Lever de rideau sur GESARA

Il est temps de lever le rideau sur GESARA et de révéler la vérité
qui a été cachée aux masses depuis bien trop longtemps.

GESARALe monde est au bord d’une révolution qui promet de mettre fin à la pauvreté, à la faim et à la dette, ouvrant ainsi la voie à une ère de prospérité mondiale et de paix pour tous. Mais il y a ceux qui se cachent dans l’ombre, les élites et l’État profond, qui travaillent sans relâche pour empêcher cette nouvelle aube de se lever.

Importance de Gesara

L’annonce de GESARA n’est pas qu’un moment éphémère de l’histoire. Il s’agit d’un changement monumental qui aura un impact sur la planète et sur un un nombre stupéfiant de 206 nations souveraines dans le monde, sur 209. Ces 206 nations souveraines ont signé leur engagement en faveur de la Loi sur la sécurité et la réforme économique mondiale (GESARA).

Ce n’est pas seulement une question d’argent ; il s’agit d’une refonte complète du système financier mondial, pour laisser la place au nouveau Système Financier Quantique (QFS).

Le FMI, un organisme que beaucoup pensaient être sous la coupe de ces chiffres obscurs, s’apprête à annoncer le « Système monétaire mondial de référence » après GESARA. Cela signifie la fin de la monnaie fiduciaire telle que nous la connaissons, remplacée par une monnaie de référence.

Mais ce n’est pas tout. Les jours de la monnaie papier sont comptés, avec les monnaies numériques prêtes à prendre le devant de la scène, le tout dans un nouveau système financier fonctionnant en ligne, protégé par un serveur quantique impénétrable.

Le changement quantique

GESARARegardez autour de vous et vous ressentirez l’anticipation électrique d’une révolution imminente. Le Système Financier Quantique (QFS) n’est pas qu’un simple mot à la mode ; c’est le signe avant-coureur d’un nouveau monde. Et cette transformation ne se limite pas à quelques privilégiés. Chaque âme, au nombre de 7 milliards, se retrouvera bientôt équipée de son propre compte QFS, témoignage d’un avenir financier sûr et d’une structure sociétale remaniée.

Le changement se heurte toujours à une résistance, mais il est essentiel de comprendre qu’il ne s’agit pas de n’importe quel changement. C’est une métamorphose. Et à mesure que la société évolue, elle promet d’en ressortir plus forte, rajeunie grâce au QFS.

Il ne s’agit pas d’enrichir les riches. Il s’agit d’égaliser les règles du jeu. La richesse qui est sur le point d’être introduite se stabilise. Imaginez un monde où la nouvelle richesse vous permet d’aider non seulement votre famille mais aussi votre communauté et votre nation. Les efforts humanitaires vont monter en flèche. C’est la véritable essence de la création de richesse.

La révolution financière arrive

Le système financier mondial est à l’aube d’une révolution, menée par le Système Financier Quantique (QFS) et la loi sur la sécurité et la réforme économiques mondiales (GESARA). Il ne s’agit pas seulement d’une modification de la façon dont l’argent circule ou du fonctionnement des banques ; il s’agit d’une refonte complète visant à rectifier des décennies, voire des siècles, de déséquilibres et d’injustices financiers.

GESARAAu premier plan de ce changement sismique se trouve l’introduction d’une monnaie adossée à l’or, une mesure qui promet de stabiliser et de démocratiser les économies mondiales. Il ne s’agit pas d’un retour vers le passé ; c’est un saut vers un avenir où l’argent est lié à une valeur tangible plutôt qu’aux caprices des banques centrales et aux manœuvres politiques.

Parallèlement, nous assistons au déploiement de l’annulation de la dette et aux débuts du revenu de base universel (UBI), des initiatives qui visent à uniformiser les règles du jeu pour des milliards de personnes.

La réévaluation spectaculaire du dinar irakien, partagée avec les institutions financières du monde entier, constitue un symbole frappant de ce changement. Le message est que les jours où une élite secrète pourrait contrôler les richesses mondiales sont comptés. Aujourd’hui, un nouveau système, transparent et équitable, est en train d’émerger, prêt à offrir une chance équitable à chaque individu de la planète.

Il ne s’agit pas seulement d’une réforme financière ; c’est une révolution financière globale. Les enjeux sont énormes et touchent tous les aspects de la puissance et de l’économie mondiales. La promesse du GESARA et du QFS ne consiste pas seulement à créer un système bancaire plus équitable ; il s’agit de remodeler l’ordre mondial, de briser l’emprise de la vieille garde sur le pouvoir et la richesse et d’inaugurer une nouvelle ère d’équité, de prospérité et de paix pour tous.

En direction d’une société prospère

Alors que les masses luttent pour survivre, piégées dans un cycle de dettes et de désespoir, la libération spirituelle et matérielle promise par GESARA est une lueur d’espoir. Il ne s’agit pas seulement de réforme économique ; c’est un réveil spirituel, une opportunité pour l’humanité de renaître des cendres de l’oppression fiscale. Les réformes sont sur le point de lancer une vague de participation, alors que des citoyens des quatre coins du monde, conscients des entraves de l’ancien système, s’avanceront pour revendiquer la place qui leur revient dans ce nouveau monde.

Mais les grands changements s’accompagnent de défis. Le RV pourrait dans un premier temps entraîner une pénurie de travailleurs qualifiés, entraînant une hausse des salaires. Mais cela est compensé par une réduction drastique des impôts, conduisant à la déflation. À mesure que les prix baissent, le travailleur moyen voit son épargne croître. Ajoutez à cela la réduction des coûts énergétiques grâce à l’introduction d’énergies gratuites et de technologies révolutionnaires, et vous obtenez la recette d’une société prospère.

Il est choquant de penser que des technologies qui auraient pu changer notre monde ont été supprimées pendant plus de 70 ans. Des technologies qui sont « nouvelles » pour nous mais qui sont en fait anciennes. Imaginez utiliser les eaux pures de l’Antarctique pour transformer les déserts en paysages luxuriants ou bien avoir des cartes de payement personnelles et des « Réplicateurs » qui peuvent produire tout ce que vous désirez. L’avenir n’est pas seulement brillant ; c’est éblouissant.

Les banques et l’argent, tels que nous les connaissons, sont les chaînes qui nous lient. Une économie basée sur la dette n’a jamais été conçue pour la prospérité. Mais avec GESARA, tout cela est sur le point de changer. Les jours du papier-monnaie sont comptés et les banques seront bientôt une relique du passé. Avec l’élimination de la dette nationale, les citoyens et les entreprises bénéficieront de réductions d’impôts, avec seulement une taxe de vente forfaitaire sur les nouveaux articles.

La structure pyramidale dysfonctionnelle de l’élite mondiale nous maintient divisés, créant une séparation de classes et favorisant la pénurie. Mais à mesure que nous évoluons spirituellement, nous nous détachons des liens matérialistes. Avec de l’énergie gratuite, des transports et des réplicateurs accessibles à tous, nous nous trouvons au bord d’une véritable égalité. Plus d’esclavage, plus de thésaurisation. Les civilisations avancées ne se soucient pas de leur prochain repas ni du paiement du loyer. Ils prospèrent.

Réinitialisation des devises

GESARADans une démarche sans précédent qui pourrait très bien redéfinir l’ordre économique mondial, le Zimbabwe s’est hardiment tourné vers l’avenir avec l’introduction de la première monnaie au monde adossée à l’or, le Zimbabwe Gold ou ZiG. Il ne s’agit pas simplement d’une manœuvre financière mais d’une avancée révolutionnaire vers l’établissement d’une base inébranlable de stabilité et de sécurité économiques.

Au cœur de ce changement sismique se trouvent les principes du système financier quantique (QFS), des processus de réinitialisation mondiale des devises (GCR) et de réévaluation (RV), qui, ensemble, ouvrent la voie à une nouvelle ère d’équité et de prospérité économiques.

Le système financier quantique constitue une lueur d’espoir, promettant la fin de la manipulation et des inégalités endémiques qui ont tourmenté nos systèmes financiers. En garantissant que chaque transaction au sein du QFS est adossée à de l’or via des certificats d’or numériques, nous assistons à l’aube d’une ère où la valeur de la monnaie n’est pas dictée par les caprices des banques centrales ou les caprices spéculatifs des marchés de devises fiduciaires.

Ce système annonce un avenir où les transactions sont non seulement sécurisées, mais aussi intrinsèquement précieuses, résistantes à l’inflation et à l’abri des crises financières qui sont devenues trop courantes dans notre système actuel.

L’introduction du ZiG par le Zimbabwe est une affirmation audacieuse de l’engagement de la nation envers ces principes. En ancrant sa nouvelle monnaie dans un stock de réserves d’or, le Zimbabwe prend position contre l’instabilité économique qui a ravagé la vie de ses citoyens. Cette décision constitue une étape cruciale dans la transition mondiale vers le réalignage de nos systèmes financiers avec des actifs tangibles offrant une valeur et une stabilité réelles.

La réinitialisation mondiale des devises (GCR) et la réévaluation (RV) sont des éléments essentiels de cette transformation. Le GCR vise à uniformiser les règles du jeu, en fournissant un système financier mondial juste, transparent et stable qui reflète la véritable situation économique des nations.

Cette réinitialisation vise à corriger les déséquilibres systémiques et à favoriser un environnement dans lequel tous les pays ont une chance équitable de prospérer. Le processus RV, à son tour, donne du pouvoir aux nations en ajustant les taux de change des monnaies pour refléter leur véritable valeur, favorisant ainsi des opportunités de commerce et d’investissement équitables dans le monde entier.

Même si la promesse d’un monde sans pauvreté, sans faim ni dette est très proche, nous devons rester vigilants.
Les élites et l’État profond tentent d’arrêter ces progrès depuis des années.

Mais à mesure que la vérité éclate, leur emprise s’affaiblit.
L’avenir nous appartient, et il s’annonce spectaculaire.

Éthan Blanc et William Reed
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous Print Friendly and PDF
Vous pourrez aussi aimer
5 Commentaires
  1. Chivas dit :

    C’est la suite logique au Covid pour toucher ce revenu faudra nous injecter je ne sais quoi

  2. Gliszczynski dit :

    J’ai quand même du mal à comprendre comment la monnaie numérique est censée être mieux que ce que nous avons maintenant. Le revenu universel c’est pas un truc de Davos ça ? Je ne vois pas où est le progrès ? Et ceux qui ont fait des efforts pour étudier et se cultiver vont ils avoir des baisses de revenus ? Tout ça pour ne pas choquer ceux qui n’en n’ont pas les capacités ? On revient au même système communiste qu’on combat depuis toujours……et si tout le.monde peut avoir tout ce qu’il veut…..on revient au même problème…..la place? ? Merci pour vos réponses !

    1. Bidoilleau dit :

      Oui je suis très sceptique, n’est-ce encore un nouvel enfermement, le FMI?

  3. Francois Croteau dit :

    Tres heureux de se changement mais bien hâte que tous sa arrive j’attends avec impatience

  4. Cabral Therese dit :

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.