Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Que restera-t-il de nos amours ?

Astrologie relationnelle : le thème composite

L’astrologie est l’étude de l’influence de certains éléments astronomiques sur le comportement humain, notamment avec l’astrologie relationnelle, sur l’amour.

Ces éléments sont les luminaires, les planètes du système solaire, les signes astrologiques et leur projection sur Terre ainsi que l’interaction de toutes ces données.
S’y ajoutent d’autres éléments plus spécifiques liés à notre aspect karmique, (pour ceux qui y croient, naturellement, car l’astrologie n’impose rien) : que rapportons-nous de nos vies antérieures ? Que devons-nous en faire dans la vie actuelle ?
Et pour un couple : que faisons-nous ensemble ? Pourquoi nous sommes-nous retrouvés ?

La relation amoureuse, quelle histoire !

amour

Au début d’une relation amoureuse, tout est beau, tout est rose. Et on croit que ça va durer toujours, comme ça, juste en laissant faire. Parce que le bonheur est un dû et qu’il n’y a qu’à cueillir.
Mais la vie… Quel destin réserve-t-elle à nos rêves idylliques ?

L’astrologie relationnelle permet de répondre assez facilement à cette question en décryptant l’avenir d’un couple à travers son thème composite, fusion des deux thèmes individuels.
Le thème composite donne les points « de juste milieu » d’une relation. Ainsi, nous pouvons présumer de son avenir.
Car le destin l’attend. Oui, mais lequel ?

amour

La logique astrologique

Comme en astrologie classique, un élément logique indique assez clairement l’avenir d’une relation. Il s’agit de la succession traditionnelle des planètes du thème composite car chacune correspond à une période et une caractéristique de cette union.
Voyons lesquelles en suivant les planètes.

Soleil

Soleil symbolise l’amour qui s’enflamme et rayonne. C’est la rencontre, le départ de la relation jusqu’au point culminant du couple, celui où les charismes décident de fusionner, pour la vie. Soleil symbolise donc toute la durée du mariage.
D’ailleurs, suivant sa position synastrale, Soleil (comme Lune) indique bien s’il y a possibilité de mariage légal.

En situation conciliante, Soleil annonce une union heureuse, féconde et rayonnante, autant pour elle-même que pour les autres.

En situation dynamique ou faible, l’union sera probablement trop fragile pour durer : mariage obligé ou intéressé, sans réel amour ou mal assorti. Il faudra trouver ailleurs comment être heureux ensemble ou dissoudre le karma qui a recréé le couple et le séparera.

Lune

amourToute pleine d’émotivité, de rêve, d’attente nuageuse, Lune règne sur la période sensée être la plus romantique : la Lune de Miel, la magie des trois ans où tout est merveilleux.
C’est la découverte amoureuse du couple-miroir, la photo de mariage et le voyage de noces qu’on n’oubliera jamais. C’est l’attirance sensuelle, l’émotion sexuelle que l’on confond avec l’amour. Pourtant, ce n’est pas la même chose, loin de là !

En situation conciliante, Lune apporte l’harmonie des émotions, la richesse du partage et l’illusion positive. C’est la période d’acceptation de l’autre par amour. On se dit qu’on pardonnera tout.

En situation dynamique, les émotions s’écorchent ou se décalent. Le couple a déjà du mal à se comprendre car les émotivités ne s’accordent pas. Ils n’aiment pas les mêmes choses mais, très amoureux, chacun s’efforce d’accepter la différence de l’autre.

Mercure 

Quelques années ont passé mais le couple est encore bien imprégné des énergies lunaires magiques. Il se découvre, communique et, surtout, promet de tout se dire, toujours… Et si c’était une des premières erreurs ?
La période mercurienne est celle de l’adaptation. Il faut ajuster les caractères, accepter des imprévus un brin agaçants. Ciel ! L’autre n’est pas parfait ! Mais, même un conte de fée a ses limites. Saura-t-on « faire avec » ?

En situation conciliante, Mercure arrange les choses. La communication est facile, copine, complice. On relativise les choses et avec l’humour, tout passe.

En situation dynamique, Mercure devient chicaneur, menteur, tricheur.  Ou il se bloque dans le mutisme. Il sait se montrer très désagréable et même destructeur. Mais intellectuellement, seulement, car il n’aura jamais le courage de rompre la relation.

Vénus 

Encore quelques années passées. Le couple est toujours dans l’amour mais il a pris conscience que sa rencontre n’était qu’une émotion sexuelle.
L’amour lunaire doit se transmuter en amour vénusien : les émotions deviennent des sentiments. Le désir se transforme peu à peu en tendresse. La sexualité s’apaise et s’approfondit. Le couple mûrit, entre dans l’age adulte.
Souvent, l’aspect physique a changé. Que sont devenues les capacités de séduction alors que le couple-amour est maintenant un couple-parents ? L’heure du bilan approche.

En situation conciliante, tout va bien. C’est sans problème que le couple sort de l’enchantement car son amour était plus qu’une simple émotion sexuelle. Il est constructif et gratifiant.

En situation dynamique, c’est le choc, la crise des 7 ans, la première remise en question de l’amour. Allons-nous accepter qu’il se transforme, perde de sa magie pour devenir plus sage ?

Mars

amour
Système solaire

Une dizaine d’années après la lune de miel… L’éveil amoureux a déjà pris quelques rides. La sexualité lunaire a été explorée. Va-t-elle transcender ou devenir routinière, voire ennuyeuse ?
L’émerveillement a disparu, sapé par le quotidien, l’arrivée des enfants et la reprise de contact avec la dure réalité. Couple, réveille-toi ! Voici la vraie vie.

En situation conciliante, les rapports d’amour résistent et le combat pour la vie s’est mené de façon collective et équilibrée. C’est le partage des tâches conjugales et l’entraide égalitaire.

En situation dynamiques, les rapports de force commencent à s’instaurer. Les conflits s’intensifient face aux obligations terre à terre qui érodent l’amour. A moins que Mars ne se montre passionnel, jaloux, violent… et frivole. Le couple résistera-t-il à ces premières tempêtes où chacun veut avoir raison ?

Jupiter

 Le temps a passé et le plan matériel a pris le dessus. Le désir sexuel s’est calmé (ou va s’assouvir ailleurs), d’autant plus que les enfants ont grandi et demandent de plus en plus d’attention. Le couple s’oriente plus vers le confort, la réussite sociale, l’expansion. Et surtout, les apparences.

En situation conciliante, valeurs morales, respect et fidélité ont survécu. Le couple a bien muri, l’amour s’est consolidé.

En situation dynamique, c’est le démon de midi : homme ou femme vieillissant se sent attiré, rassuré, par plus jeune. C’est une phase délicate à bien comprendre avant la catastrophe.
L’adultère se fait tentant. Presque ressenti comme naturel, nécessaire, il est accepté ou subi avec résignation. L’essentiel n’est-il pas de sauver la face ? D’ailleurs, le confort remplace le bonheur et l’avoir étouffe l’être.
Ou alors, c’est le choc des ego. On s’empiffre de l’’autre en ne donnant en échange que pour se valoriser.

Saturne

C’est vraiment l’épreuve du temps : l’habitude. Couple usé qui régresse mais n’a pas le courage de se séparer ou couple fidèle qui s’adapte à la monotonie de la vie ? Saturne nous demande si l’on a vraiment envie de vieillir ensemble.

amour

En situation conciliante, c’est oui. Le couple se connait, s’accepte. Il est devenu une entité solide, tolérante et affectueuse.
Après avoir tant aimé « pour », maintenant, on aime « malgré ». La mort qui se profile semble une séparation inéluctable. Mais celui qui partira le premier ne sera pas remplacé.

En situation dynamique c’est le couple qui ne se supporte plus et s’empoisonne la vie, se rend malade. Voir l’autre vieillir angoisse et fait fuir…

Mais pour fuir, il faut se séparer. Et ça, ça relève d’Uranus.

Uranus

C’est la rupture imprévue, brutale et toujours violente.
Rupture classique, divorce plus ou moins dramatique. Le couple se sépare réellement.
Ou rupture avec un passé trop lassant et remise en question de la vie de couple.

En situation conciliante, la vie de couple peut repartir sur d’autres bases, le plus souvent après des crises où chacun doit « mourir à son image pour renaître dans sa réalité».

En situation dynamique, c’est la cassure, pure et dure, définitive. Mais c’est une libération, une occasion pour chacun de devenir soi-même. Enfin.
Saura-t-on la saisir où va-t-on continuer à s’accrocher l’un à l’autre, comme deux épaves, dans les énergies saturniennes ?
Car Uranus ne fait pas de quartier. Il faut tout lâcher. Absolument tout.
Entre temps, le karma a-t-il été liquidé ?
Si oui, c’est le signe que le couple n’a plus rien à faire ensemble. Ou alors, qu’il doit complètement se régénérer pour durer.

Neptune

Et si l’émerveillement durait toute la vie ?
Si toutes les phases précédentes n’ont pas détruit le couple, il y a de fortes chances qu’il ait atteint son idéal. Il est devenu fusionnel.
C’est une période paisible : pardonnées, oubliées, les crises et les trahisons. Le couple glisse doucement vers l’union de pensées. Il est devenu une entité adulte, accomplie, une histoire intemporelle, une victoire dans la durée.
Souvent même, il s’est orienté communément dans une occupation basique : sport ou loisir ou recherche d’une dimension plus animique. D’ailleurs les âmes ont fini par se ressembler.

En situation conciliante, le couple a trouvé la paix. Il n’a plus qu’à se laisser glisser sur la vie, d’un commun accord, chacun connaissant tellement bien son conjoint qu’il est presque devenu son siamois.
Arrivé à ce point, le couple ne peut plus se séparer. Quand l’un meurt, l’autre le rejoint dans l’année qui suit.

En situation dynamique c’est la déception, les trahisons et la rancœur.  Chacun voudrait se débarrasser de l’autre, souhaite plus ou moins secrètement sa mort, car il n’a pas le courage de rompre lui-même. Alcoolisme, drogue ou fuite dans la maladie, le couple ne dissimule même plus son échec.

Pluton

Si le couple n’a pas explosé, il a réussi à se régénérer complètement. Ce ne sont plus les mêmes personnes qu’au début.
Pluton marque la « fin sublimée ». L’image de la mort n’est plus taboue. Seul reste le souhait de « partir ensemble ». Et de se retrouver de l’autre côté.

En situation conciliante c’est la fusion des esprits et des âmes. Le couple a survécu à tout en sachant chaque fois se reconstruire.

En situation dynamique : en principe, le couple n’existe plus. Il s’est brisé depuis longtemps : rupture, divorce ou même meurtre. Qu’importe le moyen, le couple a fini par s’autodétruire.

Et en parallèle : le karma. S’il n’a pas été dépassé, purifié et sublimé, il réapparaîtra dans la prochaine vie où le couple se retrouvera.

Nœuds Lunaires 

C’est l’action commune que le couple ramène des vies antérieures, la raison de leurs retrouvailles. Qu’ont-ils fait ? Qu’ont-ils raté, ou réussi mais pas terminé ensemble ?
Et que doivent-ils faire dans la vie actuelle ? Réparer ? Consolider ? Poursuivre l’action précédente ?

En situation conciliante, les Nœuds Lunaires favorisent toute action liée au karma du couple. C’est un bon indice de durée, même si parfois, le chemin est semé d’embuches.

En situation dynamique, un travail commun de recherches s’impose. Sinon, le karma sera plus difficile à liquider. Il risque de s’amonceler jusqu’à détruire le couple.

Lune Noire

Il s’agit du karma sexuel.
Le couple en a-t-il un ? Pas forcément. Peut-être vont-ils le créer dans la vie actuelle.
Ou sublimer l’ancien qui se manifestera dans les souffrances érotiques, les passions destructrices, les amours excessives.
La Lune de Miel devient Lune Noire. Un cycle mystérieux s’accomplit et demande à être régénéré, purifié.
Le couple en sera-t-il capable ?

En situation conciliante, c’est un bon indice de réussite. Un travail s’impose au niveau de la sexualité.

En situation dynamique, c’est la sexualité satanique dans toute sa splendeur. Le couple saura-t-il y échapper et la transcender ? C’est une autre histoire…

Ainsi évolue l’amour

amourComme toute énergie, l’amour traverse différents stades de sentiments : amitié, passion, fraternité, rancœur, ennui, déception, trahison, haine et même meurtre.
Tout cela est inscrit dans le thème composite. Il suffit de savoir le lire. C’est une des bases de l’enseignement d’astrologie relationnelle.

L’idéal serait de passer d’un stade à l’autre, en intégrant chaque fois le stade précédent. L’amour devient alors « une complétude de couple » qui mène tout doucement au « couple siamois ».

Mais n’oublions pas que chaque problème a sa solution et qu’il suffit de la trouver. Alors, souhaitons que l’amour murisse tout simplement en traversant avec sérénité ces portails astrologiques.

agnes andersen
Astrologue, écrivain, ésotéricienne
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.