Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

La noisette, préférée de l’écureuil

L’automne bat son plein et hiver s’approche à grands pas…
Rien de tel donc que de rajouter à mon panier de petits fruits à coque : la noisette.
Quand on pense noisettes, on pense écureuil pour beaucoup d’entre-nous !

noisette

Ce petit animal attendrissant avec sa petite queue en panache, roux en Europe ou gris en Amérique du Nord. Sauvage dans nos contrées alors qu’au Québec il vient vous manger dans la main a pour habitude de faire ses réserves d’hiver et est très friand de tous ces petits fruits à coque. Alors à notre tour de nous prendre pour des écureuils et de renforcer nos défenses immunitaires en consommant des noisettes à condition bien sûr de ne pas être allergique.

La noisette se présente sous la forme d’une coquille akène (graine qui n’est pas soudée à son enveloppe) de forme oblongue ou ronde. Son nom corylus vient du grec korys à cause de la forme de son enveloppe extérieure qui l’a fait ressembler à un capuchon ou un casque.

La petite histoire de la noisette

Originaire d’Asie Mineure, le noisetier est cultivé depuis des siècles. La noisette serait l’un des premiers fruits offert par Dame nature à l’homme. Il aurait été domestiqué par ce dernier dès la préhistoire dans une région du globe qui s’apparente à la Turquie d’aujourd’hui. De nombreux fossiles de feuilles ont été retrouvés ainsi que des traces dans les sépultures néolithiques.

noisetteC’est surtout grâce au commerce des romains que la noisette s’est développée, sa culture s’est d’abord répandue en Grèce et en Italie avant d’atteindre toute l’Europe dès l’Antiquité.

C’est autour de la ville italienne d’Abella que l’on retrouve beaucoup de vergers d’où vient le nom d’avelines, qui veut dire noisettes provenant du mot latin de la plante « Corylus Avellana » en référence à la région italienne d’Alvino alors riches en cultures de noisettes. Déjà à cette époque, on reconnaît à la noisette des vertus médicinales.

Le médecin grec Dioscoride estime au Ier siècle qu’elle est nuisible à l’estomac, mais est bonne contre la toux.
Hildegarde de Bingen la conseille contre l’impuissance au XIe siècle.
Le médecin italien Petrus Andreas Matthiolus au XVIe siècle, auteur de célèbres Commentaires sur Dioscoride, la recommande pilée et mélangée à de la graisse d’ours pour faire repousser les cheveux.
Lusitanus la prescrit contre la maladie de la pierre et Craton contre les coliques néphrétiques.

Légendes et mythologie

Les Turcs croyaient que la lumière divine avait répandu ses bienfaits sur le noisetier, symbole de paix et de salut.
Les Allemands pensaient que les personnes qui portaient sur elle une noisette voyaient leur fécondité augmenter.
Les romains eux, voyaient dans les noisettes le bonheur conjugal.

Traditions et croyances

Fertilité
Symbole de fertilité, la noisette et le noisetier sont souvent associés aux rites de mariage.
Dans de nombreuses régions des noisettes bénies étaient disposées autour du lit conjugal et le dessert du repas de noce était à base de noisettes. Chez les Anglo-saxons, une femme appartenant à la même famille que la future épouse et étant déjà mère plusieurs fois devait offrir une noisette à la mariée à la sortie de l’église. La noisette lovée dans une double enveloppe est à l’image de l’enfant dans le sein de sa mère et donc représente le signe de la fécondité.

Au XIXe siècle, Wilhelm Mannhardt anthropologue et mythologue relate par exemple : en Normandie : « on frappait trois fois la vache d’une baguette de coudrier pour qu’elle donne du lait ». Il extrait lors d’un procès de sorcellerie de 1596 en Hesse la citation suivante : « si dans la nuit de Walpurgis ladite sorcière avait battu la vache avec la baguette du diable, cette vache donnait du lait toute l’année. »

Dans l’Orne, frapper une vache avec une branche de noisetier assure le succès d’une saillie.

Baguette de sourcier
noisetteNous savons tous que le sourcier se servait d’une baguette de noisette pour détecter de l’eau et des métaux.

On prête également au noisetier des propriétés magiques, divinatoires, des qualités contre l’impuissance, les ensorcellements, les ensorcellements, la calvitie, l’épilepsie, la folie, la phtisie, les luxations, les fractures, les maux de dents, les dartres, les verrues, les hémorragies…

Pour Angelo de Gubernatis, auteur à la fin du XIXe siècle de La Mythologie des plantes ou les Légendes du règne végétal, la noisette est une forme symbolique de la lune et c’est  » la lune qui découvre les trésors au milieu de la nuit, qui aide à découvrir le trésor caché  » et le noisetier a les mêmes pouvoirs.

Le noisetier ou coudrier et la littérature
On retrouve maintes fois le coudrier dans la littérature. Le poète latin Virgile dans son recueil de poèmes les Bucoliques le cite. Dan Tristan et Iseult il est également présent, car l’amour ne peut exister que si le coudrier peut s’enlacer au chèvrefeuille sinon les deux amoureux périront. Le coudrier a toujours été lié à la magie comme nous l’avons vu ci-dessus. Les druides s’en servaient pour leurs incantations.

Le saviez-vous :°)
Selon la légende le noisetier était utilisé par les sorcières pour fabriquer leur balai.

Un peu de botanique

npoisetteAutrefois appelé coudrier, le noisetier est un arbuste de la famille des Bétulacées. Les deux principales espèces cultivées sont Corylus avellana (noisetier commun) et Corylus colurna (noisetier de Byzance), mais il en existe à peu près une dizaine de variétés.

Ce petit arbre apprécie les climats chaud et humide et se plaît en bord de mer ou dans les régions au climat océanique. Il peut atteindre 7 mètres. Enfin, s’il est souvent planté dans les bordures de haies, il est aussi cultivé comme « arbre fruitier » pour ses noisettes, sur un espace appelé une noiseraie.

Aujourd’hui, la Turquie est le premier producteur mondial de noisettes (75 % de la production), Les cultivars se trouvent sur les bords de la Mer Noire. Les autres producteurs sont l’Italie, l’Espagne, la Georgie, l’Azerbaïdjan et les Etats-Unis en Orégon. En France, la noisette est cultivée dans le Sud-Ouest, les Pyrénées-Orientales, et en Corse.
La noisette est récoltée entre août et octobre. Si elle est fraîche elle se conserve très peu de temps. Elle est disponible toute l’année sur les étals, entière, en poudre ou grillées.

La noisette et notre santé

Comme tous les fruits oléagineux, telles l’amande et la noix, la noisette est très énergétique (385 kcal/100 g).

Anticholestérol
Quelques études ont conclu que la consommation régulière de noisettes, soit 70 g en moyenne dans un mois, amenait à une diminution du cholestérol total et du cholestérol LDL9 appelé aussi mauvais cholestérol, ainsi qu’une augmentation de l’activité antioxydante sanguine prévenant ainsi les risques de maladies cardiovasculaires.

Antioxydants
La noisette est riche en acides gras monoinsaturés et en antioxydants comme les tannins, les acides phénoliques, des flavonoïdes et de la vitamine E. Tous ces composés jouent un rôle important, celui de gendarmes face aux radicaux libres qui sont impliqués dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, du vieillissement et de certains cancers.

La noisette révèle également un fort concentré de nutriments
noisetteManganèse : contribue à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Cuivre : présent dans la noisette est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène. Il agit également comme défense contre les radicaux libres.

Vitamine E : c’est un antioxydant très important qui protège la membrane qui entoure les cellules du corps notamment les cellules du système immunitaires comme les globules rouges et les globules blancs.

Magnésium : la noisette est une source importante de magnésium pour la femme et l’homme bien que leurs besoins soient différents. Le magnésium est très utile à l’être humain car il participe au développement osseux, à la construction des protéines, les dents et le système immunitaire.

Fer : la noisette est une source importante de fer pour la femme et l’homme bien que leurs besoins soient différents. Le fer est indispensable au transport de l’oxygène dans le sang et la formation des globules rouges.

Vitamine B1 qui favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance. Très présente dans la noisette.

Phosphore : fortement concentré dans la noisette, il est le deuxième minéral le plus important dans le corps humain après le calcium est indispensable au bon maintien de la santé et des os.

Zinc : très présente dans la noisette, il est important également pour le système immunitaire.

Acide pantothénique ou vitamine B5 : c’est une coenzyme clé qui nous permet de bien utiliser l’énergie présente dans les aliments que nous ingérons. Elle joue un rôle important dans le bon état de la peau, des cheveux et des muqueuses. Très présente dans la noisette.

De la vitamine B6 et de la vitamine B9 sont également présentes dans la noisette.

Les fibres alimentaires sont également très présentes dans la noisette aident à un bon fonctionnement intestinal.

La noisette en cuisine

On peut utiliser les noisettes de différentes façons : entières, râpées, rôties ou grillées, idéales pour accompagner une salade ou en poudre pour par exemple paner un poisson ou des légumes.
On la retrouve également dans les terrines ou pâtés.
En bâtonnets apéritifs par exemple ou dans un cake, sur une tarte accompagnée de poires et de roquefort… les déclinaisons sont nombreuses.

noisetteEn beurre de noisette également. Pour ce faire il suffit de faire griller ou rôtir les noisettes au four et de les passer ensuite au mixer avec un peu d’huile végétale. On peut également ajouter d’autres graines, comme des graines de sésame ou tournesols, du cacao du jus de citron et du miel. Une pâte à tartiner faite maison idéale pour les goûters des petits gourmands…

C’est cependant en pâtisserie que son utilisation est la plus importante.
Pour varier vos financiers ou vos madeleines ajoutez de la noisette en poudre. Dans un gâteau de semoule, un délice aux pommes, un moelleux aux noisettes et chocolat ou des muffins tout simplement. Les occasions d’intégrer la noisette à vos pâtisseries sont nombreuses et à vous de faire fonctionner votre imagination.

Même en boulangerie, pourquoi ne pas ajouter des noisettes à un bon pain maison,
On extrait également de la noisette une huile au goût très subtil qui ne supporte pas la chaleur. Idéale pour aromatiser une salade.

Quelques recettes avec la noisette

Le gâteau de l’écurueil

Ingrédients
  • noisette250 g de noisettes à réduire en poudre ou
    250 g de poudre de noisettes
  • 125 g de beurre mou
  • 3 gros œufs ou 4 petits
  • 150 g de sucre en poudre
  • 15 cl de lait
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
Préparation
  • Préchauffez votre four à 180°
  • Réduisez les noisettes en poudre avec votre mixer.
  • Dans un saladier, mélangez le sucre et le beurre mou.
  • noisetteAjoutez ensuite les jaunes d’œuf. Bien mélanger de façon à obtenir un appareil homogène et lisse.
  • Ajoutez le lait, la poudre de noisette, la farine tamisée et la levure chimique. Vous obtenez pâte assez compacte.
  • Montez les blancs en neige et incorporez 2 grosses cuillères pour détendre la pâte, ajoutez le reste des blancs délicatement à la pâte.
  • Versez la pâte dans un moule à manqué, que vous aurez beurré et fariné. Pas besoin si vous utilisez un moule en silicone.
  • Enfournez 40 mn à 180 °C.
  • Démoulez et laissez refroidir sur une grille avant de vous régaler.
  • Vous pouvez l’accompagner d’une chantilly aromatisée aux noisettes.

Cookies aux gavottes, noisettes torréfiées

Ingrédients
  • noistte250 g de farine
  • 5 g de levure chimique
  • 50 g de noisettes
  • 150 g de beurre mou
  • 100 g de sucre cassonade
  • 1 œuf
  • 75 g de biscuits type gavottes
  • 100 g de pépites de chocolat
Préparation
Préparation : 15 mn
Cuisson : 15/20 mn, selon votre four
  • noisettePréchauffez le four à 170°C
  • Faites torréfier les noisettes à sec dans une poêle avec revêtement anti-adhérent.
  • Concassez-les grossièrement à l’aide d’un mortier ou d’un rouleau à pâtisserie.
  • Écrasez grossièrement à la main les gavottes. Réserver.
  • Dans le bol de votre robot pâtissier (si vous en avez un) sinon travaillez le tout à la cuillère en bois, mélangez le sucre avec le beurre mou coupé en dés.
  • Incorporez l’œuf, puis ajoutez graduellement le mélange farine-levure tout en continuant de mélanger.
  • Ajoutez ensuite les éclats de noisettes torréfiées, les gavottes écrasées, ainsi que les pépites de chocolat.
  • A l’aide d’une cuillère à glace, ou d’une simple cuillère à soupe, confectionnez des boules de pâte et  disposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en veillant à bien les espacer.
  • Aplatissez-les légèrement avec la paume de la main.
  • Enfournez à 170°C et cuire 15 min.
  • Laissez refroidir sur une grille avant de déguster.

Tarte noisettine aux quetsches

Ingrédients (pour 8 personnes)
  • noisetteCercle de 21 cm
    Pâte sablée
  • 220 g de farine
  • 2 g de levure chimique
  • 120 g de beurre mou
  • 100 g de sucre
  • 1 œuf
    Appareil noisettine
  • 100 g de poudre de noisettes
  • 100 g de sucre
  • 80 g de farine
  • 80 g de beurre
  • 2 œufs à température ambiante
Préparation
Préparation : 25 mn
Pause : 60 mn
Cuisson : 40 mn
  • La pâte sablée
  • noisetteMélangez la farine, la levure, et le beurre en frottant entre les mains pour obtenir une masse à l’aspect sableux.
  • Mélangez l’œuf et le sucre et incorporez le tout à la farine.
  • Travaillez la pâte pour obtenir un mélange homogène et mettre au frais 1 h.
    Appareil noisettine
  • Faites fondre le beurre et réservez
  • Battez les œufs et le sucre afin d’obtenir un mélange mousseux.
  • Ajoutez le beurre fondu.
  • Mélangez la farine et la poudre de noisettes.
  • Ajoutez les au mélange précédent.
  • Réservez.
  • Préchauffez le four à 200°.
  • Sortez la pâte du réfrigérateur et diviser la en deux, soit environ 2 x 250g.
  • Congelez le deuxième pâton pour une autre utilisation.
  • Beurrez un cercle à tarte et posez-le sur une toile en silicone ou sur une feuille de papier sulfurisé.
  • Étalez la pâte sucrée sur un plan de travail légèrement fariné puis en garnir le cercle à tarte.
  • Piquez la pâte à la fourchette.
  • Versez la crème aux noisettes sur la pâte.
  • Faites cuire environ 10 mn le temps que la crème aux noisettes durcisse légèrement
  • Après les avoir lavées et essuyées, coupez les prunes en deux.
  • Disposez les ensuite harmonieusement sur la tarte en intercalant une prune côté peau et une prune côté creux.
  • Enfournez environ 30 mn environ selon votre four.
  • Laissez refroidir sur une grille.
Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Principales sources

• Boite à recettes : www.boitearecettes.com
• Gerbeaud : www.gerbeaud.com
• Santé-LeFigaro : www.sante.lefigaro.fr
• Passeport Santé : www.passeportsante.net
• Vie explosivve : www.vie-explosive.fr
• Vitalité plus : www.vitalite-plus.fr
• Wikipedia : www.wikipedia.org

Petit poème que je me souviens avoir appris lorsque j’étais en primaire, en hommage à la noisette :

Les trois noisettes

noisettes

Trois noisettes dans le bois
Tout au bout d’une brindille
Dansaient, la capucine vivement au vent
En virant ainsi que filles
De roi.

Un escargot vint à passer :
« Mon beau monsieur, emmenez-moi
Dans votre carrosse,
Je serai votre fiancée »
Disaient-elles toutes trois.

Mais le vieux sire sourd et fatigué,
Le sire aux quatre cornes sous les feuilles
Ne s’est point arrêté,
Et, c’est l’ogre de la forêt, je crois,
C’est le jeune ogre rouge, gourmand et futé,
Monseigneur l’écureuil,
Qui les a croquées.

Tristan Klingsor 

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
1 Commentaire
  1. marie françoise dit :

    appréciable cette rubrique car en ce moment je casse des noisettes récoltées chez mon voisin donc très local je vais essayer les cookies merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.