Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Pollution des fleuves : un saumon remonte la Seine

Miracle ! Un pêcheur de Seine a tiré de l’eau, vendredi dernier, un énorme saumon (un mètre de longueur pour un poids de 7 kg) qui remontait le fleuve jusqu’à Paris et a été arrêté par un barrage non pourvu de passage pour poisson à la hauteur de Suresnes. Cela ne s’était pas vu depuis 1937. Le travail sur la qualité des eaux de Seine commence donc à payer. Le fleuve ne recelait plus que quatre variétés de poissons, les plus résistantes à la pollution. Il y en a désormais trente-six.
polution seine saumon
polution seine saumon
dépollutionLe poisson, qui mesure 97 cm et pèse 7 kg, a été pêché au barrage de Suresnes dans les Hauts-de-Seine. Il s’agit d’une première depuis 70 ans.
polution seine saumon
Ca n’était plus arrivé depuis 70 ans! Il y a 70 ans en effet qu’on n’avait pas vu de saumon dans la Seine. C’est donc une sacrée surprise qu’a eue, le 3 octobre dernier, Fabrice Metzger, pêcheur, membre de l’association agrée pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (AAPPMA) des Hauts de Seine et de l’Ouest Parisien. Capturer un saumon atlantique de 97 centimètres et de 7 kilos au barrage de Suresnes (92), est un événement rare, presque historique, compte tenu de la proximité de Paris et de ses conséquences: qualité de l’eau, importance du trafic de navigation sur la Seine, multiples barrages.
polution seine saumon
Selon la Fédération nationale de la pêche en France, les saumons remontant le fleuve étaient recensés jusque dans les années 20 mais ont disparu depuis en raison de la pollution de l’eau mais aussi de la présence de nombreux barrages, qui sont autant d’obstacles. « Cela montre que la qualité de l’eau s’est améliorée », a souligné Sandrine Armirail, directrice de la Maison de la pêche et de la nature.

Le saumon est un « bio-indicateur » de la qualité de l’eau car il est très sensible à la pollution. Ce qui fait dire à Claude Roustan, de la Fédération Nationale de la Pêche en France et de la protection des milieux aquatiques: » la présence de ce poisson à quelques kilomètres de la capitale nous laisse penser que les saumons sont là, aux portes des barrages. Nous espérons que des aménagements puissent être réalisés sur les ouvrages afin de permettre à la biodiversité de se développer à Paris même ».

Trente espèces recensées
Depuis plus de trente ans, d’énormes efforts ont été faits pour améliorer la qualité de l’eau de la Seine. « Il y a un siècle, quatre espèces seulement étaient présentes dans la Seine. Aujourd’hui, nous en avons recensé plus d’une trentaine » indique Sandrine Armirail, directrice de la Maison de la pêche et de la nature de Levallois-Perret. Preuve en est: des truites de mer sont également pêchées depuis quelques années, en banlieue parisienne !


Gilles Billen, chercheur en hydrologie au CNRS et spécialiste de la Seine au Piren (Programme Interdisciplinaire de Recherche sur l’Environnement de la Seine), nous explique en quoi cet événement, une première depuis 70 ans, est une « bonne nouvelle » et fait le point sur l’état du fleuve.
polution seine saumon
Un saumon pêché dans la Seine, est-ce une bonne nouvelle ?
– On va bientôt pouvoir organiser des concours de pêche, si ça continue ! Oui, c’est une bonne perspective. Les salmonidés sont des espèces qui ont des besoins en oxygène importants. Leur existence dans le fleuve prouve que nous sommes arrivés à une eau de qualité correcte. C’est le signe que le travail effectué par les stations d’épurations porte ses fruits. La nouvelle est réjouissante parce que c’est emblématique un saumon. Mais ce n’est pas tout à fait nouveau. On sait que depuis des années, les populations piscicoles augmentent grâce aux passes à poissons installées dans les années 1980. Ces installations aident les poissons à se déplacer dans le fleuve.
polution seine saumon
L’eau de la Seine est vraiment moins polluée aujourd’hui ?
– Oui, c’est même étonnant. On a réussi à enlever la pollution ponctuelle. Celle qui sort des tuyaux d’égouts : les eaux usées (eaux domestiques et industrielles salies). Les effets ? On est passé de 3 espèces de poisson dans les années 70, à 32 aujourd’hui.
polution seine saumon
On est donc sur la bonne voie en matière de dépollution ?
– En fait, il reste une pollution plus difficile à éliminer : la pollution diffuse. Celle issue de l’agriculture (engrais, pesticides, nitrates) ou de l’industrie (les particules volatiles des cheminées d’incinérateur, ou d’usine). Et là, en revanche, sa présence dans l’eau s’accroît. Et c’est une véritable course. On interdit une substance, mais quelque temps après on en retrouve une nouvelle tout aussi nocive pour l’environnement, jusqu’à ce que l’on interdise…L’autre pollution contre laquelle on ne peut pas grand-chose : celle des PCB (les polychlorobiphényles), une substance très toxique beaucoup utilisée dans les années 70. Aujourd’hui on sait que c’est mauvais, mais il en existe des stocks disséminés un peu partout dans des décharges par exemple, et comme l’eau ruisselle, on en trouve au fond de la Seine.

Des truite et de saumons dans la Seine
Comme tous les fleuves, la Seine a fait l’objet de nombreux aménagements depuis le XIXe siècle, tant pour la production d’électricité, avec des barrages hydro-électriques, que pour contenir ses débordements et servir de réservoir d’eau pour l’agriculture. Ces aménagements sont des obstacles infranchissables pour les poissons migrateurs qui partagent leur vie entre rivière et mer à l’image des salmonidés : saumon, truite de mer et autres lamproies, qui se reproduisent en rivière et vivent en mer à l’inverse de l’anguille.
polution seine saumondépollutionJusqu’à son extension, le barrage de Poses, créé en 1885 sur la Seine, en Haute-Normandie, était dans ce cas de figure. Toutefois, lors de la construction, en 1991, d’une centrale hydro-électrique au niveau du barrage de Poses, une passe à poissons a été installée pour répondre à la loi sur la pêche de 1984 qui impose à tous les barrages, installés sur des cours d’eau fréquentés par les poissons migrateurs, de mettre en place des dispositifs permettant aux poissons de les franchir « librement ».
polution seine saumon
Ce dispositif a été complété par l’installation d’une chambre d’observation, puis très récemment par un système de vidéo-comptage des mouvements des poissons. Avec ce procédé, plusieurs saumons et truites de mer ont pu être repérés et filmés depuis le 20 octobre dernier, prouvant ainsi que ces espèces remontent la Seine sur une distance de plus de 150 km.
polution seine saumon
Même si de nombreux efforts restent encore à réaliser pour atteindre le bon état écologique imposé par l’Europe, la présence de ces espèces migratrices atteste d’une amélioration de la qualité des eaux de la Seine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.