Astralement unique, oui ! Mais pourquoi ?

Le thème astral est la carte du ciel au lieu et à l’heure de notre naissance. Elle varie donc pour chacun de nous et marque notre originalité, notre caractère unique. Voyons pourquoi.

L’astrologie commence par l’astronomie

astrologieAinsi, pour commencer, la forme du miroir magique traditionnel est un ovale en hauteur, donc une ellipse. Cette forme évoque immédiatement notre Lilith astrologique : la Lune Noire.
Pourquoi ? Parce qu’en astronomie, l’ellipse est la forme du parcours de la Lune autour de la Terre.

Or, une ellipse a 2 foyers. Dans notre cas, la Terre occupe un des foyers. Mais l’autre ? Mystère ! À cet endroit, il n’y a rien. Le vide. Ou plutôt, les astronomes n’ont encore rien vu jusqu’à présent.

C’est justement ce point « où il n’y a rien » que l’astrologie appelle la Lune Noire, Lilith, entité particulièrement liée aux aspects les plus secrets, les plus terrifiants, les plus inavouables de notre personnalité. Mais aussi, les plus révélateurs et purificateurs de notre inconscient.
Lilith pénètre notre âme obscure, comme le miroir magique pénètre dans des plans, d’ordinaire, invisibles, grâce à l’énergie passant continuellement d’un foyer à l’autre.

Le miroir magique ne serait-il alors qu’une matérialisation de Lilith ? Un passage secret vers nos profondeurs les plus taboues ? Les plus cathartiques ? D’ailleurs, faire parler un miroir ne relève-t-il pas du domaine interdit, lui aussi ?

Suivent les entités astronomiques

Ce sont :
Les étoiles.
Pour simplifier, nous ne prendrons que le Soleil que nous inclurons aux planètes. Il marque la personnalité, la vitalité, la volonté.
À d’autres niveaux d’interprétation, certaines étoiles fixes peuvent aussi influencer le natif. Par exemple, bien aspectée, Rigel favorise la gloire.

Les planètes : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Chacune tourne autour du Soleil et active un trait de caractère particulier chez le natif. De plus, elle symbolise un personnage, une période de la vie, un lieu et un type d’événement. Par exemple, en schématisant, Mercure, éveilleur du plan mental, symbolise l’intellect, l’enseignant, l’adolescence, une école et une rencontre.

Située entre Saturne et Uranus, la petite Chiron n’est pas toujours considérée comme une planète. Mais son interprétation astrologique est d’une grande richesse. Elle marque l’événement karmique qui transforme complètement une vie pour l’orienter dans un sens de spiritualité. Le plus classique est le fait d’échapper miraculeusement à la mort.

Chiron est la planète qui nous permet de faire le saut entre Saturne, la limitante, et Uranus, la libératrice. Elle nous mène aux « transaturniennes », planètes de l’évolution spirituelle : Uranus, l’âme connectée, Neptune, la foi et Pluton, la transmutation.

astrologieRécemment découverte, la planète Sedna n’est pas encore traitée en interprétation. À mon avis, elle annonce le changement d’état d’esprit et l’ouverture de conscience qui s’opère actuellement sur la planète.
Trop proche du Soleil, la planète Vulcain ne paraît pas dans la liste. Elle serait l’octave supérieure de Saturne et renforcerait la volonté. Mais son existence n’est toujours pas prouvée en astronomie.

Nous pouvons aussi tenir compte des astéroïdes : Junon, Vesta, Cérès et Pallas qui flottent dans la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. Cet amas résulterait de l’explosion d’une ancienne planète, Phaéton. Aujourd’hui, la science astronomique pense qu’il s’agit plutôt d’un ensemble de comètes.

Les astéroïdes semblent mineurs ou encore mal connus en interprétation. Le plus important est Junon qui marque « le conjoint idéal », dans le sens initiatique.

Quant à la Terre, dans un thème astral, elle se situe à l’opposé du Soleil. Étant le lieu d’interprétation, elle est, traditionnellement considérée comme le champ d’expériences du natif.

Les satellites : le plus proche de nous : la Lune, incluse elle aussi dans les planètes. La Lune marque l’émotivité, la mère (dans le sens de maman nourricière et aimante), la petite enfance, un berceau et une naissance.

Les points astronomiques invisibles : la Lune Noire ou Lilith, deuxième foyer de l’ellipse Lune-Terre. Priape est l’opposée de Lilith. Les Nœuds Lunaires sont les deux points où la Lune traverse l’écliptique.
Ces 4 points sont essentiellement karmiques et liés à notre sexualité inavouée et notre part cachée.

Les points géographiques terrestres : l’axe Ascendant-Descendant (en rapport avec l’équateur) correspond aux lieux où le Soleil se lève et se couche. L’axe Milieu de Ciel-Fond de Ciel (en rapport avec le méridien de Greenwich), correspond aux lieux où le Soleil passe à midi et à minuit. Symboliquement, ils marquent les grands défis de l’existence : la façon d’être soi, (Ascendant) et d’être envers les autres (Descendant), la façon d’exercer le pouvoir social (le Milieu de Ciel), et la façon d’exercer le pouvoir sur soi-même (Fond de Ciel).

Les points astronomiques. Et les autres…
Si j’ai bien compté, nous avons donc 47 points significatifs sur le thème astral.
À cela s’ajoutent les points fictifs d’angles : les parts dont je ne tiendrai pas compte ici, à part la principale : la Part de Fortune qui marque un succès particulier dans le domaine où elle se trouve.

À cela s’ajoutent les aspects, angles formés entre les entités astronomiques et les points géographiques. Il en existe 6 principaux et le nombre de leurs combinaisons est incalculable : au minimum 6 x 6 x 6 x 6 x 6 x 6 x le reste.

Voici les 5 les plus courants :

Le cercle divisé par 2 donne 2 oppositions (180 °). Dans ces aspects, les planètes se font face et confrontent leurs énergies de façon si puissante qu’elles se combattent. La plus forte agira le plus et le natif aura souvent bien du mal à la maîtriser. Pour cette raison, une opposition est ressentie traditionnellement comme un risque de conflits avec les autres. C’est donc un aspect dit dissonant.

Le cercle divisé par 4 donne 4 carrés (90°). Un carré étant mathématiquement la moitié d’une opposition, il en a donc le même effet mais atténué. Et le conflit sera plutôt un conflit intérieur, avec soi-même. Comme son grand frère, le carré est un aspect dissonant.

astrologieLa division du cercle par 3 donne 3 trigones (120 °), signe d’harmonie et d’équilibre du triangle équilatéral, symbolisant la stabilité et la continuité intérieure. Car sous ces angles, les planètes ont plus tendance à unir leurs énergies dans un but commun et constructif. Le trigone est donc un aspect dit harmonique.

La division du cercle par 6 donne 6 sextiles (60°). Moitié du trigone, cet aspect a le même impact harmonique que lui, mais atténué.

Existe aussi la conjonction. Dans cette figure, les planètes se touchent ou sont séparées de 10 ° maximum, parfois un peu plus, suivant le cas. Classiquement reconnu comme bénéfique, cet aspect dépend beaucoup de l’énergie de chaque planète en jeu. Généralement, la planète la plus énergique entraîne l’autre. Mais tout dépend de la planète associée. Ainsi, Mars, planète de feu hyperactive, risque de perdre beaucoup de son dynamise si elle est associée à Neptune, planète d’eau, apathique et pesante. D’autant plus si ce Mars en question se trouve dans un signe d’eau qui, naturellement, éteindra encore plus son feu.

C’est donc à l’astrologue de déterminer qui, dans le thème astral, viendra secourir notre pauvre Mars si mal accompagné ! Il trouvera la réponse parmi cette quantité d’aspects qu’il lui faudra démêler et hiérarchiser.

Un véritable labyrinthe car, en résumé, notre thème astral est la combinaison de :
12 x 12 x 18 x 4 x 6 x n aspects de points astronomiques.
Chacun d’entre nous est donc le résultat de cette combinaison minimum de 62 208 possibilités au départ !

À multiplier par le nombre d’aspects qui peut aller de… disons 5 à 40. Personnellement, je n’ai jamais vu de thème astral ayant moins de 5 aspects.
En prenant une moyenne de 20 aspects, on arrive donc à environ 1 244 160 combinaisons possibles, si je ne me trompe pas.
En clair, cela signifie que notre thème astral est, au départ, plusieurs de ces 1 244 160 combinaisons qu’il faudra combiner avec le reste. Je vous laisse le plaisir de calculer…

On dépasse alors largement le milliard de combinaisons. Difficile, dans ce cas, de ne pas être unique !

L’astrologue doit donc interpréter tous ces points astronomiques au niveau psychologique, existentiel, temporel, karmique, et, pour les astrologues les plus courageux, prévisionnel. Sans oublier la santé, l’amour et l’argent, questions qui reviennent régulièrement dans une consultation. Autant dire à quel point l’interprétation est la résolution d’une énigme astrale et combien les planètes se font souvent un malin plaisir à cacher leurs vertus. Mais, quels que soient les problèmes dans un thème, les solutions sont toujours inscrites quelque part.

 

Un petit exemple concret

astrologieToujours en schématisant, prenons Mercure dans le signe de la Vierge et en secteur 3.

Il s’agit d’un « cas pur » car Mercure se trouve dans le signe et le secteur qui lui conviennent le mieux. En effet, la Vierge est un signe porté sur l’étude, l’analyse et la compréhension mentale. Quant au secteur 3, c’est le plan de l’intellect et des études. Placé dans des lieux en harmonie totale avec lui, Mercure pourra donner le maximum de son énergie bénéfique. Cet aspect signifie, entre autre : prédominance de l’intellect, goût pour les études, facultés exceptionnelles d’analyse, d’adaptation, de compréhension. Très forte dominante de relations et de communication. Parole et écrits facilités.

Ajoutons quelques aspects, par exemple :
Un trigone d’Uranus à Mercure lui apportera en plus l’esprit de synthèse, le don pour les sciences nouvelles, d’avant-garde, ésotériques. Et une très forte prédisposition à étudier l’astrologie et surtout à la pratiquer et à l’enseigner.

Au contraire, une opposition d’Uranus à Mercure provoquera des blocages face à tout ce qui sort de l’ordinaire ainsi que la propension aux rapports et aux paroles conflictuels.
En plus, Mercure étant une planète qui pense mais n’éprouve pas de sentiments, il faudra étudier la position de Vénus, planète de l’affectivité, afin de voir si, d’après sa position et ses aspects, elle sera capable de compenser ce manque affectif ou pas.

A cela s’ajoute la ou les planètes dominantes qui peuvent occulter totalement, dominer ou freiner Mercure. Une Lune trop passive, par exemple, qui le rendra intellectuellement paresseux. Au natif alors de faire le travail nécessaire pour redresser la situation.

C’est ainsi. Chaque signe, chaque planète, chaque secteur émet sa propre énergie qui se combine avec l’ensemble plus ou moins harmonieusement et toujours différemment d’une personne à l’autre.

Le travail de l’astrologue est donc d’interpréter toutes ces équations qui, d’abord, ne sont que mathématiques, c’est-à-dire, séparées par un nombre précis de degrés sur le cercle du zodiaque. Ne l’oublions pas.

Donc, à chacun son thème astral

En ce sens, chaque thème astral est différent. Chacun est donc vraiment unique au monde, totalement original. Même des jumeaux homozygotes n’auront pas les mêmes thèmes puisqu’ils ne naîtront pas exactement à la même heure et que les aspects changent toutes les 20 minutes.

astrologieEt dans le cas où deux personnes naissent exactement à la même heure et au même endroit, l’environnement conditionnera aussi le déroulement du thème. Les deux natifs vivront à peu près les mêmes événements en même temps (mariage, naissances des enfants, problèmes de santé par exemple). Mais leur chemin de vie sera différent et dépendra de la façon dont chacun a maîtrisé son thème. C’est la part de libre arbitre contenue dans chaque thème car un thème astral n’est jamais une fatalité. Comme dit l’adage : un quart de fatalité, trois quarts de volonté.

Dans ces conditions, comment donner foi aux horoscopes commerciaux qui ne font que découper l’humanité en 12 tranches ou même en 36 quand on tient compte des décans ?
Ainsi, à mon avis, tout astrologue prenant son travail au sérieux ne peut donner foi aux horoscopes des journaux ou de la radio. Cela signifierait que toute l’humanité n’est composée que de 12 types de caractères et c’est tout. Je pense que vous avez quand même un peu plus d’originalité que ça.

Ainsi, l’astrologie confirme bien que chacun est unique.

Mais elle délivre un autre message tout aussi important.
En référence aux natifs qui viennent voir les astrologues par peur de l’avenir, plutôt que craindre ce qui « risque d’arriver demain », essayons de voir « ce qui se passe aujourd’hui » et comment nous pouvons agir pour que notre destin soit comme « nous », nous l’aurons décidé. Et pas les astres.
Utilisée ainsi, l’astrologie est une aide précieuse.






Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.