La noix de coco

La noix de coco, le fruit exotique par excellence, le symbole des plages aux sables fins et des lagons bleus turquoise. Et ce n’est pas sans raison que le cocotier est appelé « arbre de vie »…

noix de cocoEn déroulant la liste de tous les articles que j’ai rédigés depuis des années, je me suis rendue compte que je n’avais pas traité la noix de coco. Pourtant ayant vécu une grande partie de mon enfance et début d’adolescence sous les tropiques, la noix de coco, et bien je suis tombée dedans dès ma naissance.

J’adore son lait, qu’il soit translucide lorsque la coco et verte et la pulpe molle, divin, ou bien blanc lorsque la coco est bien mûre et prête à faire du coprah. Je sais sans encore avoir fait des recherches que la noix de coco a des vertus extraordinaires et suffit à nous nourrir si nous nous trouvons seul sur une île. Ce n’est pas sans raison que le cocotier est appelé « arbre de vie ». Alors voyons ce que cette Noix magique peut nous apporter. Encore un don de Dame Nature.

La petite histoire de la noix de coco

La noix de coco est originaire d’Asie du Sud Est et de Polynésie. De nombreux fossiles de noix de coco y ont été retrouvés datant de plusieurs millions d’années. Cependant grâce à leur possibilité de flotter, les fruits se seraient dispersés en mer et auraient échoué  sur des plages sablonneuses de nombreux pays tropicaux. Ils auraient pris racine dans ces sols qui conviennent tout à fait à cette plante, à croire que c’était une terre de prédilection pour eux. En effet si on regarde bien où poussent les cocotiers, ou on retrouve des cultivars c’est essentiellement le long des plages ou le sol est composé en partie de sable.

noix de cocoL’arrivée de ce végétal le long des côtes s’est trouvé être un véritable trésor pour les populations, qui ont eu la chance de découvrir ce fruit et de s’en nourrir véritable concentré de bienfaits nutritionnels avec des minéraux, des oligo-éléments, des fibres.

L’eau de coco, que l’on trouve à l’intérieur de la noix verte, une pure merveille, a été un substitut important à l’eau potable, le lait et la pulpe.

Marco Polo vers la fin du XIIe siècle lors d’une de ses nombreuses expéditions, découvre ce fruit et lui donne le nom de « noix du pharaon » . Il tombe en amour avec  ce fruit qu’il décrit:  « douce comme le sucre et blanche comme le lait ». Consommer à la fois comme nourriture et comme boisson. Et donc comme ce que firent touts les explorateurs il en ramène en Europe. Ce sont les portugais  qui du fait de leurs nombreuses colonies, populariseront la noix de coco au XVe et XVIe siècle.

Ce n’est qu’au XVIIe siècle que le premier spécimen sera présenté à l’Académie française par Charles Perrault  en 1674.

Tout s’utilise dans cet arbre, les palmes servent à recouvrir les toits des maisons, réaliser des sacs,  des nattes, des tapis et la fibre aussi appelée bourre de coco est un excellent fertilisant.

On le trouve aujourd’hui sur toute la planète entre les deux tropiques.(Cancer et Capricorne). On peut dire que grâce à ce fruit riche en lipides, en protéines et oligoéléments de nombreux peuples n’auraient pas vu le jour et auraient eu du mal à subsister. Véritable « arbre de vie », le cocotier fait partie de la vie de ces peuples insulaires .

Un peu de Botanique

noix de cocoLa Noix de coco est le fruit du cocotier (cocos nucifera), un arbre de la famille des palmiers ou Arcacées. La noix de coco peut mesure jusqu’à 30 cm de diamètre et peser jusqu’à 1,5kg. Elle est verte lorsqu’elle n’est pas mûre et marron à maturité. À ce stade elle est recouverte d’une épaisse couche de fibre ou bourre qui recouvre la noix pourvue d’une solide coque qui renferme une amande de couleur blanche comestible et un liquide blanc, le lait de coco.

Elle pousse en grappe au sommet de cet arbre qui peut parfois atteindre 20 m de hauteur. Le cocotier est sans cesse en quête de lumière et de chaleur d’où sa hauteur. Ce qui n’empêche pas les habitants des îles de grimper avec une grande agilité au sommet pour récupérer les fruits.

Il existe une espèce appelée cocotier de mer (Lodoicea maldivica) « coco de mer », ou « coco fesse » toujours de la famille des Arcacées, originaire des Seychelles et des Maldives. Ce cocotier produit une noix double d’où son nom de « coco fesse » pouvant peser jusqu’à 20 kg. Ce palmier a une longévité exceptionnelle et peut vivre de 300 à 400 ans.

La culture du cocotier nécessite un climat chaud, d’une température moyenne de 26° à 27 °, avec une bonne humidité.  Les climats chaud et humides sont les climats les plus favorables à la culture du cocotier.

La noix de coco est  aujourd’hui essentiellement produite en Indonésie, aux Philippines, en Inde,  qui représentent à eux seuls 70% de la production mondiale et au Brésil, en Malaisie, Amérique centrale et Afrique tropicale.

noix de cocoLe mot « coco » est apparu dans la langue au début du XVIe siècle. Emprunté au portugais, puis à l’espagnol coco dont la signification approximative serait « croquemitaine », « singe », « farfadet » ou « spectre ». En effet si l’on regarde une noix de coco elle fait penser à une tête avec 2 petits yeux qui font penser à une tête humaine (un peu comme les têtes réduites au bout de piquet) .

Le terme « copra » (ou « coprah ») vient de l’anglais ou du portugais, qui l’a emprunté à koppara, mot d’un dialecte tamoul.

Pour le coprah, la noix est ouverte avec une hache. La coco ainsi ouverte est laissée à l’air libre une journée au soleil, puis à l’aide d’un couteau spécial la coque est débarrassée de l’amande que l’on fait sécher de nouveau afin qu’elle perde son eau , car la teneur en eau ne doit pas dépasser 6%.
Le coprah désigne alors la noix de coco décortiquée et séchée.

Bien que très utilisée dans le monde entier jusqu’à la fin du XIX siècle , la noix de coco a malheureusement perdu de sa popularité suite à des constatations  peu bénéfiques sur la santé, à savoir ses graisses (saturées) néfastes pour la santé. Cependant au début des années 2000, des chercheurs découvrent qu’elle est riche en tryglicérides à chaine moyennes (TCM) vertus intéressantes pour la santé et au niveau de la beauté et de la cosmétique.

Que contient la noix de coco

noix de cocoLa noix de coco est un véritable concentré de bienfaits nutritionnels avec des minéraux, des oligo-éléments, des fibres et toutes les vitamines B.
La noix de coco est riche en fibres, 14g/100g. Elle contribue ainsi à une bonne satiété et favorise un bon transit.
L’amande de la noix de coco est énergétique,  365 kcal /100g quand elle est fraîche et 650 kcal/100 g quand elle est sèche soit près du double.

Des antioxydants
La noix de coco  et l’huile de coco contiennent des polyphénols composés notamment d’acide gallique d’acide ferulique, de quercetineaux propriétés antioxydantes. Les antioxydants
permettent de neutraliser les radicaux libres du corps jouant ainsi un rôle de prévention contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers et diverses maladies chroniques.

Une source de vitamines et minéraux indispensables pour notre système immunitaire 

Vitamine B1 : c’est une coenzyme, importante pour la production d’énergie puisée dans les glucides que nous absorbons. Elle favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance.

Vitamine B2 : importante dans la production d’énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu’à la croissance et à la réparation des tissus.

Vitamine B3 : importante dans la production d’énergie. Elle participe également au processus de formation de l’ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux.

Vitamine B5 ou acide pantothénique :  qui une fois dans l’organisme se transforme en coenzyme A et agit sur le système nerveux et les glandes surrénales, on l’appelle aussi « vitamine antistress ».Elle participe également à la formation et à la régénération de la peau et des muqueuses, au métabolisme des lipides et jouerait un rôle essentiel dans les mécanismes régulateurs de l’adrénaline, de l’insuline et de la porphyrine (un précurseur de l’hémoglobine).

Vitamine B6 : elle est essentielle car notre organisme ne sait pas la fabriquer et joue un rôle de cofacteur dans un grand nombre de processus liés au métabolisme des acides aminés et des protéines.

Vitamine B9 : joue un rôle essentiel dans la fabrication de toutes les cellules de notre corps, dont la production de notre matériel génétique, le bon fonctionnement du système nerveux et immunitaire. du calcium et du cuivre, important pour la fabrication de l’hémoglobine et du collagène.

noix de cocoVitamine B12 : également appelée cobalamine, est une vitamine hydrosoluble essentielle au fonctionnement normal du cerveau (elle participe à la synthèse des neurotransmetteurs), du système nerveux (elle est indispensable au maintien de l’intégrité du système nerveux et tout particulièrement de la gaine de myéline qui protège les nerfs et optimise leur fonctionnement) et à la formation du sang.

Vitamine C : le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Vitamine E : un antioxydant très important, protecteur des cellules du corps,

notamment les globules rouges et les globules blancs (cellules qui font partie du système immunitaire).

Calcium : joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Cuivre : tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Fer : toutes les cellules de notre corps sont composées de fer. Il est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang et joue un rôle important dans la fabrication de nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.

Magnésium : le  » sel antistress « . Assure un bon équilibre nerveux et régularise l’excitabilité musculaire. Une carence favorise la fatigue, l’anxiété, l’insomnie, la constipation et la spasmophilie. Très utile à l’être humain car il participe au développement osseux, à la construction des protéines, les dents et le système immunitaire.

Manganèse : agit à titre de prévention sur les dommages causés par les radicaux libres.

Potassium : important pour la croissance et l’entretien des cellules. Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale – y compris le muscle cardiaque. Le potassium est également un électrolyte qui aide à équilibrer les fluides du corps humain, important pour maintenir une bonne pression artérielle.
Phosphore : considéré comme le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle important pour le maintien de la santé des os et des dents.

Zinc : joue un rôle important dans le cadre des réactions immunitaires, de la fabrication du matériel génétiques, de la cicatrisation des plaies et du développement du fœtus.

Tous les composés nutritionnels de la coco évoqués ci-dessus ne peuvent être que bénéfiques pour la santé.

Des recherches ont pu déterminer que les propriétés de la coco sont nombreuses, à savoir antibactériennes, antifongiques, antivirales, antiparasitaires, anti-dermatophytiques (lutte contre les champignons), anti-oxydantes, hypoglycémiantes, hépato-protectrices, immunostimulantes.

Nous avons vu que la noix de coco est composée :
  • D’eau de coco, très rafraichissante, 1/2 l. environ par noix
  • De chair de coco, qui est la partie solide et comestible du fruit.
  • De lait de coco, qui s’obtient à partir de la chair de coco mixée avec de l’eau, qui peut également se transformer en crème de coco
  • D’huile de coco, extraite de la chair fraîche de la noix de coco, ou l’huile de coprah, qui s’obtient à partir de la chair séchée

Nous verrons dans un prochain article, quelles sont les propriétés de chacun de ces composants de la noix de coco.

Mise en garde

noix de cocoLes sulfites naturellement présents dans la noix de coco, sont un des neuf allergènes alimentaires les plus courants et la consommation de ceux-ci peut causer des réactions très graves chez les individus qui en sont allergiques.
Les sulfites sont des substances naturellement présentes dans les aliments et dans l’organisme, mais aussi présentes sous forme d’additifs alimentaires utilisés comme agents de conservation.

La noix de coco (desséchée ou sous forme de jus) et les produits alimentaires qui en contiennent sont des sources possibles de sulfites ; il est primordial pour les gens allergiques aux sulfites de bien lire les étiquettes afin d’éviter de consommer des produits alimentaires qui en contiennent. Même si la réglementation est rigide en ce domaine, la présence de sulfites non déclarés dans certains produits (entre autres à base de noix de coco) survient ponctuellement. Il importe donc d’être doublement vigilant lorsque l’on consomme de tels produits.

Les personnes allergiques aux sulfites doivent éviter le lait de coco. Il faut savoir que cette allergie alimentaire est courante et provoque diverses réactions dans l’organisme, comme des maux de ventre, les troubles intestinaux, des rougeurs cutanées…

Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Pour en savoir plus :

Les incroyables bienfaits de la noix de coco
de Patricia Riveccio, aux Éditions Larousse

Tout est bon dans la noix de coco  : lait de coco, crème de coco, eau de coco, sucre de coco, sirop de coco, pulpe de coco, farine de coco et huile de coco  ! Découvrez dans cette petite bible de poche tous les pouvoirs santé, beauté et bien-être de ce fruit magique classé superaliment  :
  • Une mine d’informations pratiques  : pour chaque ingrédient ses apports nutritionnels, ses  vertus et ses utilisations variées.
  • Plus de 50 recettes santé, beauté, produits d’entretien et cuisine  : bain de bouche à l’huile de coco, nettoyant coco spécial acné, baume coco pour les mains, massage coco en barre… mais aussi à tester la lessive coco 100  % naturelle, et enfin plus de 20 plats et desserts gourmets  !
  • Un focus spécial sur l’huile de coco  : pourquoi un tel engouement de nos jours  ? Parce que cette huile bio allie un nombre incroyable de qualités médicinales, cosmétiques et ménagères  !

Tous les dons de la nature réunis dans une plante et un fruit  !

Patricia Riveccio est journaliste spécialiste de la santé et de la cuisine bio. Elle a publié de nombreux livres dans ces domaines.

Principales sources

noix de coco• Améliore ta Santé : www.amelioretasante.com
• Aprifel : www.aprifel.com
• Bio Sport Santé : www.biosportsante.com
• Compagnie des Sens : www.compagnie-des-sens.fr
• Consoglobe : www.consoglobe.com
• Doctissimo : www.doctissimo.fr
• Innatia : www.innatia.fr
• La Fourche : www.lafourche.fr
• La Nutrition : www.lanutrition.fr
• Natura Force : www.www.naturaforce.com
• Mr Plantes : www.mr-plantes.com
• Passeport Santé : www.passeportsante.net
• Vie Healthy : www.viehealthy.com
• Wikipédia : www.wikipedia.org

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous Print Friendly and PDF
Vous pourrez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.