Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

La dualité

Ce qui se passe en ce moment dans le monde, autour de nous et en nous-mêmes, nous bouscule sans cesse, nous oblige à faire des choix, parfois cornéliens, entre notre éthique et ce qui nous est demandé. Entre et à l’intérieur même de nos engagements familiaux, de nos obligations professionnelles, de nos besoins matériels, de nos devoirs sociaux, juridiques et politiques, les oppositions et conflits se multiplient.

La Terre, terrain d’expérimentation de la dualité

dualitéCette Terre est depuis toujours un terrain d’expérimentation de la dualité, tel que l’enseignent certaines de nos cultures et philosophies.

(cf TAOisme et Boudhisme). Nous, êtres humains, avons choisi cette expérimentation, afin de mieux comprendre et intégrer notre lumière/ notre divinité.

Accepter que nous sommes à la fois notre partie sacrée/divine de manière intrinsèque et à la fois créateur de notre réalité est un concept difficile à intégrer. Nous sommes pourtant des êtres Uniques ayant fait le choix d’expérimenter cette dualité sur ces plans terrestres.

La dualité« La dualité atteint actuellement l’expression la plus extrême que l’humanité n’ait jamais expérimentée » S’il est certain que la dualité est et existera toujours, « elle changera à partir du moment où les conflits des forces contraires auront trouvé un équilibre. Ce changement se fait par l’intégration de connaissances et d’informations nouvelles et par l’acceptation et l’ouverture de la conscience de qui nous sommes : des Êtres de lumière qui ont choisi cette réalité sur terre pour l’expérience de la dualité. »

Étant très proches de notre mental, voire, pour nombre d’entre nous, étant notre mental qui bavarde, critique et nous sépare de nous-même, nous sommes installés dans la dualité, encombrés de croyances et de pensées erronées basées sur les peurs créées et véhiculées par nos cultures et nos sociétés.

La dualité s’exprime de tout temps dans tous les aspects de notre vie, sur les plans culturels, philosophiques, scientifiques (hémisphères cérébraux gauche/droit, polarité des cellules…), électrocinétique, religieux et symboliques (yin/yang…). Tout près de nous, la dualité s’ancre dans le langage, dans les décisions, dans les choix et les actions quotidiennes à entreprendre.

Comparaison et doute

LA COMPARAISON et LE DOUTE sont des activateurs de la dualité et en même temps nous ne pouvons faire autrement, notre cerveau est ainsi fait. Difficile !

Le doute et la comparaison nous séparent intérieurement continuellement.
Ce monde utilise la dualité dans ses extrêmes. Profondément fatigués de ce jeu incessant, beaucoup d’entre nous ne savent plus comment garder leur centre et trouver leur équilibre intérieur.

Comment avoir accès à ce qui fait chanter, vibrer notre cœur ?
Difficile alors de se positionner autrement que par « noir-blanc », « oui-non », « juste-faux », « bon-mauvais », douter de ce que je sens encore et encore … Échapper à ce mode de fonctionnement peut attirer sur soi des jugements douloureux, celui qui ne prend pas une position tranchée peut être vu comme faible, comme quelqu’un qui ne prend pas sa place, ne se défend pas, ne se bat pas. La mésestime de soi, le doute la non confiance de l’Être que nous sommes, voire le rejet, peuvent en découler.

dualitéCe processus précipite un cercle vicieux émotionnel sans moyen d’éviter la dévalorisation, la culpabilité, la frustration, le « burn out » ou d’autres manifestations à long terme de déséquilibre de nos biologies (maladies) et de nos psychismes (jusqu’à des troubles psychiatriques).

Nos aspects duels se nourrissent de nos peurs et de nos pensées excessives, irréelles que nous entretenons par la critique et le bavardage mental auxquels participent notre environnement, nos proches, notre milieu social et professionnel. Les médias de toutes sortes ont également un grand impact sur la dualité. Par leur description et leur amplification du sensationnel, du drame et du catastrophique, ils créent et alimentent constamment, individuellement et collectivement, la peur, la tragédie, la séparation intérieure, la dualité.

Ce constat ne départit pas les médias du rôle informatif et critique important qu’ils ont à jouer auprès du lecteur, je déplore que ce soit au détriment de la Beauté et du Merveilleux.

L’Acceptation

Nous voyons aujourd’hui les conflits (voisinage, couples, guerres…) se figer et les rouages des structures (lois, états…) et organisations (nationales, mondiales…) se gripper. Notre refus de voir et d’accepter l’ombre mène nos systèmes à la paralysie, à l’implosion, au chaos ou à l’explosion.
Les systèmes qui ne fonctionneront plus s’effondreront pour se reformer « autrement », plus essentiels au besoin de l’être.

Accepter de voir et de ressentir l’ombre ne signifie pas l’approuver, mais est le préalable nécessaire à la prise de conscience des mouvements intérieurs dans son corps, afin de se positionner pour entreprendre ce qui doit être entrepris.

Accepter signifie entendre, admettre, comprendre un point de vue autre, il ne s’agit pas nécessairement de souscrire au contenu de ce qui est dit ou mis en place, ni de s’y opposer. Là, l’énergie du discernement est un allié important.

Certes, cette compréhension reste difficile à mettre en place, nos réflexes demeurant plus rapides que l’activation de nouveaux choix de fonctionnement. Toutefois, il importe de ne pas oublier que l’autre est dans la même quête que soi-même, celle d’une harmonie entre le pôle de l’ombre et celui de la lumière.

En ce moment la dualité est inéluctable, l’équilibre se créant par l’intégration des deux pôles qui le constituent. Une fois l’harmonie installée peut naître la Joie. La polarité permet la vie et le mouvement, l’équilibre est mouvement, le chemin vers l’harmonie est une quête de vie.

La Joie

État volatil, insaisissable, impermanent, la Joie est une fréquence vibratoire énergétique que nous accueillons, que nous laissons passer, que nous acceptons en entrant dans le mouvement de la Vie, de l’Amour, de la lumière et celui du Soi.

dualitéLa Joie est une danse qui parcourt cette Terre, qui parcourt l’univers, qui inonde et imbibe l’espace. C’est une forme de rayon associé à la lumière qui est toute chose, vibre dans l’intra-terre et rayonne également depuis le centre de la Terre, Malkutt.

On ne peut définir la Joie de manière individuelle. Elle est une vastitude, une vibration portant toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Elle est omniprésente en chacun de nous, dans chacune des cellules de notre corps, dans chaque espace. Chaque individu peut se connecter à la fréquence de cette vibration qu’il vivra ou expérimentera en fonction de qui il est, de ce qu’il croit, de ce qu’il pense, imagine et de ce qu’il ressent.

Il y a autant de formes de Joie qu’il y a d’individus, de mondes et d’univers. La Joie est une vastitude intérieure infinie qui vibre et pulse à l’infini.

La Joie peut être intégrée lorsque « l’ombre » et « la lumière » ont été acceptées, ainsi un équilibre forcément changeant a été atteint.

L’HUMOUR est une autre vibration, fort guérissante pour vous et l’autre en face de vous – un sourire illumine un visage, une lumière s’allume dans les yeux.

Je ne parle pas de cynisme, qui est blessant pour soi et pour l’autre. De mon point de vue ce n’est pas de l’Humour.

Le Cœur qui chante

dualitéNotre cœur physique est le siège du germe d’Amour que nous sommes.

Eveiller ce germe d’Amour dans notre cœur physique, est selon mon point de vue, le but essentiel de notre Vie sur Terre. Ceci est possible en nous acceptant, tels que nous sommes jusqu’au plus profond de nos fibres de notre corps, notre allié.

Notre cœur chante depuis la nuit des temps et pour l’infinitude – allons-nous l’entendre, l’écouter, le ressentir ? Allons-nous lui permettre de rayonner dans notre corps et bien au-delà ?

Beaucoup d’entre nous suivent aujourd’hui une impulsion à mieux se comprendre, à rejeter les modèles préétablis, inutiles et non essentiels. Un mouvement se propage vers « autre chose » et « autrement ». De multiples possibilités nous sont offertes à la rencontre de nous-mêmes pour nous rapprocher de notre équilibre intérieur et de l’équilibre avec l’autre.

L’équilibre

dualitéL’équilibre n’est pas un point juste entre 2 énergies. L’équilibre est un mouvement, une onde énergétique en continuelle évolution.

Ce que je pourrais nommer « suivre l’énergie », c’est s’adapter perpétuellement à toutes ondulations amenées par la Vie, par le sacré de la Vie. »

Ceci créera un nouvel équilibre de l’humanité, une future et « nouvelle » humanité.

« Acceptez-vous tel que vous êtes, aimez-vous tel que vous êtes, avec vos potentiels et vos ombres, car vous ne pouvez être autrement – c’est ainsi – et vous n’avez pas besoin d’être d’accord avec tout ce que vous êtes ! Vous pouvez vous donner les moyens de transformer, de transmuter, tout en choisissant d’inclure sur votre chemin la Beauté, le Bien-Être et le Merveilleux. »

N’est-ce pas là un message familier qui nous est transmis par différentes sagesses depuis des siècles ? Ne serait-il pas temps d’en laisser rayonner la compréhension jusqu’au plus profond de nos cœurs pour harmoniser nos polarités et éveiller notre potentiel, la Joie ? Qui est là ! Qui nous attend !

L’oubli et la redécouverte de notre identité

Les êtres humains sont en réalité une espèce en souffrance d’amnésie – ils ont oublié qui ils sont. Ils ont oublié qu’ils sont de puissants Êtres de lumière et de puissants Créateurs acceptant une expérience humaine.

Leur objectif, collectivement et individuellement, est de redécouvrir leur identité lumineuse, iridescente, sacrée.

dualitéCet aspect de magnificence sacré est en nous, l’a toujours été, le sera toujours – EST.

Le souffle, la vigilance, le discernement et la clarté sont des potentiels qui sont à votre disposition, si vous le choisissez ! Car ce chemin est un choix personnel, individuel !

L’harmonie, entre ces 2 pôles, est une quête de vie. Je pense que vous l’aviez compris !

Nous sommes dans une période d’évolution grandiose !

La dualité existe partout dans le cosmos (des recherches scientifiques vont à ce constat), bien au-delà de notre Terre. Savoir que d’autres peuples, dans d’autres réalités, ont « rencontré » l’Équilibre, la Beauté, le Bien-Être et le Merveilleux est fort rassurant quant à notre avenir, j’en suis profondément convaincue.

Adamael Van Singer
Thérapeute, enseignante, channel

Mes sources : mes propres expériences, diverses lectures durant de nombreuses années, mes canalisations et le retour de mes clients.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.