Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

La mirabelle

la petite reine de Lorraine

L’été arrive à sa fin. Nous avons tous profité de la générosité de Dame Nature, avec ses petits fruits rouges, puis à noyaux comme les pêches, abricots, et maintenant la mirabelle ce petit fruit au goût si délicat à la couleur jaune d’or.

La petite histoire de la mirabelle

mirabelleLa mirabelle est originaire de Chine. Ce serait le duc d’Anjou et de Lorraine René Ier qui l’aurait rapportée en Europe au XVe siècle. Plusieurs hypothèses existent quand à l’origine de son nom.

  • origine italo-grecque : mirabelle pourrait être un dérivé « myrobolan », un mot qui aurait subi une altération au fil du temps pour devenir mirabolano puis mirabella.
  • origine latine : « mirabilis » qui signifie « belle à voir ». Le toponyme occitan Mirabel ou Mirabeau (ancien Mirabel) signifie « regarde » (mira), « [ce qui est] beau » (bèl, bèu).
  • origine tirée du nom de Mirabel, un maître-échevin de Metz qui vécut en 1430.

Cependant et plus sérieusement on pense que la mirabelle tient son nom d’une des localités provençales nommées Mirabel où ce fruit a d’abord été cultivé dans le Midi et l’expression « prune de mirabel » est attestée, en 1649, par Comenius, philosophe et grammairien Tchèque, ensuite le terme est mentionné au sens de « petite prune ».

La région de Lorraine s’est très vite intéressée à ce petit fruit jaune et à sa culture, le sol et le climat étant très propice et en 1762 la mirabelle de Lorraine est reconnue par l’Académie Française. Au début du XXe siècle, le phyloxera va détruire une grande partie des vignobles de Lorraine, suivi de la première guerre mondiale. C’est alors que les plantations de vignes seront remplacées par des plantations de mirabelliers et ce entre 1920 et 1930, dépassant les 10 000 ha en 1935. Après la seconde guerre mondiale l’extension des cultivars se poursuit pour atteindre dans les années 50, 26 000 ha. Malheureusement, l’essor industriel de la région et l’intensification des grandes cultures vont porter un coup dur aux vergers de mirabelliers. Ce n’est qu’en 1988 que de jeunes producteurs font le pari de relancer la production de la mirabelle en replantant 200 0000 mirabelliers.

Aujourd’hui avec 400 000 mirabelliers et 15 000 tonnes de mirabelles par an, la Lorraine fournit environ 80 % de la production mondiale.
Il existe deux variétés de mirabelles ; la mirabelle de Metz et la mirabelle de Nancy. Elles font toutes deux l’objet d’une indication géographique protégée sous l’appellation « Mirabelle de Lorraine ».

La récolte

mirabelleEn règle générale la cueillette des mirabelles dure 6 semaines, de mi-août à fin septembre. Dès le 15 juillet des ingénieurs vérifient chaque jour la teneur en sucre, la couleur, la taille et la texture des fruits. Ce sont eux qui donnent le signal de départ de la cueillette.

La récolte traditionnelle consiste à “hocher” les fruits, c’est-à-dire à secouer le mirabellier pour faire tomber les fruits sur l’herbe avant de les ramasser à la main.

mirabelle

Dans les cultivars on fait maintenant appel à des vibreurs mécaniques qui remplacent les vieilles méthodes d’autrefois ou la gaule en bois permettait de secouer les branches. Sous l’action de la vibration les fruits mûrs se détachent de leur branche et tombent sur une toile tissée déposée sous les arbres. Les fruits sont ensuite rassemblés sur place et triés au pied de l’arbre. On estime que 98 % des mirabelles sont récoltées de cette façon (les 2 % restant sont cueillies à la main ce qui permet de faire appel à une main-d’œuvre de saisonniers).

La fête de la mirabelle

Cette période de récolte donne lieu à de nombreuses réjouissances et depuis des années on fête la Mirabelle dans bon nombre de villes et villages de Lorraine.
Depuis 1947, la ville de Metz célèbre la Mirabelle lors d’une fête à la fin du mois d’août qui voit l’élection de Miss Mirabelle et réuni tous les producteurs de la région.

Les vertus de la mirabelle

mirabelleComme tout ce que Dame nature nous offre, on retrouve dans la mirabelle de nombreuses vertus bénéfiques à notre santé. Elle est par ailleurs riche en sucres puisque 100 g de mirabelles fournissent 15 g de glucides, qui sont pour l’essentiel des sucres simples. Ceux-ci sont facilement transformables en énergie par l’organisme.

Un véritable concentré de bienfaits

Riche en énergie et peu calorique
Peu calorique, la mirabelle est riche en énergie. Elle contient des glucides en grande quantité avec un taux de sucre supérieur à 16 % quand elles sont à maturité. Les glucides des mirabelles sont répartis entre glucose, fructose et saccharose (avec de petites quantités d’autres sucres naturels plus rares, comme le pentose ou le sorbitol). Ces glucides sont pour l’essentiel des sucres simples facilement transformables en énergie par l’organisme.
Sur le plan calorique, 65 kcal pour une quinzaine de mirabelles (soit 100 g net).

La mirabelle est une source importante de vitamines
La vitamine E
Présente dans la mirabelle, la vitamine E est un antioxydant très important, protecteur des cellules du corps, notamment les globules rouges et les globules blancs (cellules qui font partie du système immunitaire).

mirabelleLes antioxydants jouent un rôle important, celui de gendarmes face aux radicaux libres qui sont impliqués dans l’apparition des maladies cardiovasculaires et neuro-dégénérative, du vieillissement de la peau et de certains cancers en plus de stimuler le système immunitaire.

La vitamine E joue un rôle important au niveau de la vue. Elle est effectivement recommandée contre la myopie. Mais ce n’est pas tout !
Elle joue aussi un rôle de protection contre la cataracte, ou encore la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Vitamine A
Essentielle pour la santé, la vitamine A joue également un rôle important dans la vision au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, elle participe également à la croissance des os, à la régulation du système immunitaire. Notre organisme peut transformer en vitamine A certains caroténoïdes les qualifie de provitamine A ou bêta-carotène. Ce qu’il faut savoir c’est que le bêta-carotène ne se transforme en vitamine A que dans la mesure où l’organisme en a besoin. Le bêta-carotène est un pigment qui a une action filtrante face au soleil.
Les mirabelles apportent toute la gamme des vitamines du groupe B précieuses pour le bon renouvellement des cellules cutanées.

mirabelleLa mirabelle est une source importante de fibres (2 g/100 g)
Les fibres sont réputées pour faciliter le transit intestinal. Les fibres constituées de tanins et pectines ont des propriétés anti-diarrétiques, une action protectrice de la muqueuse qui permet de resserrer les muqueuses des tissus.
Les fibres favorisent la baisse du taux de cholestérol, en ralentissant l’absorption des lipides et en augmentant leur élimination.

De plus, la présence de sorbitol dans les mirabelles renforce l’action des fibres par stimulation de la sécrétion biliaire. On lui prête également des propriétés diurétiques.

La mirabelle est riche en minéraux et oligo-éléments essentiels et indispensables au bon fonctionnement de notre organisme
Dans la mirabelle, on retrouve principalement du potassium, du phosphore, du magnésium, du fer, du calcium, cuivre…

La mirabelle en cuisine

La mirabelle, petit fruit au goût délicat peut se consommer fraîche. Cuite, elle est excellente en confitures et compotes. Elle rayonne en pâtisserie sur une délicieuse pâte sablée ou brisée. Toujours en version sucrée, on l’associera également à un flan, une mousse, un clafoutis ou un crumble.

La mirabelle peut entrer dans la composition de plats salés, elle accompagnera aisément un magret de canard, pintade, caille et autres volailles ou tout simplement un mignon de porc voire même un gibier.

De la mirabelle on fait aussi de l’eau-de-vie. En effet c’est depuis la fin du 19e siècle que les alambiquiers de Lorraine distillent les mirabelles pour en faire la célèbre eau-de-vie. À consommer avec modération car elle titre environ 45 degrés !

Quelques recettes avec la mirabelle

Gratins de mirabelles aux amandes

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • mirabelle350 g de mirabelles
  • 80 g de poudre d’amande
  • 2 œufs
  • 2 c à s de sure en poudre
  • 15 cl de crème fraiche
  • 10 cl de lait
  • 1 c à s de liqueur de mirabelles
  • amandes effilées

Préparation
Préparation : 20 mn
mirabelleCuisson : 30 mn

  • Dénoyautez les mirabelles et coupez les en deux.
  • Réservez.
  • Dans un cul de poule, battez les œufs,
  • Ajoutez la crème,  le lait, la poudre d’amandes et le sucre.
  • Terminez par la liqueur de mirabelles
  • Beurrez des coupelles allant au four.

Tarte aux mirabelles

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • mirabelle1 pâte brisée
  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 5 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 800 g de mirabelles de Nancy
  • 90 g de sucre en poudre
  • 2 verres à liqueur d’eau-de-vie de mirabelle

Préparation

  • Préparez la pâte.
  • Préchauffez votre four à 180 °C.
  • mirabelleDans un cul-de-poule, mettez la farine et la pincée de sel.
  • Travaillez la farine et le beurre du bout des doigts.
  • Incorporez l’eau et malaxez bien jusqu’à obtenir une boule.
  • Filmez avec du film alimentaire et laissez reposer environ 30 mn.
  • Étalez délicatement la pâte au rouleau et foncez un moule à tarte, piquez avec une fourchette. Réservez.
  • Lavez les mirabelles et dénoyautez-les sans séparer les deux hémisphères.
  • Disposez les fruits sur la pâte bien serrés côté bombé sur le dessous. et saupoudrez avec la moitié du sucre.
  • Enfournez 30 mn à 200° et ajoutez le reste du sucre à la sortie du four.
  • Chauffez l’eau-de-vie dans une casserole jusqu’à ce que les vapeurs d’alcool s’échappent, versez immédiatement sur la tarte et flambez.
Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Pour en savoir plus :

mirabelleRecettes en Lorraine
de Philippe Galmiche et René Husson – Éditions Fleurine

Mieux que la cuisine lorraine, voici la cuisine des Lorrains ! Ce livre est le fruit de nombreuses rencontres avec des aubergistes, des producteurs, des éleveurs, des pâtissiers, des grands-mères encore au fourneau… Tous nous ont livré leurs recettes et secrets de préparation. Au menu 230 recettes simples et faciles à réaliser ! Pour cela, nous avons sillonné toute la Lorraine à la recherche de recettes oubliées, retrouvées, bien sûr essayées et même dégustées. À votre tour, régalez-vous de la quiche lorraine de mamie, de la tourte à la pomme de terre, de la fameuse tarte aux mirabelles, aux myrtilles, et la tarte au sucre, sans oublier le trop bon gâteau au chocolat de Nancy… et de Metz ! La Lorraine n est-elle pas le Pays de haute gourmandise ?

Principales sources :

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
2 Commentaires
  1. […] sous l’appellation « Mirabelle de Lorraine ». La suite sur le site energie-sante.net où je rédige régulièrement des articles sur l’alimentation et la santé Impression de […]

  2. Madeleine dit :

    Chère Madame,
    Merci pour ces délicieuses recettes.
    Je voudrais planter un myrabellier dans mon jardin. Mais il faudra chercher où se le procurer en Belgique.
    Cordialement,
    Madeleine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.