Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Chanter le son Aum ou OM

Le son Aum ou OM est le Verbe créateur, à l’origine de tout ce qui a été, est et sera.
Le Aum ou OM symbolise le son primordial

Le mantra des mantras

OMLe Om  (ou Aum) est souvent chanté dans des cours de yoga, avant des méditations, ou… Mais en fait, qu’est-ce que le OM ?

C’est le mantra le plus important, le plus précieux qui soit (le mantra des mantras) ; il apparaît dans tous les textes sacrés de l’Inde.
Le OM est une syllabe sanskrite sacrée qui représente le son Originel, le verbe éternel créateur. C’est la vibration première, primordiale, divine, à partir de laquelle tout dans l’univers fut créé ; il Est la pulsation de l’Univers.

« OM » est au-delà du son audible. « La syllabe germe » surmontée d’un point et d’un croissant est sonore, par delà la syllabe est l’absolu silencieux. « Celui qui peut entendre le son qui ne sonne pas est délivré du doute » nous dit la Dhyana Bindu Upanishad. C’est pourquoi OM (AUM) est décliné dans la pratique en trois sons audibles A, U et M. correspondant aux trois niveaux du mental. A le conscient, U le subconscient et M l’inconscient. Un quatrième état (Turya) le transcendantal est symbolisé par ce « Om » imprononçable et inaudible qui contient tout et qui est au delà des trois autres, selon la Mandukya Upanishad

Le son Om – détaillé A – U – M et s’écrivant aussi AUM – comprend donc tous les sons de l’univers et plus précisément 3 sons. On le décomposera donc de cette façon :
  • le A représente le commencement,
  • le U la durée et la continuité et
  • le M représente la fin, la destruction, la mort.
  • le silence qui suit le son est également primordial.

On le retrouve dans de nombreuses cultures, sous des formes proches : Aum dans l’Hindouisme, AMN chez les Esséniens, Amin chez les Arabes, Amen dans le Christianisme… Dans l’évangile de Jean : « Au commencement était le verbe, et le verbe était en Dieu et le verbe était Dieu. Tout par lui a été fait et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe… ».

OMOM est aussi appelé pranava mantra (son de bourdonnement) ou udghita mantra (son qui élève), il est considéré comme :
  • « La flèche dont la pointe est la pensée traversant les ténèbres de l’ignorance pour atteindre la lumière de l’état suprême. »
  • « Par le chant approprié de Om apparaissent les manifestations de la conscience profonde, l’infinie complexité du processus de création se dévoile et le principe divin se révèle progressivement selon le niveau d’éveil de la personne. »

La clé vibratoire du son Om

La répétition du mantra OM est une clé vibratoire qui nous met donc en harmonie avec la conscience universelle.
En Inde, le mantra OM est sacré et c’est sans doute pour cela qu’en occident, il est parfois considéré comme un rite païen.
En réalité, les données de notre science occidentale lui confèrent des effets réellement bénéfiques pour le corps et l’esprit.

Sur le plan du corps physique :
  • Le OM fait vibrer toute l’ossature de la cage thoracique, les alvéoles et les cellules pulmonaires, permettant ainsi un meilleur échange gazeux.
  • L’émission des voyelles durant l’expiration provoque un auto-massage des organes, et plus profondément, des cellules.
  • vibratoire des organes et des viscères de la cage thoracique et de l’abdomen. Ces vibrations atteignent les tissus profonds et les cellules nerveuses ; la circulation sanguine s’intensifie dans les tissus et les organes intéressés.
  • Les glandes endocrines qui déversent leurs hormones dans les tissus et la lymphe, sont stimulées par la vibration du Om (pinéale, pituitaire, thyroïde, thymus, surrénales, gonades).
  • les os du crâne, ses nerfs et le cerveau vibrent également avec le OM.
  • Le sympathique et le nerf vague n’échappent pas à l’influence bénéfique des vibrations vocales.
  • Chanter OM inhibe le système limbique et débouche les sinus.
  • Le “mm” musé fait vibrer le cerveau et les nerfs crâniens ; très utilisé en son Esséniens, lors de soins Esséniens.
  • Même si cela ne semble pas forcément évident d’un premier abord, nous voyons l’importance que le son OM peut avoir sur notre physique !
Sur le plan du mental :
  • Le corps tout entier se relaxe sous l’effet de ce vibromassage sonore  qui, psychiquement, libère des inhibitions, dépressions et complexe d’infériorité en harmonisant tout le psychisme.
  • La concentration s’améliore.
  • Le son provoque une augmentation du dynamisme dans le corps et l’esprit. 
  • La vibration dans tout le corps accroît le dynamisme et la joie de vivre.
  • Chanter le OM mobilise entièrement le champ de conscience stoppant ainsi les fluctuations du mental, ramenant le calme en nous.
  • Le OM provoque également une certaine joie, un relâchement, un moment suspendu et méditatif au cours duquel vous pourrez vous sentir emporté par les voix dans la pièce ou votre propre sonorité.

Chanter le son OM : pourquoi le mot « OM » ?

Les indiens croient au pouvoir de chanter le mot sacré OM depuis la nuit des temps. OM a une signification très profonde. L’ancien mantra, ou vibration traditionnelle, chanté au début et à la fin des séances de yoga, permet d’avoir une meilleure connexion avec la pratique de la respiration rythmique et les postures physiques.
Le son OM est le Verbe qui est à l’origine de tout ce qui naît, vit et meurt pour de nouveau renaître, vivre et mourir.

OML’énergie bourdonnante naturelle de Om existe tout autour de nous. OM vibre à la fréquence de 432 Hz, qui est la même fréquence que celle qui se trouve dans toute la nature. Gardez à l’esprit que tout dans l’univers est pulsant et vibrant (son et toucher), ainsi que les meubles qui se trouvent dans votre maison, les routes, les trottoirs, les rivières, les arbres, etc.

Einstein s’inspirant des travaux de Planck, a remis en question toute la physique classique (Newtonienne) en introduisant sa fameuse équation: E = mc2, qui suggère que toute la matière se compose d’ondes énergétiques, qui peuvent être converties d’une forme à une autre. E=mc2, traduit le possibilité de convertir la matière (de masse m) en énergie (E) et inversement ou l’équivalence de masse et de l’énergie – c étant la vitesse de la lumière dans le vide. Par exemple, l’électricité peut être convertie en chaleur et la chaleur en électricité.
Le fait de chanter Om nous connecte à tout ce qui vit, aux êtres vivants, à la nature, à l’Univers.

OM est considéré comme sacré et fait résonner une densité énergétique, spirituelle et créative élevée. Chanter « OM » créé un sentiment d’harmonie et d’unité entre l’instructeur de yoga et ses étudiants, ainsi que dans l’esprit, le corps et l’âme. OM vise à mettre en oeuvre le son de base de l’Univers: la vibration cosmique qui donne naissance à tous les autres sons.

Lorsqu’il est prononcé correctement, le mot OM, qui veut dire « Son » en sanskrit, est en fait A-U-M et se compose en réalité de quatre syllabes: A, U, M, et la syllabe silencieuse.

  • A, la première syllabe – Le son du ‘A’ commençant à s’étirer à l’arrière de votre gorge, et vous commencez à sentir votre poitrine et votre plexus solaire vibrer. (la première lettre de l’alphabet dans toutes les langues; premier des trois états de conscience).
  • U, la deuxième syllabe – Le son « oo » prolongé résonne graduellement le long de votre palais supérieur, créant des vibrations dans votre gorge. (représentant le rêve, reflété pendant l’état de veille)
  • M, la troisième syllabe – Le son « mmmm » prolongé.(le stade du mental au repos, le sommeil profond)
  • La dernière syllabe (le silence profond de l’infini) est créée par la transition du « M » au silence profond de l’Infini.
Les trois syllabes de AUM symbolisent les trois niveaux du mental :
  • A = conscience.
  • U = subconscient.
  • M = inconscient.
  • A-U-M englobe l’énergie divine (Shakti), ces trois lettres symbolisent la base : (1) création, (2) préservation et (3) libération.
Selon le yoga, Samkya et d’autres écritures, les lettres de AUM correspondent à trois gunas (directeurs de la nature), les 3 fonctions ou qualités qui sous-tendent toutes les activités du monde physique et subtil :
  • A = Tamas, signifiant l’obscurité, la force d’inertie et l’ignorance (état de veille),
  • U = Rajas, signifiant la passion, la force du mouvement et le dynamisme (état de rêve),
  • M = Sattva, signifiant la pureté, la vérité et la lumière (état de sommeil profond).
  • AUM: La pure conscience, l’illusion, rêver, marcher, le sommeil sans rêves.

Chanter Om a un avantage pour le corps physique, car il ralentit le système nerveux et calme l’esprit d’une façon très proche de la méditation. À travers cette prononciation rythmique, l’esprit se détend et la pression artérielle diminue; ce qui entraîne une amélioration de la santé cardiaque.

Parmi les Saintes Ecritures des traditions hindi, on dit que le mantra Om purifie le mental et s’unit avec la conscience suprême.

Comment chanter le mantra AUM ?

  • Adoptez une posture droite, assis les jambes croisées en lotus, et gardez votre colonne vertébrale, votre tête, et votre cou bien alignés.
  • Placez une main à plat sur le thorax (sternum) et l’autre au sommet de la tête pour sentir les vibrations.
  • Fermez les yeux.
  • Gardez les lèvres entrouvertes et inspirez profondément par le nez.
  • En expirant, prononcez le son “AU………”, le son doit être grave et uniforme. Allez jusqu’au bout de l’expiration et en fin d’expire, fermez la bouche, contractez les abdominaux pour chasser le reste d’air en émettant un “M………” musé qui bourdonne dans le crâne.
  • Répéter cela trois fois vous permettra de sentir la vibration du son « OM » résonnant à travers chaque cellule de votre corps.
  • En fermant les oreilles avec vos deux mains, vous entendrez d’autant mieux le “AU…..M”.

Représentation graphique du mantra Aum

  1. OMPrajna – État inconscient, sommeil profond, sans désir ni rêve.
    OM est décliné en 3 phonèmes qui représentent l’union (yoga) de plusieurs types de trinité :
    – la Trimurti (Vishnu, Shiva, brahma)
    – les 3 niveaux de conscience (conscient, subconscient, supraconscient)
    – les 3 gunas ou qualités primordiales (Sattva : l’harmonie ; rajas : le mouvement, tamas : l’inertie)
    – les 3 principaux nadis (Ida, Pingala, Sushumna)
    – passé, présent, futur
    – être, avoir, faire
    – corps, âme, esprit…
  2. Turiya – Le point (Bindu) au dessus de la “virgule” représente le point de concentration unique sur la conscience universelle, en fait la conscience absolue : but de toute recherche spirituelle.
  3. Maya – Représente la Maya (le voile de l’ignorance), obstacle dans la progression spirituelle. Maya est l’illusion d’un monde physique que nous croyons réel et qui en réalité n’est qu’illusion.
  4. Taijasa – État de rêve, conscience tournée vers l’intérieur, monde expérimenté les yeux fermés, par le rêve. La vibration du son qui fera dissoudre Maya pour permettre d’accéder à la connaissance, à la réalité ultime, à la conscience universelle.
  5. Vaishvanara – État d »éveil, conscience tournée vers l’extérieur, monde expérimenté avec les 5 sens.

A : représente le conscient, il symbolise l’état de veille, tout ce qui est manifesté. C’est Brahma, Dieu créateur.
U : représente la continuité, l’équilibre, c’est Vishnu, Le Dieu conservateur
M : représente la fin, c’est Shiva, le Dieu qui détruit pour mieux reconstruire.

Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, Voiron (Isère) France

Principales sources

• Esprit Spiritualité Métaphysique : www.espritsciencemetaphysiques.com
• Yoga & Energie : www.yogaetenergies.fr
• Yoga-horizon : www.yoga-horizon.fr
• Yogamata : www.yogamatata.fr

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
2 Commentaires
  1. Damien MÉRUT dit :

    Merci pour ce bel et intéressant article.

  2. heureude dit :

    merci beaucoup d’avoir transmis cet enseignement

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.