Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Étiquetage : « Nourri sans OGM »

Vers un étiquetage « Nourri sans OGM »
Nourri sans OGM
nourri sans ogmDossier plus que sensible créant des tensions au sein de l’Union Européenne, les OGM sont en passe d’avoir l’obligation d’être mentionné sur tous les produits issus de l’agroalimentaire. En effet, l’Organisme de concertation entre consommateurs, usagers et professionnels et de consultation pour les orientations des pouvoirs publics, le Conseil national de la consommation (CNC) se serait prononcé vendredi en faveur d’une nouvelle étiquette pour signaler la présence d’OGM. Jusqu’à maintenant, rien ne permettait de savoir si les animaux avaient été nourris avec des produits transgéniques. L’indication « Nourri sans OGM » serait apposée aux viandes et produits laitiers provenant d’animaux qui n’ont pas été nourris à partir d’aliments contenant des OGM. Ce type de mention est déjà utilisé en Allemagne pour des produits issus d’animaux nourris avec une alimentation contenant moins de 0,9 % d’OGM.
Nourri sans OGM
Nul doute qu’avec un tel étiquetage, la plupart des consommateurs et des détaillants vont choisir des viandes et produits avec le label « nourri sans OGM ».

L’Afssa n’est pas d’accord sur la dangerosité du maïs MON810…
Nourri sans OGM
nourri sans ogmÀ propos d’OGM, rappelons qu’il y a quelques jours à peine, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments a dénoncé les conclusions d’une étude Autrichienne qui visait à démontrer les effets nocifs du maïs génétiquemsent modifié MON810 sur la fonction de reproduction chez la souris. Le 2 avril dernier, l’Afssa Agence française de sécurité sanitaire des aliments certifiait sur la base d’une étude encore tenue secrète que la consommation de ce maïs OGM « ne présente pas de risques nutritionnels pour l’homme et pour l’animal » et que cette étude « présente d’importantes faiblesses, tant au niveau de la démarche expérimentale utilisée, qu’au niveau des interprétations des résultats, basés, pour certains, sur des calculs erronés ».

86 % des consommateurs favorables à la mention « Nourri sans OGM »
Nourri sans OGM
Le projet d’étiquetage avec la mention « Nourri sans OGM minimum garanti 99.1 % » recueille 86 % d’avis favorables. 88 % des Français estiment que les productions label rouge biologique, sous indication géographique ou appellation d’origine contrôlée devraient obligatoirement faire figurer cette mention.
Nourri sans OGM
Pour exemple :
nourri sans ogmLes Fermiers de Loué ont mené l’enquête et le résultat est sans appel : les Français se disent très favorables à la communication sur le « sans OGM ». 93 % des personnes interrogées estiment en effet qu’il est anormal que les producteurs qui donnent de la nourriture contenant des OGM à leurs animaux n’aient aucune obligation de le mentionner sur les produits. Les sondés se disent, à 76 %, très favorables à une communication « sans OGM ». Le projet d’étiquetage avec la mention « nourri sans OGM minimum garanti 99,1 % », projet que soutiennent les Fermiers de Loué, recueille ainsi 86 % d’avis favorables. Enfin, ils sont 88 % à estimer que les productions label rouge, biologique, sous IG ou sous AOC, devraient obligatoirement faire figurer cette mention.

nourri sans ogmMention « Contient des OGM »
Lorsqu’un produit alimentaire contient des OGM (Organisme Génétiquement Modifié), cela doit être mentionné sur son emballage. Actuellement, il y a une exception à cette règle pour les productions d’origine animale. Lorsque la nourriture des vaches, bœufs, moutons, porcs ou volailles contient des OGM, leurs produits que sont la viande, les œufs, le lait ou les produits laitiers n’ont aucune obligation de mentionner la présence d’OGM.
Par ailleurs, certains producteurs ont fait le choix pour leurs animaux d’utiliser une alimentation ne contenant pas d’OGM. Néanmoins, comme il peut y avoir certaines matières premières très légèrement contaminées involontairement, toujours moins de 0.9 % d’OGM, ces producteurs n’ont pas le droit de communiquer sur l’absence d’OGM. Tout sera plus simple pour eux maintenant par l’application de l’étiquette : « Nourri sans OGM ».
Nourri sans OGM
Source : www.campagnesetenvironnement.fr
Nourri sans OGM
Jackie Thouny


2 Commentaires
  1. blog cardamome dit :

    je prends bonne note et informe mes lecteurs avec lien vers vous
    merci pour cette info

  2. otschapovski dit :

    il est marqié les articles sans OGM mais avec il n’est rien signalé
    je souhaiterais me manifester pour la nourriture animale sans OGM
    tous les virus sont desormais communiqué aux hommes car nous avons les mêmes filières d’alimentation et notre ADN a été modifié nous sommes réceptifs aux mêmes virus que les animaux EX la grippe H1 N1 où la grippe mexicaine Mosento est bien installè au Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.