Questions sur la Thérapie Crânio-Sacrée

Le but de la Thérapie Crânio-Sacrée est fonctionnel : rechercher à dissiper les tensions et les blocages, afin que le flux du liquide céphalo-rachidien soit correctement perçu et retransmis dans toutes les régions du corps au travers de tous les tissus, des méninges aux fascias, à un rythme, une force et à une amplitude optimale.

thérapie crânio-sacrée

A qui la thérapie crânio-sacrée s’adresse-t-elle ?

La thérapie cranio-sacrée s’adresse à tous quelque soit son âge et son état de santé. Elle peut agir sur des symptômes d’ordre nerveux ( sommeil, anxiété, fatigue, stress…) et physique (conséquence d’un choc ou d’un accident, douleurs, mal de dos, migraine, douleurs menstruelles, problèmes digestifs, traumatismes de naissance…)

Combien de séances de thérapie crânio-sacrée sont nécessaires ?

Vous pouvez ressentir des effets positifs sur votre état général dès la première séance. Selon la nature des problèmes ou malaises qui vous préoccupent, plusieurs séances en continu peuvent s’avérer nécessaires pour obtenir un effet positif durable. Afin d’en optimiser les effets bénéfiques, celles-ci se feront par exemple à raison d’une séance toutes les 3 ou 4 semaines, pendant quelques mois, selon la personne, et seront idéalement suivies de séances de maintien d’une durée variable selon le cas. Les séances peuvent également se faire à titre préventif quelques fois par année.

C’est par étapes successives qu’un travail de fond peut être effectué, comme si l’on pelait un oignon, couche après couche.

Peut-on ressentir quelque chose durant une séance ?

Comme pour n’importe quel soin énergétique, le patient est susceptible d’éprouver toute une série de sensations physiques (chaud, froid, picotements, spasmes musculaires, tremblements, douleurs fugaces) ou d’impressions plus subjectives (couleur, éclairs lumineux, sons, images, émotions),mais cela varie d’une personne à l’autre.

Que se passe-t-il après une séance ?

thérapie crânio-sacréeDurant les deux à trois jours suivant une séance, peuvent apparaître des douleurs et/ou symptômes inattendus, voire éprouver diverses sensations plus ou moins agréables (maux de tête, maux de ventre, diarrhées, troubles du sommeil, dormir beaucoup plus…), ceci, car un travail énergétique entré en action…

Cela est un signe positif confirmant la mobilité et le retour des structures à la normale. Souvent à la fin de la séance, il n’y a pas le soulagement escompté ; il faut se rappeler que les structures ont souvent mis du temps à se mettre en déséquilibre. Il faut donc laisser le temps suffisant au corps pour se remettre en harmonie.

Est-ce approprié pour les femmes enceintes et les enfants ?

Oui, notamment en raison du toucher léger et sensible de cette approche de même que de son action visant à optimiser les fonctions globales de l’organisme et leur rééquilibre face aux adaptations nécessaires dans un corps en changement, aux stress, infections, traumatismes etc.

Le balancement crânio-sacré contribuera ainsi à bien vivre grossesses et accouchements. Chez les enfants, il aidera à fortifier leur potentiel de santé ainsi qu’à prévenir les séquelles de traumatismes ou de conditions déjà en place.

Est-ce contre-indiqué dans certains cas ?

thérapie crânio-sacréeIl n’y a pas de contre-indications en général, mais bien que la Thérapie Crânio-Sacrée soit une technique douce, avant de l’utiliser il est préférable de prendre quelques précautions.

Devant tout processus infectieux, de fièvre, lors d’une inflammation, devant tout processus tumoral bénin ou malin, devant une maladie neurologique (telle que le syndrome de la queue de cheval par exemple), lors de nausées, vomissements, il est indispensable de consulter un médecin.

La thérapie cranio-sacrée ne peut pas être appliquée ou seulement avec réserve dans les situations où une augmentation de la pression dans le crâne doit être évitée, dans les cas d’anévrismes cérébraux, ainsi que juste après une blessure au crâne ou au cerveau, une commotion ou une hémorragie cérébrale. Au cours de grossesses à risque, dans le cas de maladies psychiques ou de tumeurs malignes la thérapie cranio-sacrée ne peut être appliquée qu’avec une précaution particulière.

Certains effets secondaires comme des nausées, des diarrhées, des maux de tête, des courbatures, peuvent être présents après la séance.

Est-ce la même chose que l’ostéopathie ?

La thérapie crânio-sacrée et l’ostéopathie crânienne partagent les mêmes origines. On retrouve donc encore aujourd’hui une parenté entre certaines techniques utilisées dans ces deux approches. Le développement de la thérapie crânio-sacrée, particulièrement avec les travaux du Dr ostéopathe John Uplegder dans les années soixante-dix et avec ceux d’autres praticiens par la suite, en a fait toutefois une approche distincte comportant ses propres atouts et caractéristiques.

Y a-t-il d’autres appellations ?

L’évolution de cette approche au fil des dernières décennies a donné lieu à diverses appellations pour définir un travail corporel basé sur le système crânio-sacré : balancement crânio-sacré, thérapie crânio-sacrée, biodynamique crânienne ou crânio-sacrée, thérapie de la résonance, thérapie de l’autorégulation psychophysique…

Ces diverses techniques émergent d’une même source et s’appuient en grande partie sur une compréhension commune du système crânio-sacré. Elles se distinguent néanmoins par certaines variantes. Par exemple, dans la façon d’effectuer certaines manipulations, dans l’intégration du vécu émotionnel et psychologique au sein de la pratique, dans l’importance accordée à l’écoute du rythme crânio-sacré et à l’intuition du praticien, etc.

Est-ce complémentaire à d’autres soins ?

thérapie crânio-sacréeLes séances de Thérapie Crânio-Sacrée sont complètes en soi et peuvent permettre le maintien et le retour à l’équilibre et à la santé. Elles peuvent aussi s’intégrer facilement à une autre approche de travail corporel ou psychologique dans le cas où vous poursuivez déjà une démarche avec d’autres praticiens.

Est-ce couvert par les assurances ?

Cela est à confirmer avec le praticien. En général, les praticiens membres d’une association professionnelle peuvent émettre des reçus d’assurance pour chaque séance complète reçue. Il vous faut toutefois vérifier de votre côté auprès de votre mutuelle ce qui est accepté et remboursable dans votre contrat d’assurance.

Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, Voiron (Isère) France
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous Print Friendly and PDF
Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.