La réflexologie, le bien-être des pieds à la tête

La réflexologie désigne une technique manuelle qui libère les
facultés d’autorégulation et d’auto-guérison du corps,
en agissant sur certaines parties.

Principe de la réflexologie

Elle se base sur le principe que certaines partie du corps (pieds, mains, visage, oreilles…) sont la représentation miniaturisée du corps humain. Sur ces parties du corps, sont présentent de nombreuses zones réflexes correspondant à un organe, une glande ou diverses parties du corps.

En appliquant des pressions rythmées sur ces zones reflexes, il est possible de localiser des tensions, de corriger les déséquilibres identifiés. et de rétablir l’harmonie dans les différentes parties du corps correspondant.

La réflexologie, qu’elle soit palmaire, plantaire, faciale, auriculaire… procure une détente profonde et possède un aspect réparateur et préventif. Extrêmement souple, elle permet une approche différente et complémentaire de la médecine allopathique. Elle vise à mobiliser les facultés d’auto-guérison du corps. La grande quantité de points réflexes (plus de 5000) répartie sur tout le corps, mais plus spécifiquement sur la tête, les mains et les pieds, offre énormément de possibilités d’aide aux personnes souffrantes.

La réflexologie n’est pas une nième technique de massage, même si elle peut y ressembler à première vue. Elle serait davantage apparentée au shiatsu. La réflexologie ne prétend pas guérir des maux spécifiques. Elle cherche plutôt à apporter un certain soulagement à toutes sortes d’affections : maux de tête ou de dos, syndrome prémenstruel, stress, troubles respiratoires, etc.

La réflexologie permet de diminuer le niveau de stress et de ce fait, en rétablissant une bonne circulation énergétique, de prévenir le risque de nombreuses maladies, telles les maladies cardio-vasculaires. Elle favorise une bonne circulation, une diminution des palpitations et une amélioration du rythme cardiaque.

Agissant sur le volet énergétique du corps humain, nous connaissons encore mal le mécanisme d’action précis de la réflexologie, précédé plusieurs fois millénaire, générant des résultats surprenants.

Cependant, nous connaissons la notion de stimulation à distance. Lorsque l’on touche la peau, les informations reçues par celle-ci, passent d’abord par les nerfs de la colonne vertébrale pour atteindre ensuite différentes zones du cerveau et délivrer des informations. Celui-ci répond en renvoyant, toujours par la colonne, des influx nerveux vers les organes, les vaisseaux sanguins, les muscles…

Origine de la Réflexologie

Dérivée de pratiques ancestrales des méthodes d’entretien du corps et du bien-être, la réflexologie est réapparue au XX siècle. Elle consiste à utiliser le fait que tout stimulus est suivi d’une réponse organique. En exerçant une pression sur certaines zones ou points réflexes du visage, du corps entier, des pieds, on enlève les blocages énergétiques, soulage les douleurs et favorise un bon équilibre énergétique dans le corps entier. En rééquilibrant les flux d’énergie YIN et YANG qui animent l’être humain, l’organisme peut retrouver son bon fonctionnement.

La réflexologie est une discipline médicale non conventionnelle, de type massage. Elle peut être, plantaire, faciale, auriculaire, palmaire ou intégrale.

Les Incas, très ancienne civilisation du Pérou, datant de plus de 14 000 ans auraient transmis aux Indiens d’Amérique du Nord, qui le pratiquent encore de nos jours, ce type de thérapie. Le massage des pieds étant considéré comme un art sacré.

Il a été prouvé que certaines tribus primitives d’Afrique avaient elles aussi une longue expérience en la matière. En Inde, on a retrouvé de très anciennes planches gravées indiquant la correspondance entre la plante des pieds et les organes internes.

La Réflexologie existait il y a plus de 4 500 ans en Égypte comme le prouve une gravure trouvée à Saqqarah dans une sépulture égyptienne d’un pharaon médecin (Ankhmahor). La découverte d’une fresque murale datant de 2500 à 2330 avant J-C représente quatre personnes dont deux thérapeutes prodiguant des massages à chacune des deux autres personnes. Une des mains du patient indique au praticien la zone douloureuse à masser. Les signes au-dessus de la scène ont été déchiffrés au Musée de Londre. « S’il vous plaît, ne me faites pas mal » dit le patient. « Je vais faire de mon mieux pour vous aider » répond le thérapeute. Cette scène est assez représentative de l’application de la réflexologie.

A noter que la civilisation égyptienne n’est cependant pas la seule à avoir eu recours à la réflexologie, beaucoup d’autres civilisations y ont également fait allusion. Par exemple, en chinois, l’idéogramme « pied » veut dire « partie du corps qui sauvegarde la santé ». En Asie, l’empreinte de pied du Bouddha est toujours représentée avec plein de petites cases chacune représentant une partie du corps. Tout comme, les pieds de Vishnu en Inde, sont constamment et richement garnis de symboles.

La Réflexologie Intégrale se pratiquait au Tibet et dans certaines régions de l’Orient, il y a de cela plusieurs milliers d’années. En Chine le docteur Wang-Wei médecin du 4e siècle avant J-C utilisait conjointement l’acupuncture et la réflexothérapie. En Occident, l’un des premiers ouvrages sur le sujet a été publié en 1582 par deux médecins européens, célèbres en leur temps, les Dr Adamus et Atatis.

La réflexologie contemporaine ou occidentale

La réflexologie moderne remonte aux travaux d’un médecin américain, le Dr William Fitzgerald, reconnu pour être le père fondateur de la réflexologie moderne. Alors que le Dr Fitzgerald cherche une méthode d’anesthésie pour ses patients en chirurgie, il découvre que la douleur éprouvée par ses patients diminue s’il applique une pression sur certains points du corps. Il développera une théorie que repose sur un modèle du corps humain divisé en dix zones énergétiques allant de la tête aux pieds, chacune étant liée à des endroits précis du corps qui sont les zones réflexes.

La Réflexologie moderne ou occidentale, s’appuie sur les découvertes du Docteur W. Fitzgerald qui collabore avec le Docteur E. Bowers ; il publie leur théorie dans le livre « Zones Therapy » en 1917. Il met en évidence la théorie des zones énergétiques et découvre que le corps humain peut se diviser en dix zones perpendiculaires qui aboutissent dans les dix orteils. Il put enfin prouver que les terminaisons nerveuses de tous les organes de notre corps aboutissent dans les pieds. Les pieds sont une région de grande sensibilité qui forment une zone réflexe très importante.

Le Docteur J.S Riley complète ces travaux en 1919.
En 1935, c’est son assistante et physiothérapeute Eunice Ingham qui, à partir des découvertes du Dr Riley, développera ce travail et établira la carte complète des pieds. Cette cartographie sera le point de départ de la Réflexologie moderne.

La réflexologie sous différentes formes

  • Réflexologie intégrale
    Elle
    prend en compte toutes les zones ou points réflexes de l’ensemble du corps.
    Elle compte plus de 5000 points réflexes répartis à travers le corps, plus spécifiquement la tête, les oreilles, le visage, les mains, les pieds, les clavicules, les omoplates, le bassin et les bras. Toutes ces surfaces stratégiques sont la représentation miniaturisée du corps humain, chaque « zone réflexe » correspond à un organe, une glande ou une partie spécifique du corps.
  • Réflexologie auriculaire ou auriculothérapie
    Elle
    utilise les points et zones réflexes situés dans le pavillon de chaque oreille. La réflexologie auriculaire est efficace pour soulager les douleurs et certaines dépendances, celles du tabac notamment.
  • Réflexologie faciale ou Dien-Chan
    Elle
    utilise les points et zones réflexes situés sur le visage. Le visage est une zone réflexogène importante. C’est la partie la plus animée du corps. Elle soulage les maux de tête et les migraines. 
  • Réflexologie nasale ou sympathicothérapie
    Elle
    prend en compte avec les points et zones réflexes situés dans les narines.
    Cette technique utilise des points réflexes, situés cette fois sur la muqueuse des fosses nasales, qui est tapissée de nombreuses terminaisons nerveuses du système sympathique, la reliant au différents organes. En sympathicothérapie, la stimulation se fait en agissant sur les 3 cornets de chaque narine à l’aide de stylets, rigides ou semi-rigides, à bouts arrondis.
  • Réflexologie palmaire
    Consiste en une
    stimulation des points énergétiques des mains.
    La réflexologie palmaire est beaucoup moins connue et pratiquée. Nos mains, comme nos pieds, sont le miroir de notre corps. Les zones réflexes sont situées à la fois sur les doigts, dans la paume et sur le dessus des deux mains.
  • Réflexologie plantaire
    Son action se situe
    action sur les points et zones réflexes situés sur toutes les parties des pieds.
    Sans rentrer dans les détails, on trouve principalement sur le dessous du pied les organes internes et sur le dessus la face ventrale. La colonne vertébrale se situe sur le bord interne du pied, coté gros orteil. Sur le pied gauche se situent les organes de la moitié gauche du corps (rate…), sur le pied droit les organes de la moitié droite (foie, vésicule biliaire…) et sur les deux pieds les organes pairs (reins, poumon,…) et les organes placés au milieu du corps (cœur, estomac…).

Les bienfaits de la réflexologie

Apporter de la détente et du mieux-être
En massant en autres les zones du plexus solaire, du diaphragme et des glandes surrénales, la réflexologie permet à la personne de lâcher prise, de prendre du recul, de digérer ses émotions tout en aidant l’organisme à lutter contre le stress, l’anxiété et la fatigue et de retrouver de l’énergie.

Soulager les douleurs
Les douleurs ostéo-musculaires répondent en général très bien à la réflexologie. En favorisant la détente de l’ensemble de l’organisme et en insistant plus particulièrement sur les zones réflexes des parties douloureuses du corps, la réflexologie soulage la douleur et permet d’entamer un processus d’auto-guérison. Elle est efficace dans le cas de maux de dos, de douleurs des cervicales…

Stimuler les organes internes et soulager les troubles dits « fonctionnels »
La stimulation des zones réflexes des organes aide à rétablir le bon fonctionnement des grands systèmes de l’organisme : respiratoire, digestif, endocrinien, urinaire,… la réflexologie est très efficace pour tous les troubles fonctionnels : mauvaise digestion, constipation, syndrome prémenstruel,… C’est aussi un accompagnement idéal pour la femme enceinte, elle aide à réguler les petits maux liés à la grossesse ( insomnie, fatigue, mal de dos…).

Améliorer la circulation sanguine et lymphatique
Le travail des zones réflexes du système lymphatique et du système sanguin améliore la circulation sanguine et lymphatique. Les sensations de jambes lourdes, les pieds froids, les œdèmes au niveau des chevilles s’atténuent. L’élimination des toxines est facilitée et le système immunitaire renforcé.

Gérer le stress et ses effets
Le stress et les tensions agissent comme un garrot sur le corps car des muscles tendus compriment les vaisseaux sanguins et arrêtent l’apport de nutriments et de l’élément le plus important : l’oxygène. Cela crée des perturbations au niveau de l’influx nerveux qui empêchent les informations données par le système nerveux central aux organes, glandes et autres parties du corps. Va s’en suivre des dysfonctionnements plus ou moins important et des troubles dans le corps.

Apporter du confort au malade et aux personnes en soin palliatif
Pour beaucoup de personnes atteintes de maladies sévères comme le cancer, la sclérose en plaques ou en soin palliatif, la réflexologie apporte un véritable confort. Elle aide à supporter les traitements parfois lourds et leurs effets secondaires. Elle contribue à une diminution de leur état d’anxiété et améliore leur qualité de vie. Elles ressentent un sentiment de détente et de mieux-être.

Maintenir en bonne santé et prévenir la maladie
En stimulant les systèmes lymphatique, endocrinien et les organes internes la réflexologie soutient nos défenses immunitaires, aide à gérer le stress responsable de nombreux maux et peut alors jouer un rôle important de prévention et de maintien d’une bonne santé.

Quelles contre-indications à la réflexologie ?

Qu’elle soit plantaire, palmaire ou faciale, les promesses de la réflexologie sont multiples. Cette thérapie s’adresse à tout le monde, des bébés aux personnes âgées; mais elle est contre-indiquée en cas de plaies, traumatismes, troubles circulatoires, problèmes cardiaques et aux femmes enceintes avant le quatrième mois de grossesse. Également contre-indiquée dans le cas d’entorses, de fractures ou de rhumatisme douloureux.

Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, formateur - Voiron (Isère) France
Formation "Thérapeute Énergéticien - niv.1"
Formation animée par Jean-Paul Thouny, débutant le week-end : samedi 21 et dimanche 22 septembre 2024 à Voiron (Isère), ayant pour objectifs :
• Apporter les connaissances permettant une aisance et une maîtrise indispensable dans la pratique du magnétisme et des soins énergétiques, tant à titre personnel (première année) que professionnelle (3 années). Vous découvrirez l’univers de l’énergie, dans tout ce qui nous entoure et développerez vos perceptions et ressentis.
• En fin de première année (niveau 1), vous aurez appris à ressentir l’énergie, à vous connecter, à vous centrer, afin de pouvoir pratiquer en toute sécurité pour vous et pour les autres, un certain nombre de soins complets.
• A l’issue de la formation complète (3 ans), vous disposerez d’une gamme étendue en possibilités de soins, vous permettant d’aborder nombre de problématiques que pourront vous soumettre vos consultants, dans une approche globale de l’être.
Informations et réservation, à la page : Formation Thérapeute Energéticien - niv.1.
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
auriculothérapieauto-guérisonautorégulationdien chanréflexologieréflexologie auriculaireréflexologie facialeréflexologie nasaleréflexologie palmairereflexologie plantairesympathicothérapie
Commentaires (0)
Ajouter un Commentaire