dans la masse précédente.
  • Étalez cette préparation sur le fond de tarte, puis répartissez les framboises à la surface. Elles vont s’enfoncer dans la crème au cours de la cuisson.
  • Enfournez la tarte à mi-hauteur et faites cuire environ 40 mn.
  • Laissez refroidir 5 à 10 mn dans le moule puis démoulez la tarte sur une grille.
  • Poudrez de sucre glace avant de déguster.
Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Principales sources :

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
2 Commentaires
  1. Danielle dit :

    Non seulement la framboise est un régal pour le corps mais aussi une fête pour les yeux que vos articles savent préserver… Les couleurs sont respectées, les recettes ne sont pas oubliées !
    J’adore votre revue, quel que soit le domaine que vous abordez, j’ai toujours trouvé réponse à une de mes questions ou une adresse, un contact… comme la communication animale que je ne connaissais pas à une époque, que j’ai découverte ici et que je ne manque jamais d’utiliser pour l’équilibre de mes animaux !
    Poster un commentaire est une façon de vous faire connaitre davantage et justifie votre utilité ! MERCI pour TOUT

    1. Jean-Paul dit :

      Merci pour ce gentil commentaire et votre appréciation de notre site energie-santé. Bien à vous jackie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.