Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

La mélisse, plante aromatique et médicinale

Toujours dans la série des herbes aromatiques et médicinales, je me suis attardée cette fois-ci sur une plante qui prolifère énormément et qui envahit mon jardin, je veux parler de la Mélisse.

mélisseAu fil de toutes mes recherches j’ai trouvé que cette plante était assez exceptionnelle et ce n’est pas pour rien que l’Eau de Mélisse des Carmes Boyer est fabriquée depuis 1611 pour ses bienfaits sur le stress, la fatigue, la chaleur et la digestion. Cette eau était utilisée pour soulager les dames de la cour du Roi, souffrant de malaises nerveux.

On la retrouve également dans la Bénédictine, la Chartreuse et l’élixir de Chartreuse. En cuisine elle apporte un doux parfum citronné avec des poissons par exemple.
Et selon ma formule, oui je me répète, tout ce que Dame Nature nous offre renferme de nombreuses vertus pour la santé. Partons à la découverte de cette plante aromatique.

La petite histoire de la mélisse

mélisseLa mélisse est connue depuis plus de 2000 ans et fait partie de la pharmacopée universelle. Elle est originaire du pourtour méditerranéen, d’Asie et d’Afrique du Nord. Ce sont les médecins arabes qui les premiers ont vanté les vertus de la mélisse.

Avicenne, l’un des plus grand savant de l’ancienne Perse qui fut à la fois philosophe, médecin, mathématicien et astronome disait qu’elle « rend le cœur joyeux et content, et affermit les esprits vitaux ».
Au Moyen-Âge on l’utilisait pour panser les blessures, soulager les maux de dents, les éruptions cutanées que l’on appelle aujourd’hui acné, les maux de tête, les troubles digestifs…

Le Cardinal de Richelieu gardait quant à lui à portée de main un flacon d’eau de mélisse pour soulager ses migraines. De là, elle connut un succès sans précédent qui se perpétue encore aujourd’hui, puisque quatre siècles après le début de sa fabrication, cette eau est toujours disponible dans les pharmacies dignes de nom, comme tonique et antispasmodique digestif (spasmes digestifs, ballonnements, crampes d’estomac, éructation, douleurs abdominales, indigestions, nausées, digestions pénibles, etc.).

Cette eau de mélisse value une fière chandelle au Cardinal, en effet un jour de 1635 où Richelieu ne reconnût pas l’odeur caractéristique de « son » eau de mélisse, il refusa de l’avaler, ce qui lui permît de déjouer une tentative d’empoisonnement. Depuis ce jour, les carmes garantirent d’une vraie eau de mélisse en apposant le sceau de leur couvent, voilà pourquoi l’eau de mélisse des carmes est munie d’un cachet rouge évoquant la pourpre du cardinal.

C’est également une plante mélifère, la mélisse doit son nom à un mot grec melissophullon qui signifie « feuille à abeilles ». Pour la ruche, frotter une niche avec une grosse poignée de fleurs fraîches de Mélisse attirera de nouvelles abeilles et permettra une récolte de miel beaucoup plus importante.

Un peu de botanique

mélisseLa mélisse (melissaofficinalis) est une plante de la famille des lamiacées, comme mentionné ci-dessus, son nom vient du grec melissophullon qui signifie « feuille à abeilles ».

C’est une plante vivace qui peut atteindre 80 cm de hauteur. Ses petites feuilles sont ovales et dentelées et dégagent un doux parfum citronné. Il suffit de froisser une feuille entre vos mains pour que se dégagent ces douces effluves parfumées.

Elles se cultivent très facilement, au soleil comme à l’ombre, le pied que j’ai au jardin est plus à l’ombre qu’au soleil et se développe très bien. Je le taille régulièrement et la repousse est toujours aussi belle.

On l’appelle aussi « mélisse citronnelle », « citronnelle », « piment des abeilles », « thé de France », « poncirade », « herbe au citron ».

De quoi est composé la mélisse

Composition de la mélisse, en minéraux et vitamines

Vitamine A : bétacarotène, essentielle pour la santé, la vitamine A joue également un rôle important dans la vision au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, elle participe également à la croissance des os, à la régulation du système immunitaire. Notre organisme peut transformer en vitamine A certains caroténoïdes on les qualifie de provitamine A ou bêta-carotène. Ce qu’il faut savoir c’est que le bêta-carotène ne se transforme en vitamine A que dans la mesure où l’organisme en a besoin. Le bêta-carotène est un pigment qui a une action filtrante face au soleil.

mélisseVitamine C : le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Calcium : joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Phosphore : considéré comme le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle important pour le maintien de la santé des os et des dents.

Potassium : important pour la croissance et l’entretien des cellules. Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale – y compris le muscle cardiaque. Le potassium est également un électrolyte qui aide à équilibrer les fluides du corps humain, important pour maintenir une bonne pression artérielle.

Les antioxydants
Les antioxydants permettent de neutraliser les radicaux libres du corps jouant ainsi un rôle de prévention contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers et dans ce cas préviendraient également contre le diabète de type 2.

Études et recherches sur la mélisse

Anti-virale
Des chercheurs allemands ont découvert en 1978 les propriétés antivirales de la plante grâce à sa teneur importante en polyphénols.

Anxiété et stress
Une étude a également démontré l’efficacité de la Mélisse associée à la passiflore dans le traitement de l’anxiété, et associée à la valériane elle serait aussi efficace qu’un somnifère.

mélisseL’herpès labial
En 1990 les premières études cliniques sur les effets bénéfiques de la mélisse contre le virus de l’herpès ont été menées. En préparant une crème avec 1 % d’extrait de mélisse appliquée 4 à 5 fois par jour sur les parties infectées de la peau, la rougeur et la taille des lésions ont réduit dès le 2e jour. À L’issue d’un traitement de 10 jours sur des patients tests, la conclusion émise fut très favorable dans sa capacité à l’accélération de la guérison.

L’herpès génital
Des études menées in vitro laissent apparaître des conclusions assez positives même si des études cliniques sont moins positives que pour l’herpès labial. En effet un extrait ou l’huile essentielle de Mélisse pourrait empêcher le virus de l’herpès génital de se développer.

De nos jours la Mélisse est très utilisée en phythotérapie.
Comme d’autres plantes médicinales la Mélisse est un véritable don de la nature et une amie précieuse pour le corps humain.

Les vertus de la mélisse sur notre santé

Comme nous l’avons vu ci-dessus, la mélisse est connue depuis des siècles pour ses vertus médicinales. La mélisse aide à la concentration et à la mémoire, elle améliore la mémoire.

Angoisse, anxiété, nervosité, irritabilité
La mélisse, aurait un effet bénéfique sur les personnes sujettes à des crises d’angoisse, d’anxiété, de stress et de troubles de l’humeur.
En effet, la mélisse a des vertus effets anxiolytiques, elle est relaxante, et améliorerait l’agitation des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer.
Elle est également recommandé aux personnes souffrant de palpitations cardiaques ou de maux de tête liés à la nervosité.
Elle stimule la bonne humeur.

Le sommeil
La mélisse favorise le sommeil profond, l’endormissement, améliore la qualité du sommeil, évite les mauvais rêves et les cauchemars,

Sphère digestive
mélisseLa mélisse est antispamodique et cholérétique. Grâce à ses propriétés antispasmodique, elle stimule la digestion en réduisant les fermentations et les ballonnements de l’intestin. Elle réduit tous les maux de l’estomac et améliore la digestion en stimulant la sécrétion de la bile, ce qui facilite la digestion et aide à accélérer le processus d’élimination des déchets toxiques dans le corps.
À cet effet, il est conseillé de boire une tasse de tisane de Mélisse après chaque repas.

Les dents
Tout comme l’estragon, la mélisse a effet pour soulager les maux de dents.

Usage externe
Herpès labial
Appliquer une crème ou une lotion renfermant 1 % d’extrait aqueux lyophilisé (70 : 1), de 2 à 4 fois par jour, jusqu’à la disparition des lésions. On peut aussi faire des compresses avec l’infusion.

Pour faciliter le sommeil, contre la nervosité et l’angoisse
Massez doucement les bras et les tempes avec quelques gouttes d’huile essentielle de mélisse ou mélangez 10 gouttes d’huile essentielle avec un peu de savon liquide et versez dans un bain chaud.

Blessures mineures, névralgies
Mélangez 5 gouttes d’huile essentielle de Mélisse à 1 c. à thé d’huile d’olive et appliquez de 2 à 4 fois par jour sur la zone touchée

Usage interne
Pour faciliter la digestion et le sommeil

Tisane du soir en association avec de la valériane
  • 1 à 5 g pour une infusion de plante fraîche et jusqu’à 10 gr de Mélisse séchée.
    ou
  • Infusion de mélisse : 25 à 50 g de feuilles et de sommités fleuries par litre d’eau. Laissez infuser 10 minutes. Boire 3 ou 4 tasses par jour.

L’huile essentielle de mélisse

mélisseL’huile essentielle de Mélisse est également richement composée.

On y retrouve des flavonoïdes, des polyphénols et des triterpénoïde :
  • des alcools terpéniques dont l’eugénol, le géraniol, le linalol, qui ont un effet neurotoniques, hépatostimulant et immunomodulant
  • des aldéhydes terpéniques le citronellal et citral aux propriétés antivirales, calmantes et sédatives. Ils sont reconnus pour avoir des effets positifs sur l’état émotionnel et psychique.

également présents, des sesquiterpènes dont le carophyllène qui a des propriétés antiinflamamtoires, anticolitiques, et antispamodiques.

Phythothérapie
On utilisera l’huile essentielle de mélisse diluée avec une huile neutre.
Pour un traitement à base d’huile essentielle de mélisse, il conviendra de s’adresser à un professionnel qui sera à même de définir la dose nécessaire, selon la nature des maux à combattre.

L’huile essentielle de Mélisse diluée dans une huile neutre sera appliquée sur la peau en massage, dans le bain et pourra être également être diffusée, inhalée

On retrouve les mêmes propriétés dans l’huile essentielle de mélisse que dans la plante même.
Elle apporte ses bienfaits, sur le plan immunitaire, respiratoire, digestif, musculaire et articulaire. Elle est antivirale, antiallergique, anti-inflammatoire, antispasmodique. Elle a un effet calmant sur le système nerveux, elle est neurosédative.

L’ « European Scientific Coopérative on Pthytotherapy » (ESCOP), par l’ « Organisation Mondiale de la Santé » (OMS) et la « Commission E » (commission d’experts en médecine, pharmacologie et toxicologie) ont reconnu et validé les propriétés suivantes de la Mélisse :
  • soulage les troubles nerveux du sommeil et de l’agitation
  • neurosédative
  • antispasmodique
  • neurosédative
  • anti-colitique et anti-inflammatoire au niveau des muqueuses digestives

Mise en garde

La mélisse est à déconseiller aux femmes enceintes où qui allaitent.
Comme beaucoup de plantes, la Mélisse ne doit pas être prise par cure excédant 3 semaines. Elle possède une action hormonale de type anti-oestrogénique pouvant modifier un cycle menstruel.

Interactions avec des médicaments
Possible interaction avec des sédatifs et des calmants. Inhibiteur potentiel des médicaments traitant les troubles de la thyroïde

La Mélisse en cuisine

On pourra intégrer de jeunes feuilles de mélisse dans une salade ou des carottes râpées.
Les feuilles au goût subtil de citron et parfument les volailles, les champignons, les potages, les farces et relèvent les viandes blanches et les poissons.
On pourra également les utiliser en pâtisserie, dans les gâteaux et les entremets à base d’orange ou de citron.

Quelques recettes avec la mélisse

Vin de mélisse

mélisseIngrédiens
  • 1 litre de vin blanc
  • 50 g de mélisse fraîche (feuilles et sommités fleuries)
Préparation
  • Faites macérer pendant 48h00
  • Pressez
  • Filtrez
  • Servez frais, pour l’apéritif…

Eau de mélisse familiale

Ingrédients
  • mélisse1 litre d’eau-de-vie blanche
  • 50 g de mélisse fraîche (feuilles et sommités fleuries)
  • 15 g de zeste de citron frais
  • 15 g de grains de coriandre
  • 15 g de clous de girofle
  • 15 g de muscade râpée
  • 10 g de racine d’angélique sèche
  • 5 g de cannelle bâton
Préparation
  • Laissez macérer pendant deux semaines
  • Pressez, filtrez.
  • Gardez ce vin en bouteille et en prendre une cuillère à café en cas de malaise.
Maquereaux au vin blanc
et ses pommes nouvelles, sauce à la mélisse
Ingrédients (pour 2 personnes)
  • mélisse6 filets de maquereaux frais
  • 2 cornichons
  • 1/2 poivron
  • 1 petite carotte
  • 10 cl de vin blanc
  • sel de Guérande
  • poivre
  • ½ citron en rondelle
  • le jus d’½ citron
  • huile d’olive
  • 4 pommes de terre nouvelles
  • quelques feuilles de mélisse
Préparation
  • Préchauffez le four à 180°C
  • mélisseDétaillez les cornichons en rondelles, coupez les carottes en petits cubes ainsi que le poivron.
  • Faites revenir séparément carottes et poivrons dans un peu d’huile d’olive.
  • Réservez.
  • Coupez le citron en tranches.
  • Placez les filets de maquereaux dans un plat préalablement enduit d’huile d’olive.
  • Faites couler un filet d’huile spécial poisson d’Épicerie de Provence, salez et poivrez.
  • Ajoutez les légumes et les cornichons ainsi que les rondelles de citron puis le vin blanc et mettez au four environ 20 min.
  • Lavez les pommes de terre, les faire cuire à la vapeur avec la peau. Une fois cuites coupez-les en quartier, salez et réservez au chaud.
  • Pendant ce temps faites légèrement chauffer l’huile d’olive avec un filet de citron et les feuilles de mélisse hachées.
  • Présentez les filets de maquereaux avec les petits légumes accompagnés des pommes nouvelles chaudes nappées de sauce à la mélisse.
Filets de truite
accompagnés d’un crumble de noix au Bleu de Sassenage et pois gourmands
Ingrédients (pour 2 personnes)
  • mélisse1 truite du Vercors (2 filets)
  • 1 c à c huile d’olive
    Crumble
  • 40 g beurre
  • 40 g poudre de noix + 10 g pour la décoration
  • 40 g farine
  • 40 g Bleu de Sassenage coupé en petits morceaux
  • 1 c à c  de mélisse hachée
  • 1 pincée de sel
    Sauce
  • 1 c à c de mélisse hachée
  • 1 c à c poudre de noix de Grenoble
  • mélisse10 cl crème
  • 50 g de bleu de Sassenage
  • 1 c à s de vin blanc
    pois gourmands
  • 200 g de pois gourmands
  • 1 échalote
  • sel & poivre
  • 1 c à s de vin blanc
  • 1 c a c huile d’olive
Préparation
  • Utilisez quelques pincées de poudre de noix pour la décoration.
  • Préchauffez le four à 180°C
    Crumble
  • Mélangez tous les ingrédients, beurre, poudre de noix, sel, farine et mélisse hachée de façon à obtenir un appareil légèrement grumeleux.
  • Réservez.
  • Levez les filets de truite et enlevez les arêtes avec une pince.
  • Disposez les filets de truite dans un plat légèrement beurré allant au four, et à l’aide d’un pinceau huilez légèrement les filets, salez et poivrez puis recouvrez-les du crumble au noix et Bleu de Sassenage.
  • Saupoudrez avec un peu de poudre de noix et mettre à cuire 15 min.
    Pois gourmands
  • Dans une poêle faites revenir les échalotes hachées avec 1 c à c d’huile d’olive.
  • Ajoutez les pois gourmands que vous aurez au préalable équeutés et lavés.
  • Salez légèrement et mouillez avec le vin blanc.
  • Surveillez la cuisson les pois devront rester légèrement craquants.(environ 15 min.
    Sauce
  • Faites fondre doucement le Bleu de Sassenage coupé en morceaux avec la crème, le vin blanc, 1 c à c de poudre de noix et la mélisse hachée.
  • Réservez.
  • Disposez un filet sur une assiette chaude, déposez harmonieusement les pois gourmands,
  • Saupoudrez d’un peu de poudre de noix et accompagnez d’une cuillère de sauce au Bleu de Sassenage.
Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Principales sources

• Books of Dante : www.booksofdante.com
• Conseils Phyto-aromatiques de Laurence : www.conseilsphytoaroma.com
• Doctissimo : www.doctissimo.fr
• Eureka santé : www.eurekasante.vidal.fr
• M. Ginseng : www.mr-ginseng.com
• Guide Phytosanté : www.guide-phytosante.org
• Jardiner malin : www.jardiner-malin.fr
• Chez Alice : www.larodz.chez-alice.fr
• Laboratoire Mediflor : www.laboratoire-mediflor.fr
• Ma santé naturelle : www.masantenaturelle.com
• Ooreka : www.ooreka.fr
• Passeport Santé : www.passeportsante.net
• Wikipedia (eau de mélisse) : www.wikipedia.org
• Wikipedia (mélisse officinale) : www.wikipedia.org

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.