Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

De la magie à la transformation

Les constellations familiales et systémiques en groupe et en individuel :
Une ouverture vers un autre espace, un autre temps…

constellations familialesEn ce moment, mes enfants me parlent de magie et de supers pouvoirs. Ma fille de 7 ans, à travers la Reine des Neiges. J’avoue que créer ce que l’on veut avec de l’eau, le transformer en glace et potentiellement le faire vivre est assez tentant ! Mon fils de 12 ans, lui c’est à travers les supers héros… Il aimerait pouvoir arrêter le temps ! Qui n’a pas rêvé un jour d’avoir des supers pouvoirs ?
Personnellement je dis à mes enfants que la magie existe, je le crois vraiment.

J’ai récemment montré à mon fils des vidéos de guérisseurs philippins, je suis éblouie par les capacités insoupçonnées, inutilisées des êtres humains ! Les chamans, les médiums, les thérapeutes, et tant d’autres, pour moi toutes ces personnes sont des magiciens.

Alors pourquoi parler de magie, dans un article dédié aux constellations familiales et systémiques ? Vous l’aurez deviné…  parce qu’ici se trouve déjà la magie… Dans un imaginaire, une certaine réalité, un soin, un accompagnement énergétique, corporel et émotionnel. 

Les constellations familiales c’est quoi, d’abord ?

C’est un espace, un champ énergétique où les personnes, en acceptant simplement d’être la représentation d’une autre personne (ou  d’un concept, d’une fonction), ressentent et interagissent avec l’énergie de cette personne, de cette entité.

Un travail de groupe ou un travail en individuel ?

Le travail de groupe a cela de passionnant que la constellation d’une personne va permettre a chaque individu présent, constellé, représentant ou témoin, de travailler sur sa propre histoire.

Le constellé va nous exposer sa problématique,  puis après une écoute et un accompagnement du groupe, il va choisir parmi les individus présents différents représentants : par exemple, sa mère, son grand-père, son fils, les médicaments, le cancer, son foie, sa foi…. Tout ce que nous pensons utile en fonction de sa demande et de son intention ! Les différents représentants vont se placer dans l’espace, et en fonction de leur place, de leur ressenti et de leurs émotions, je vais lire ce qui se passe.

Nous sommes parfois choisis régulièrement dans un même type de rôle… Par exemple le rôle de la mère… Il n’y a pas de hasard ! C’est que nous avons des choses particulières à travailler avec ce rôle…

De la même manière, un groupe n’est pas réuni par hasard. J’ai le souvenir d’un groupe ou 50% des hommes présents avaient été abandonnés par leurs pères. Ce qui a amené certains d’entre eux à représenter « le père qui abandonne ». Un sacré cadeau !

Comment cela fonctionne ?

Certains disent que nous sommes un, que nous faisons tous partie d’une même toile… Et en constellation on parle de système, ce qui veut dire que je ne soigne pas uniquement mes blessures, mais également celles de l’ensemble des personnes qui ont la même que moi, ainsi que ma descendance… On peut même aller plus loin en disant que ce travail va servir tout le système humain… Comme si nous étions un immense engrenage : si je bouge, tout bouge !

En vérité on ne sais pas ce qui se passe. Comment expliquer l’inexplicable ? Nos cerveaux n’utilisant qu’un petit pourcentage de leur capacité, notre vocabulaire pourtant dense et en même temps si limité ne nous permet pas d’expliquer les choses avec des mots !

Je ne suis pas quelqu’un de théorique, je suis une personne intuitive, pragmatique. Alors la meilleure chose que je puisse vous proposer, c’est de vous donner des exemples de l’inexplicable…

En constellation nous nous basons quasi exclusivement sur les ressentis corporels. Nous ramenons les personnes à leurs corps, à leur ressentis, à leurs sensations, leurs émotions…

Celle qui n’avançait pas…

Un jour, je représentais une personne qui avait la problématique de ne pas réussir à réaliser ses envies, à avancer, à bouger… 

constellations familiales

Dès que je suis rentrée dans l’espace de cette personne, dès que je l’ai représentée, je me suis immobilisée au centre de l’espace. J’avais les jambes comme enracinées dans la terre, oui c’est sur je ne pouvais pas bouger ! Et j’ai commencé à dire aux différentes personnes autour de moi ce qu’elles devaient faire, je les faisais bouger comme des pions sur un échiquier ; ce qui a beaucoup fait rire la personne que je représentais, car elle a admis que c’est ce qu’elle faisait avec brio : donner des conseils et faire bouger les autres !

Au-delà de cela, de manière pas vraiment consciente au départ, je commençais à me gratter ici et là au niveau des jambes ; puis cela pris de l’ampleur, et je finis par me gratter les jambes de haut en bas comme si un millier de moustiques s’étaient jetés sur moi ! Elle nous dit à la fin de la constellation qu’elle avait eu les jambes couvertes d’eczéma pendant de nombreuses années !

Ici, l’idée n’est pas de vous expliquer le bienfait de cette constellation sur la patiente, mais simplement d’illustrer des choses incroyables, inexplicables. Comment simplement à travers une représentation, je peux sentir tant de chose d’une personne que je ne connais pas !

Celui qui n’aimait pas son enfant

Lors de ma toute première constellation, il y a maintenant de cela quelques temps, j’ai représenté le père d’une amie. Je me suis retrouvée en face d’elle, j’avais pris au moins 30 cm… je me sentais immense !

C’était très étrange car je ne ressentais absolument rien pour elle, comme si elle n’était pas ma fille, et moi j’avais du mal à dire à mon amie (que j’aimais!), que je ne ressentais rien pour elle en tant que père ! Grâce à la constelleuse, je réussi au fur et a mesure de la constellation à recréer le lien père-fille, a être touchée par elle, et à la reconnaître comme ma fille.

constellations familialesLe lendemain, son père avec qui elle avait peu de lien, l’a appelé pour lui dire qu’il l’aimait ! Chose inédite !
Voilà la force des constellations, qui travaillent à tous les niveaux…

J’ai vu des personnes complètement hilares, ou racontant des choses qui n’ont ni queue ni tête, avant de se rendre compte que les personnes représentées avaient pris des médicaments, des drogues. J’ai vu des personnes déformées physiquement (penchées, par exemple) avant de découvrir que les personnes représentées était alcooliques, malades.

J’ai vu des mères tuer leur enfant ou en avoir envie, des mères portant des cadavres d’enfants, des personnes aimer leurs beaux-fils, ou avoir une véritable attirance sexuelle pour leurs propres enfants.
J’ai vu des personnes abusées et ne le sachant pas, découvrir des mémoires dans un corps qui, lui, n’a pas oublié.

Le corps ne ment pas. Certains disent que c’est notre inconscient, comme autant d’histoires gravées dans notre corps, qui nous empêche d’être serein ou qui nous rappelle de manière persistante qu’il y a quelque chose à aller voir.

Certaines de ces histoires ne nous appartiennent pas ! Elles appartiennent à un ancêtre, à une histoire de cette vie ou d’une autre, et elles nous coincent dans une boucle temporelle. Comme si en se connectant à une partie de notre corps, nous avions accès à l’histoire coincée ici ou là …

Les constellations sont justement là pour mettre en lumière les histoires étranges qui peuplent notre corps, nos énergies. Et n’allez pas vous imaginez que ces histoires sont vraies ! Ça n’a vraiment pas d’importance, disons que ce qui apparaît en constellation doit émerger pour réparer, guérir, nous permettre de retrouver notre intégrité. Si c’est cela la « vérité », alors oui, ce qui apparaît en constellation est vrai… A cet instant…

Ce que je suis en train de montrer, c’est que la vérité d’une constellation est dans son utilité, non dans son rapport à une prétendue réalité. Dans la constellation dont je viens de parler, j’avais très envie de dire à mon amie que je ne ressentais rien pour elle en tant que son père, au début. Et même si cela avait duré dans le temps, et qu’à la fin de la constellation je ne me reconnaisse toujours pas comme étant son père ; même si je lui avais dit : « je sens que tu n’es pas ma fille », cela n’aurait pas voulu dire que dans la réalité son père ne l’aimait pas, ou n’était pas vraiment son père. Mais juste que dans l’énergie, ou dans l’histoire d’un ancêtre, quelque chose était en train de se jouer ou de se rejouer afin d’être mis en lumière, et éventuellement réparé.

Celle qui n’arrivait pas a être heureuse de la naissance de son enfant

Un exemple plus personnel… Je suis née dans la même chambre qu’un enfant décédé… La voisine de lit de ma mère a perdu son bébé de quelques jours, suite a une méningite. Le pire dans l’histoire, c’est que les parents de cette femme ont annoncé le décès du bébé à mes parents, alors que la maman n’était toujours pas au courant.

constallations familialesJ’ai eu plus tard la chance de jouer la mère d’une amie dans le contexte de sa naissance, avec une histoire complètement similaire. C’était vraiment une chance extraordinaire ! J’ai pu découvrir par ce biais le complexe du nanti…

Pourquoi moi, en tant que maman, j’aurais le droit d’être heureuse de cette naissance, quand une autre personne est si malheureuse du décès de son enfant ?

Et c’est exactement ce que j’ai vécu en représentant la mère de mon amie, c’était comme si j’avais plus de lien avec la mère qui avait perdu son enfant qu’avec ma propre fille ! Cela peut permettre de comprendre, en partie, le manque de lien que j’ai pu reprocher à ma mère, par le passé. Et la froideur, et le manque d’amour que mon amie a ressenti de la sienne !

Tout ceci est une histoire de compréhension de ce qui a pu se passer, mais surtout cela permet de se mettre à la place des autres, et ainsi de pardonner. On dit souvent qu’il faut pardonner. Personnellement cela ne m’a jamais vraiment parlé, j’ai souvent eu l’impression que c’était « fake », surjoué, que ça ne venait pas du cœur ! Par contre lorsque c’est joué de l’intérieur et que l’on peut se mettre à la place de l’autre, comprendre ses émotions, ce qu’il a vécu à ce moment là, c’est totalement différent ! Changer la petite histoire que l’on se raconte depuis si longtemps… Cela permet un pardon véritable, un pardon d’amour !

Celui qui avait perdu une partie de lui…

Je peux aussi vous raconter l’histoire de cet homme qui avait du mal à se motiver chaque jour pour se lever, pour travailler, pour faire de la communication pour son travail d’indépendant.

Comme si quelque chose le freinait, le démotivait…
constellations familialesLa constellation a mis en évidence une profonde non-envie de vivre, résultante de plusieurs facteurs potentiels… Dans son cas, c’était principalement la perte d’un jumeau qui n’a pas vu le jour, et dont personne n’avait conscience !
Et pourtant… Passer quelques jours, quelques mois dans le ventre de maman avec un jumeau, faire partie de la même cellule initialement, et voir un morceau de nous disparaître, mourir, ce n’est vraiment pas rien !

Comment naître complet, comment vivre dans cette incomplétude ? Comment se sentir légitime,  sentir son droit de vivre ! Et comment ne pas porter sur soi la mort de l’autre, voire la destinée de l’autre ?

La constellation à mis en évidence cette possible vérité, car les émotions ne trompent pas quand, dans ce genre de situation, le constellé à la possibilité de pleurer de tout son être la mort d’une moitié pressenti e! Quand soudain vous avez la possibilité de parler avec cette moitié et qu’elle vous dit qu’elle veut partir, ou qu’elle est tellement heureuse que le constellé ait survécu et qu’elle n’est pas si loin ! C’est déjà en soi un énorme travail de guérison !

J’ai récemment travaillé sur une conférence qui se nomme : « Oser prendre votre place ! » L’une des raisons pour laquelle on ne prend pas sa place… C’est que la place est déjà prise ! C’est étrange, non ?

Plusieurs raisons à cela…

  • Les intrications : c’est lorsque des choses sont entremêlées, enchevêtrées, sans que l’on puisse les démêler.
    • On nous a donné le prénom ou fait porter l’existence d’un enfant décédé juste avant nous…
    • Nous sommes reliés à un jumeau mort avant notre naissance…
  • La loyauté : un héritage non souhaité qui va conditionner notre vie !
    • Nous avons pris sur nous de régler l’histoire d’un ancêtre, nous sommes reliés à lui sans en avoir la moindre conscience ! Nous reproduisons ce qu’il a vécu comme si l’on devait revivre la même histoire jusqu’à ce que l’on trouve une issue différente…
    • Nous avons fait une promesse à quelqu’un (voire à nous-mêmes) étant enfant, que cela ait été dit explicitement ou juste murmuré tacitement…

Il y a également les situations où l’on ne prend pas sa place, et que celle-ci reste en partie vide… Je parle ici du refus d’incarnation, ou d’un clivage (un morceau de nous déserte, s’exile) pour ne plus sentir la violence d’un traumatisme.

Celle qui ne voulait pas vivre…

J’ai vécu de nombreuses constellations où les personnes présentes ne savaient pas que ma mère était malade. Lorsque quelqu’un représentait ma mère, il était complètement paumé et ne comprenait souvent pas ce qui se passait !
Enfin, cela dépendait de l’âge de la mère qu’il représentait ; parfois elle était plus jeune, et n’était pas encore atteinte de sa maladie dégénérative : cela fonctionnait normalement dans la constellation ! 

constellations familiales

Je me souviens d’une de mes constellations, où je disaisclairement que je ne voulais pas m’incarner, que je ne souhaitais pas vraiment vivre… J’ai nommé l’endroit idéal, projeté, rêvé… « Au delà de ça »… La constellation a commencé, le personnage « au delà de ça » n’a pas beaucoup bougé… Puis lentement il s’est approché de ma mère et a cherché a lui monter sur le dos, comme pour s’emparer d’elle, alors qu’elle pleurait et me disait sont incapacité à lutter contre ce qui lui arrivait. J’ai compris que mon monde rêvé, pourrait se traduire par une de mes hantises… Avoir un jour la maladie d’Alzheimer… C’est en effet un formidable moyen de ne pas être incarné ! Ne plus savoir où je suis ! Qui je suis ! Être dans un autre espace … mais à quel prix !

Après cette constellation, je peux vous assurer que cette prise de conscience a changé ma vie. Je suis maintenant dans l’acceptation de mon incarnation, dans une conscience de mon privilège d’être sur cette terre, dans l’expérimentation du monde matériel. Ma mère est décédée il y a peu, de la maladie d’Alzheimer.

Ce que je cherche à illustrer ici, c’est la richesse et la simplicité des constellations familiales et systémiques. Nous parlons ici d’intelligence collective, nous parlons ici d’autoguérison, dans un contexte de soin bienveillant. Je suis là pour accompagner ce qui se joue, pour mettre en évidence ce qui n’arrive pas à être vu. Je suis là pour permettre à chacun de nourrir les besoins qu’il n’a pas pu nourrir à un moment de son existence. Je suis également là pour accompagner la transformation par des rituels chamaniques (rituel de naissance, de mort, d’extraction, de recouvrement…).

Les constellations en individuel

En ce qui concerne les constellations en individuel, l’esprit est le même, mais le processus est un peu différent, car il va falloir entrer dans le monde psycho-actif de la personne. Lui faire faire tout un travail de voyage symbolique, et l’accompagner dans l’histoire que nous allons tisser ensemble, en s’appuyant sur ses ressentis corporels.
La personne me parle en premier lieu de sa problématique, et parfois je lui demande une intention positive, par rapport à la séance.

Après un temps de relaxation, et en fonction de ses ressentis corporels, je vais inviter cette personne à faire émerger la ou les parts d’elle-même qui cherchent à nous raconter des choses. Je vais également lui proposer de faire entrer des personnes dans l’espace de mon cabinet. Des personnes qui sont en lien avec ses ressentis, avec son histoire. Comme dans une constellation de groupe, sauf que les personnages sont dans son espace psychique, et souvent bien présent dans l’espace énergétique de la pièce !
Et tout au long de ce processus, je vais l’inviter à regarder comment réagit son corps, lorsque ces parts d’elle-même, ou ces personnages de sa propre histoire, s’invitent dans cet espace sécurisé.

Il y a fort à parier que le corps du patient va réagir, si je fais entrer une personne nocive pour elle. Il va se mettre à trembler, ou il va sentir une sensation dans sa gorge, ou encore un déséquilibre dans son ventre, dans son sexe…

Il est cependant possible que la personne ait tellement bien réussi à se dissocier de ce qui s’est passé dans son enfance qu’elle ne va rien ressentir dans son corps. Il va alors falloir faire preuve de beaucoup de patience pour lui permettre de reprendre contact avec ses sensations corporelles, avec cet enfant terriblement blessé et si soigneusement caché…

De même que dans les constellations de groupe, l’idée est donc de mettre en lien les différents protagonistes, d’offrir à chacun la possibilité de retrouver sa juste place ! De remettre de l’ordre là où l’ordre des choses s’est inversé. Et de veiller à rééquilibrer la loi de réciprocité : un juste échange entre le donner et le recevoir.

Les constellations familiales et systémiques sont un outil magique, au service du thérapeute qui est dans un accompagnement bienveillant de son patient. Le patient n’a de nom que la qualité de patience dont il doit faire preuve pour traverser ses émotions, ses blessures et ses ressentis corporels. En chamanisme, nous parlons de s’asseoir dans le feu !

Personnellement, j’ai à cœur de vous accompagner dans vos zones d’ombres, pour en laisser émerger la magnifique lumière qui y est cachée depuis trop longtemps !

Le travail de constellation est un processus qui n’est pas long. Il suffit souvent de quelques séances pour entamer une guérison. Cependant, il est engageant !

Personne ne peut faire le travail à ma place. Personne ne peut faire mon propre travail, qu’il soit thérapeute ou magicien…

Sophie Aucourt
Accordeuse familiale et systémique – Grenoble (Isère) France
Tél.: 06 25 15 71 52
Conférence sur l'internet
mardi 30 juin 2020 à 14h30 (h. du Québec) et à 20h30 (h. de Paris)
Conférence de Sophie Aucourt sur le thème : Dialogue avec l’un, avec l’autre ... grâce aux constellations familiales
Informations et réservation ICI
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
1 Commentaire
  1. Sheela Anne dit :

    Perso, je pense, aprês avoir vu les 2 approches de groupe, que le fait ne pas dire le « pourquoi » de sa constellation ( » en secret ») est beaucoup plus efficace…que si « problême exposé » au groupe..Aucun risque d’interférence du ressenti des membres du groupe, surtout au niveau de l’inconscient !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.