Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Commission paritaire et survie

chanvre

Sacrée Planète est une plate-forme d’expression sous la forme d’un magazine bimestriel, qui rassemble tous les Cocréateurs du monde futur… Si l’argent est le nerf de la guerre du vieux monde ; dans le nouveau, le nerf de la paix est la conscience. C’est le moment de sortir notre véritable puissance créatrice et notre solidarité choisie… Aux âmes citoyens ! Ensemble, nous pouvons relever le défi ! 
sacré planète
La parution de Sacrée Planète magazine est remise en question suite à une sanction administrative qui nous semble arbitraire… Nous venons de perdre notre inscription à la Commission Paritaire (CPPAP).

Qu’est-ce que la commission paritaire ?
sacré planète
La Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) est un organisme qui permet pour l’éditeur d’une publication, d’obtenir le bénéfice du régime particulier à la presse, permettant l’obtention de tarifs postaux préférentiels pour les abonnements et des allégements fiscaux conséquents (TVA à 2,10 %).
sacré planète
La commission paritaire est véritablement le poumon de la presse. L’octroi ou non de son régime particulier permet à un organe de presse d’exister ou non…
sacré planète
Seulement sur l’aspect de la TVA, passer de 19,6 % à 2,10 % ou vice-versa est généralement déterminant pour la viabilité du titre considéré.

La commission paritaire et Sacré Planète
sacré planète
Qu’est-ce que cela signifie pour Sacré Planète ?  Très concrètement, sur la base de l’année en cours, nous aurions près de 27 000 euros de TVA en plus à payer à l’État. Somme astronomique pour une petite structure comme la nôtre qui équilibre tout juste ses comptes et par conséquent qui devra répercuter cette hausse sur le prix du magazine. Il nous faudrait vendre chaque numéro à 7,40 € pièce (minimum) !
sacré planète
Quel prix sommes-nous prêts à payer pour notre liberté d’expression en ces temps de crise ? Le motif invoqué pour cette sanction administrative est que Sacrée Planète « comprend des articles et des annonces publicitaires, susceptibles d’inciter certaines personnes à s’orienter vers des pratiques porteuses de risques (guérisseurs, méthodes de soins, etc.)… ».
sacré planète
Le seul moyen de continuer notre mission pendant que nous faisons les recours nécessaires est de faire un appel aux sympatisants de notre magazine !

Comment nous aider
Nous vous proposons plusieurs solutions permettant de nous aider :

écoute imaginaire
Abonnez-vous !
Participez à une opération de « fonds de soutien » en achetant des anciens numéros (du n°1 au 49) c’est-à-dire que pour :

écoute imaginaire
20 € : vous aurez 3 numéros au choix,
30 € : vous aurez 5 numéros au choix,
50 € : vous aurez 8 numéros au choix,
100 € : vous aurez 16 numéros au choix,
Nous ne pouvons mettre cette opération sur le site internet, faites le par courrier en téléchargeant le Bulletin d’abonnement spécial ou par telephone au 05 53 50 58 53
Achetez dans la boutique de Sacrée Planète pour vos cadeaux de Noël. Cela nous donnera de la trésorerie.

Pour vous abonner, commander des numéros, participer au fonds de soutien, télécharger le Bulletin d’abonnement spécial « soutien », imprimez-le et retournes-le nous.
sacré planète
Toute l’équipe de Sacrée Planète vous remercie pour votre solidarité, espoir de l’émergence du nouveau monde… En cette fin d’année, recevez tous nos vœux de paix, d’enthousiasme et de persévérance pour le meilleur dans le cœur de tous les êtres.
sacré planète
Merci beaucoup pour ce que vous pourrez faire. Nous sommes à votre écoute pour toute idée permettant à Sacrée Planète de continuer sa mission d’information hors des sentiers battus.
« Un magazine qui disparaît est une partie de notre liberté qui est rognée ».
sacré planète
Cécile et Marie-Hélène Courtat
co-editrices du magazine Sacrée Planète
Éditions MOAN – Le Peuch 24580 Plazac
tél. : 05 53 50 58 53
infosacreeplanete@orange.fr
www.sacree-planete.com

1 Commentaire
  1. Henriette Petitot dit :

    Il est évident que vous dérangez, ceux qui ne nous veulent pas du bien. Peut-etre changer le papier, comme  » L’age de fer  » sur papier journal, ou comme le Biocontact, avec beaucoup de pub, ou plus cher en dernier recours, mais surtout ne nous lâchez pas. On vous aime.Je suis toute nouvelle abonnée, avec d’autres publications du meme genre. HP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.