Jambes disgracieuses et varices

Pour le tonus veineux général… les varices
Un bon fonctionnement de notre circuit veineux favorise le bon
fonctionnement cardiaque… mais également et surtout un bon
équilibre énergétique, cosmo-tellurique…

La tension de notre système veineux

Pour avoir une première idée de l’état de fonctionnement de votre système veineux, il faut d’abord observer le chiffre bas de votre prise de tension, dont en outre, on nous parle peu. Beaucoup savent au moins que c’est la pression résiduelle du circuit sanguin quand le cœur est en diastole (au repos entre deux battements).

Aussi la norme officielle est que la pression basse doit être la moitié + 1 de la pression haute (en systole) – exemples parfaits : 14/8 ou 12/7. Oui, mais encore ?

Il serait intéressant de préciser que cette pression basse est celle du circuit retour veineux qui représente une contre pression au niveau cœur. Si la pression basse augmente en donnant +2 voire +3, et en général si elle dépasse 10, il est clair que cela oblige le muscle cardiaque à un travail supplémentaire pour compenser lors des systoles à l’envoi du sang dans le circuit artériel. A la longue le cœur grossit par surmenage et accélère son vieillissement.

Histologie des veines

Les veines sont constituées de trois tuniques concentriques et de valvules, qui sont :
  1. L’adventice, tissu conjonctif extérieur de protection.
  2. La media, couche centrale, composée de tissu musculaire lisse pour contrôler la vaso-constriction ainsi que de collagène et d’élastine.
  3. L’intima, la couche intérieure, tapissée de l’endothélium. Elle assure l’étanchéité de la veine.
  4. Des valvules anti-retours obligeant le sang à retourner vers le cœur et luttant contre la gravité.

La stase veineuse

L’aspect le plus évident sur le plan naturopathique est une hyperélasticité de la paroi vasculaire relevant du processus fluorique bien connu – mais hélas le calcarea fluorica de l’homéopathie s’avère peu efficace. Il est clair aussi que ce sont les veines des jambes qui sont le plus sollicitées pour remonter la colonne sanguine au cœur, d’où l’apparition de varices.

L’endothélium, pièce maitresse discrète de la fonction veineuse
Second aspect moins connu, l’endothélium qui est une monocouche cellulaire lisse tapissant tous les vaisseaux de l’organisme. Son rôle – selon les études de l’université de Boston – est complexe :
  • Contrôler le tonus vasomoteur,  
  • Maintenir la fluidité du sang,
  • Assurer des processus d’angiogénèse (réseau de dérivation de secours en cas d’obstruction partielle de la veine).
  • En cas de maladie dégénérative, le tapis endothélial peut localement perdre ses fonctions antiadhésive, anticoagulante, et fibrinolytique. Seul conseil de l’université de Boston pour limiter ces conséquences : boire 3 à 4 tasses de thé noir ou vert par jour (bien infusés pour récupérer les tanins).

Corrélation avec les maladies infectieuses

Voici une expérience oubliée que Pasteur a rapportée par le Docteur Alexandre Salmanov :
Il a inoculé le choléra à des poules. La moitié des poules a eu leurs pattes plongées quelque temps dans l’eau froide, alors que pendant ce temps, l’autre moitié a eu les pattes plongées dans l’eau chaude. Les premières ont toutes eu le choléra et sont mortes ; les secondes n’ont eu aucun trouble.

Que s’est-il passé ? Le Docteur Alexandre Salmanov l’explique dans son ouvrage « Les Mille Chemins de la Guérison » réédité par mes soins depuis 2013 aux éditions « Jardin de Vérité ». Il dit :

La stase veineuse peut être provoquée par :
  • Le refroidissement,
  • La grande fatigue,
  • Le manque d’oxygénation, 
  • Des nécrotisations locales (accumulation de déchets morts).
Les conséquences :
  • L’augmentation massive du CO2 dans les veines,
  • L’augmentation massive du volume du sang veineux et la diminution du volume du sang artériel,
  • La diminution du volume d’oxygène dans les cellules, dans les tissus, dans les organes,
  • L’augmentation du volume de CO2 dans la totalité de l’organisme.
Par contre, la chaleur apportée par les enveloppements chauds, la bouillotte sur le foie et les bains hyperthermiques :
  • Organise l’ouverture des innombrables capillaires cutanés fermés,
  • Libère l’organisme malade de la stase veineuse,
  • Détruit la flore microbienne pathogène,
  • Désagrège les déchets et élimine les foyers nécrotiques.

Comme pour les poules, le bain de pieds chaud chez l’homme, augmente l’apport d’oxygène aux tissus et aux organes, et favorise l’élimination de tous les déchets. C’est le même principe qui guérit différentes infections graves par des bains hyperthermiques.

Traitements aquathermiques et la stase veineuse

Quatre moyens : temps communs 21 minutes
  • Bains chauds hyperthermiques (41° maxi) les plus puissants,
  • Bains de pieds chauds (comme les poules de Pasteur),
  • Enveloppements chauds local (poitrine…),
  • Bouillottes sur le foie (qui réchauffe les pieds).
Concernant le foie

L’application de la bouillotte sur le foie diminue le degré de la stase veineuse dans le foie et dans le territoire irrigué par la veine porte. Au cours de la cirrhose hépatique, il faut adopter un régime fructo-végétarien, l’application tous les deux mois de sangsues sur la région hépatique jusqu’à disparition de l’ascite ; grâce à ce traitement, on peut éviter les ponctions de l’abdomen.

Concernant les poumons

Les enveloppements chauds du thorax diminuent et suppriment la stase veineuse dans les poumons, dans la plèvre et dans le myocarde. Ce remède est souverain en urgence dans l’infarctus du myocarde.

Traitement naturo des varices

La formule Varilis
  • Cyprès TM
  • Ginkgo biloba TM
  • Glycérol végétal (qui remplace avantageusement l’alcool d’extraction)
+ Iodine

qui sert uniquement d’amplificateur des propriétés de la formule Varilis.

Posologie formule Varilis
– 20 ml par jour
– Cure conseillée : 2 mois.

Posologie Iodine
– 4 gouttes dans un peu d’eau avant les 3 repas.

Petite présentation du cyprès toujours vert

Cet arbre en fuseau atteint 20 à 30 m de hauteur. Les parties utilisées sont les cônes femelles, les feuilles et les jeunes rameaux.
Il était déjà connu des assyriens il y a 3500 ans en tant que remède médical. Les grecs utilisaient déjà ses propriétés astringentes. Les romains fabriquaient des parfums à partir de son huile essentielle.

Ses propriétés
  • Vasoconstricteur exceptionnel.
  • Tonifiant et protecteur des parois capillaires.
  • Astringent par sa teneur en tanins.
  • Protecteur veineux.
  • Adjuvant des crises hémorroïdaires.

Rappel ginkgo biloba

Originaire d’extrême orient où il constituait autrefois de vastes forêts. Aujourd’hui, on en trouve de magnifiques spécimens de 30 à 40 m de hauteur près des temples et des palais en Chine et au Japon où il est considéré comme un arbre sacré.
Cet arbre est probablement le plus ancien du monde puisqu’il existait déjà il y a 200 millions d’années, il peut atteindre un âge de 1000 ans à cause de son extrême résistance, les ginkgos de Hiroshima ont survécu à la bombe atomique !

Ses propriétés :
  • Il améliore la circulation périphérique (pieds, jambes, mains),
  • Il stimule la circulation cérébrale,
  • Il régule la perméabilité capillaire,
  • Il capte les radicaux libres.
Indications de varilis + iodine
  • Circulation des extrémités : mauvaise
  • Circulation périphérique : faible
  • Hémorroïdes
  • Jambes lourdes
  • Ménopause : troubles circulatoires
  • Pieds froids
  • Sénescence : troubles
  • Stases veineuses et capillaires en général
  • Varices et varicosités
  • Vieillissement prématuré
Michel Dogna
Journaliste, écrivain, naturothérapeute
Tél »: 09 82 99 13 89
Site web : www.micheldogna.fr
Michel Dogna vient en quelques phrases, de nous montrer l’importance de la pression devant exister dans notre système veineux pour une bonne irrigation sanguine de notre être.

Volet énergétique de l’humain

Nous savons depuis le début du vingtième siècle par l’avancée des connaissances en physique, que tout dans l’Univers de l’infiniment petit à l’infiniment grand, est énergie, nous humains y compris. Redécouverte de connaissances millénaires…

Étant en fait un état vibratoire, notre être se nourrit avant tout d’énergie.
Cette énergie vitale, ou énergie de vie, constituant le « carburant » dont tout être vivant à besoin pour Être et fonctionner.

De la même façon que que l’humain possède d’un système sanguin, un système nerveux, d’un système lymphatique, il possède également un système énergétique permettant le bon fonctionnement de ses différents corps.

L’être humain se maintient en vie grâce à l’Énergie Vitale qu’il reçoit, tel un arbre :
  • du cosmos : l’énergies cosmique
  • de la Terre : l’énergies tellurique

L’ensemble forme l’Énergie Vitale, dont il a besoin pour assurer sa vitalité.
C’est l’équilibre entre l’énergie cosmique et l’énergie tellurique, reçues qui permet le bon fonctionnement de l’être humain, de sa bonne santé.

De même que nos artères et nos veines transportent le sang dans notre corps physique, les nadis, tels des canaux, transportent l’Énergie Vitale dans nos différents corps subtils afin de les nourrir et d’assurer leur vitalité.

Nous pouvons en conclure que l’Être humain est un être bioénergétique constitué d’énergies cosmiques et telluriques et que sa santé dépend de l’équilibre cosmo-tellurique.

Influence de la circulation énergétique sur la circulation veineuse dans les jambes, et les varices

Depuis le milieu du 20e siècle, il a été suggéré à l’énergie féminine de prendre toujours plus de responsabilité au niveau social, certaines femmes ont depuis le besoin d’affirmer leur personnalité d’une façon plus marquée que ce qu’elles ont pu faire jusqu’alors.

Elles développent ainsi une forme d’autonomie et d’autoritarisme pour s’affirmer et trouver leur place. En agissant de cette façon, elles ont ancré en elles-mêmes, dans le cours des dernières décennies, la notion d’un combat, d’un combat excessif, laissant de plus en plus de place au mental.

Bien qu’il n’y ait aucune prépondérance entre l’énergie tellurique et cosmique, mais plutôt une complémentarité, cette combativité, cet autoritarisme ont poussé une grande partie des femmes à élever vibratoirement leur corps mental à l’excès, et à privilégier les énergies de type cosmique. Elles se coupent quotidiennement des énergies telluriques, ce qui cause la sclérose des nadis des jambes, du pli inguinal jusque quelque fois en dessous des côtes. (L’énergie que nous captons par les pieds, les talons, se propage dans l’ensemble de l’organisme du bas vers le haut, ensuite elle perd son efficacité au niveau du diaphragme).

Nous constatons donc que dans le cas de personnes très « mentales », les énergies cosmiques et telluriques ne se rencontrent pas, ou très peu, pour fusionner au niveau du cœur (4ème chakra). Cela génère une zone zone peu irriguée sur le plan énergétique, se situant entre les hanches et le diaphragme.

La résultante de ceci, consiste en une mauvaise circulation veineuse dans les jambes, favorisant l’apparition de varices, ainsi que certains dysfonctionnement le la sphère génitale.

Que faire dans le cas de mauvaise circulation veineuse, de varices ou de troubles gynécologiques ?

Dans ce cas, consulter un thérapeute énergéticien pratiquant notamment les Soins Esséniens, afin qu’il vérifie le circuit énergétique ainsi que l’enracinement cosmo-tellurique, et si nécessaire qu’il effectue les corrections appropriées et notamment le soin essénien « bassin-jambes ».

Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, formateur - Voiron (Isère) France

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Energie-Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Formation "Thérapeute Énergéticien - niv.1"
Formation animée par Jean-Paul Thouny, débutant le week-end : samedi 21 et dimanche 22 septembre 2024 à Voiron (Isère), ayant pour objectifs :
• Apporter les connaissances permettant une aisance et une maîtrise indispensable dans la pratique du magnétisme et des soins énergétiques, tant à titre personnel (première année) que professionnelle (3 années). Vous découvrirez l’univers de l’énergie, dans tout ce qui nous entoure et développerez vos perceptions et ressentis.
• En fin de première année (niveau 1), vous aurez appris à ressentir l’énergie, à vous connecter, à vous centrer, afin de pouvoir pratiquer en toute sécurité pour vous et pour les autres, un certain nombre de soins complets.
• A l’issue de la formation complète (3 ans), vous disposerez d’une gamme étendue en possibilités de soins, vous permettant d’aborder nombre de problématiques que pourront vous soumettre vos consultants, dans une approche globale de l’être.
Informations et réservation, à la page : Formation Thérapeute Energéticien - niv.1.
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
circulation sanguineendothéliumstase veineusesystème veineuxvarices
Commentaires (5)
Ajouter un Commentaire
  • jeannine jamar

    Bien le bonsoir Ce sujet est pertinent pour Moi. Après 5 grossesses Je suis maintenant a l’àge de la pension et le systéme veineux est très fragile! Quelle renseignement aurriez vous? Je suis de Belgique en province de Liège. Merci de vous lire .Jeannine Jamar

  • Deborah

    Bonjour et merci pour ces informations bien pertinentes à mon sujet. Je suis dans le secteur de Montréal, à Québec. Seriez-vous au courant d’un thérapeute essénien de ce côté-ci de l’océan ?

    • Jean-Paul Thouny

      Bonjour Deborah,
      Vous pouvez contacter Lilly Bérubé, qui est une formatrice en soins esséniens et qui doit toujours consulter.
      lillyberube13@gmail.com – 418 654-1404
      Bien à vous
      Jean-Paul

  • Vallet

    Vos articles sont extrêmement intéressants et ouvrent des pistes de réflexion, merci. Il serait bon de créer des thinktanks de patients par famille de profils pathologiques car nous avons aussi des idées sur d’autres plans que les thérapeutes pour faire avancer la médecine. Merci pour votre lettre.

    • Jean-Paul Thouny

      Bonjour Vallet,
      Merci de votre commentaire. Si vous avez des idées innovantes et souhaitez les partager, n’hésitez surtout pas…!