Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Apprendre du Coronavirus !

Vue sous un angle symbolique, essayons d’analyser ce que cette épidémie du coronavirus
peut nous enseigner. Cette analyse montre que les forces de séparations sont à l’œuvre
sur la planète Terre depuis plusieurs années, et qu’il vaut mieux l’anticiper !

Le coronavirus ressemble fort à une « mise à l’épreuve » collective !

coronavirusLe mot “épreuve” vient du latin probare qui signifie “prouver” (et a donné “approbation”). L’école de la vie nous met-elle à l’épreuve pour voir si nous avons développé toutes les qualités requises ?

La vie est une école, une épreuve !
Beaucoup de personnes, beaucoup d’âmes, sont dans le refus de cette évidence : l’existence est une succession d’expériences qui visent à éveiller nos consciences. Or, si nous refusons de jouer ce jeu, notamment en décidant fermement de rester des “victimes” ou des “martyrs”, les phénomènes persistent et s’intensifient. Collectivement, c’est ce qui s’est passé jusqu’à ce jour : l’humanité refuse de voir son pouvoir créateur, et préfère se présenter en lutte contre la nature, les circonstances, etc.

Ce n’est donc pas étonnant qu’un nouveau virus vienne nous “mettre à l’épreuve” !

vitalitéLe coronavirus teste notre vitalité

Chez un individu, la première chose que le virus met à l’épreuve est sa défense immunitaire. Est-ce que cet individu est résistant, capable de s’adapter au virus ?

Bref, est-on capable d’évoluer physiquement ? Notre corps peut le faire facilement, pourvu que notre hygiène soit bonne. Et cette bonne santé se décline évidemment sur les registres physique, émotionnel et mental.

Hygiène physique : ne pas prendre de substances qui affaiblissent le corps # entretenir physiquement et énergétiquement ce corps.
Hygiène émotionnelle : ne pas activer de stress inutile # ne pas se laisser aller.
Hygiène mentale : dire “non” aux pensées de peur et de culpabilité # garder l’esprit clair et lucide.

Le coronavirus teste notre conscience

Au-delà de nos trois corps (physique, émotionnel, mental), nous sommes des êtres spirituels en recherche d’évolution. Collectivement, le virus teste aussi notre conscience. Or, la réaction du collectif en dit long sur nos errements ! Trois domaines sont frappés de plein fouet : les écoles, la santé et l’économie.

  • Santé : les systèmes de santé sont dépassés, et les gouvernements se rendent compte que “faire des économies” a été une grave erreur. Mais aussi, les études s’accumulent pour démontrer les effets néfastes de la réponse “tout médicament”. La santé ne dépend pas d’une substance, et le collectif continue pourtant à privilégier cette seule piste.
  • coronavirusÉducation : les écoles sont fermées et nous allons remplacer les humains (professeurs) par des machines (ordinateurs, cours en ligne). Ce n’est que l’aboutissement d’un processus qui dure depuis longtemps : un élève n’a plus besoin de calculer, ni de penser car la machine le fait plus vite que lui. Oui, mais comment l’intelligence va-t-elle se développer ? Grâce à Internet et au téléphone portable… Ce sont ces nouveaux réseaux qui remplacent l’humain, et nous commençons à en mesurer la dérive.
  • Économie : l’argent est devenu virtuel et le monde entier s’arrête de fonctionner à cause d’un virus ! Or, l’argent représente l’énergie vitale, la circulation de la sève de l’arbre de vie. Le virus nous rappelle que cette sève est sacrée et que ce n’est pas l’humain, ni un ordinateur, qui peut la créer sans en respecter les lois d’équilibre fondamentaux. Nous avons déjà expliqué comment nos pensées mentales (perverses) puisaient dans notre énergie vitale pour alimenter leurs désordres grandissants.

Conclusion : passez l’épreuve avec succès !

Il est relativement facile d’obtenir une bonne note à un examen, quand on connait les critères d’évaluation. Au travail !
  • Le bon sens d’avoir une bonne hygiène physique, affective et mentale.
  • Pour sa santé, faire plus confiance à son corps qu’aux substances ingérées.
  • Pour son éducation et son information, faire plus confiance à l’humain qu’aux messages reçus des réseaux et des autorités.
  • Pour l’économie, faire plus confiance à sa propre énergie/argent qu’au système financier.

Épidémie de coronavirus et symboles

L’épidémie de coronavirus nous montre beaucoup de symboles qui peuvent éveiller notre conscience.
La symbolique tient toujours à ce qui se manifeste. La manifestation, c’est le message de l’Esprit dans la Matière. Que peut-on remarquer dans le cas de l’épidémie de coronavirus ?

  • coronavirusLe virus touche le poumon et le système immunitaire. Pour l’énergétique chinoise, le poumon est l’organe qui gère notre défense, notre territoire. Il symbolise le rythme vie / mort (inspiration, expiration). Le coronavirus fait peur parce qu’il « tue ». Il active donc aussi des peurs, de même que les théories complotistes, miroir de notre mental parano qui divise le monde entre « gentils » (nous) et « méchants » (les autres).
  • Le virus oblige au confinement, à la séparation : il symbolise donc le « diviseur » (diabolos), car il va isoler les gens et empêcher les embrassades et les rassemblements. Par conséquent, il symbolise les effets de l’ego. Pour l’énergétique chinoise, le poumon est également le siège de la séparation, qui permet à l’âme de discerner le bien du mal, et qui permet de faire les deuils en cas de séparation (tristesse). Et il représente la culpabilité lorsque nous n’arrivons pas à faire ces deuils obligatoires.

Le coronavirus incarne l’énergie séparatrice qui isole les gens, nous fait croire que nous sommes « coupés » du Divin (et coupables), fragiles. Dans ce cas, nous sommes des créatures.
Remarquons que nous sommes en année 4 (2020) en numérologie, incarnant l’année 1 (2017) qui avait commencé par l’intronisation de Donald Trump, avec l’intention d’isoler les USA et de construire un mur ! Nous sommes sur un cycle de 9 années qui s’oriente délibérément vers des solutions égoistes, divisantes et conflictuelles (Brexit, indépendantisme, recherche de boucs émissaires, etc.)

Conclusion : nous risquons de voir beaucoup de “séparations” se manifester lors de cette année 4.

Comment réagir ?
  • En créature : il faudra alors demander protection. À qui ? Aux autorités sanitaires ? Politiques ? Apparemment, toutes les autorités humaines sont dépassées. Demander au Créateur ? À Dieu ? Oui, évidemment, mais il risque de nous répondre que c’est nous qui créons le virus !!
  • En créateur : effectivement, toute manifestation collective est la somme de créations individuelles. Il nous appartient de traquer en nous le fameux diviseur, l’ego, les peurs mentales, la culpabilité. Ce n’est que là que nous aurons un vrai pouvoir d’action sur le virus, tant au niveau individuel que collectif.

Rose a demandé, au soir du discours du président français, un message de la Vie. Cela a désigné le livre de « La petite voix » d’Eileen Caddy, au 15 avril.
Cette réponse est stupéfiante !
« Comme c’est facile de vitupérer contre la situation mondiale et de t’en plaindre, en blâmant tout le monde sauf toi-même. C’est facile de dire « Pourquoi n’y font-ils pas quelque chose ?
Pourquoi ne pas faire toi-même quelque chose ? Ne te mets jamais en retrait, convaincu de ton impuissante et imaginant que tu ne peux rien y faire.
Tu peux aider et tu peux commencer à aider dès maintenant. Tu peux commencer en mettant ta propre maison en ordre. Tu peux aplanir tous les malentendus et essayer de redresser les torts ! Tu peux étendre ta conscience afin d’être capable de voir la vie sous un angle différent et plus large. Tu peux apprendre à être plus tolérant, à être plus ouvert, plus aimant, et à voir les deux côtés des choses. Tu peux commencer dès maintenant à bannir toute amertume, toute critique et toute négativité dans ta façon de penser. Tu verras qu’alors que tu fais ta part, tu participeras au tout. Mais tu ne peux pas le faire tout seul. »
Fais-le avec Mon aide. »

Rose & Gilles Gandy
Médecine Symbolique
Thérapeutes, conférenciers et formateurs- Les Déserts (Savoie) France
Tél.: 04 79 70 67 27
Conférence sur l'internet
jeudi 2 avril 2020 à 14h30 (h. du Québec) et à 20h30 (h. de Paris)
Conférence de Rose & Gilles Gandy sur le thème : Peur et culpabilité, les vrais virus du mental !
Informations et réservation ICI

Symbolique et Coronavirus

Le coronavirus se déclenche en début d’année 2020 (année 4 en numérologie) et il exprime un symbole de division inquiétant, symbole déjà présent avec l’intronisation de Trump en année 1. Un regard neutre est nécessaire pour le pas tomber dans cette tentation de séparation, de peur et de guerre.

Corona virus mental ?

Le coronavirus est aussi un virus mental. Il donne une fièvre psycho-émotionnelle aux bourses, aux politiques, au monde entier. Il annonce que le l’humain est maintenant capable de produire par ses pensées… les mêmes conséquences que le virus lui-même ! Le mécanisme à l’œuvre s’appelle « peur » et « culpabilité ». Être vigilant pour ne pas se faire piéger !

Coronavirus : le pouvoir créateur

Si nous considérons que nous sommes créateurs de ce qui advient, comment expliquer l’arrivée du coronavirus, et comment créer autre chose ? L’âme est au cœur de ce mécanisme…

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
1 Commentaire
  1. BILA dit :

    Bonjour,
    Merci pour tout ce que vous faites dans le sens de l’éveil des consciences. Mais à mon humble avis je pense que c’est ceux qui ont travaillé sur eux mêmes depuis de longues années qui sont de ces formes pensées. Et seuls ceux qui ont commencé a amorcé la croyance d’un point de vue spirituel peuvent se brancher mais non sans peine au point d’équilibre. Le cosmos est en train de soumettre l’humanité à un problème dont la solution se trouve dans le contrat qui le lie avec DIEU. Merci pour tout ce que vous faites.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.