Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Grande Tétée 2011

Petite histoire de la Grande Tétée… 16 octobre 2011 : la 6e édition !
grande tétée
On connaît tous maintenant la Grande Tétée (GTT), ce fameux rassemblement de mères qui allaitent simultanément au même moment dans différents lieux de la France. On connaît moins son histoire.
grande tétée
grande tétéeDans un premier temps, un premier record d’allaitement collectif : celui de 1135 mères à Berkeley (Californie) le 3 août 2002. Dans un second temps, un autre record qui pulvérise celui de 2002 : 4000 mères à Manille se réunissent pour allaiter de concert afin de sensibiliser aux bienfaits de l’allaitement.
grande tétée
Inspirées par le record de Manille et de sa médiatisation, des femmes ont décidé de créer un forum et d’échanger autour de l’idée de reproduire ce happening en France, dans le cadre de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM).
grande tétée
C’est donc le 22 octobre 2006 que la première GTT a vu le jour avec 500 mamans réunies dans plus de 15 villes françaises.
grande tétée
L’année dernière, la Grande Tétée s’est déroulée dans plus de 70 villes de France.
grande tétée
Cette année, en 2011, la date fixée pour la GTT est le 16 octobre à partir de 11 heures. Renseignez-vous sur ce qu’il sera proposé dans votre ville, et s’il n’y a rien, organisez-le !

L’association La Grande Tétée
grande tétée
La Grande Tétée est une association collégiale régie par la loi du 1er juillet 1901.
grande tétée
À l’origine la Grande Tétée est née en 2006 de la réunion de mères qui allaitaient leur enfant sur un forum et qui ont eu l’idée de faire une rencontre nationale en simultané dans tout le pays en écho du rassemblement philippin du mois de mai de la même année.
grande tétée
Pour la deuxième rencontre, la Grande Tétée s’est agrandie en un collectif de parents et d’associations de soutien à l’allaitement maternel. Des professionnels de santé et de petite enfance ont aussi rejoint le collectif.
grande tétée
Au regard de l’expérience acquise durant ces deux premières éditions et afin de pouvoir offrir une meilleure organisation, une meilleure sécurité tant pour les participants que pour les organisateurs, il est apparu opportun et important aux organisateurs de se structurer en créant une association à but non lucratif sous forme collégiale.
grande tétée
grande tétéeEn même temps, la création de l’Association La Grande Tétée permet un meilleur dialogue auprès des institutions publiques (mairies, conseils généraux, préfectures…).
Le choix de la forme collégiale de l’Association La Grande Tétée est pour nous une évidence et s’inscrit dans la continuité de la philosophie de la Grande Tétée. Ainsi, nous sommes un collectif de parents, d’associations de soutien à l’allaitement maternel, de professionnels de santé et/ou de petite enfance concernée par l’allaitement maternel.
grande tétée
L’une de ses priorités réside dans la sensibilisation du grand public, des médias sur les bienfaits de l’allaitement maternel et ce par l’organisation annuelle d’une rencontre nationale.

Qui sont les participantes ?
grande tétée
Ce sont en majorité des femmes pour qui l’allaitement maternel est une aventure enrichissante et qui ont simplement envie de partager leur expérience.
grande tétée
C’est grâce à de l’aide et à une information de qualité qu’elles ont pu réussir et poursuivre leur allaitement. Chacune de ces femmes aurait aimé que l’allaitement maternel lui soit facilité et pouvoir vivre ce choix en toute liberté.
grande tétée
Elles sont issues d’horizons différents, certaines d’entre elles ont une vie professionnelle, d’autres sont des mères au foyer. Pour la plupart, elles sont actives au sein d’associations de soutien à l’allaitement maternel ou sur des forums internet.

Buts et objectifs de la GTT
grande tétée
La Grande Tétée est une initiative de parents pour les femmes qui désirent allaiter et pour les mères allaitantes.
grande tétée
Nous sommes également conscients de l’importance de la place du père dans la réussite de l’allaitement maternel. Nous souhaitons que ces derniers puissent venir à la Grande Tétée rencontrer d’autres pères d’enfants allaités qui en accompagnant leur conjointe ont contribué à cette réussite. Le choix d’allaiter est aussi un projet familial.
grande tétée
Le dimanche 16 octobre 2011 à 11h00, ces femmes et bien d’autres sont invitées à se rencontrer pour pouvoir choisir (et non subir) le projet d’allaitement qui convient à chacune.
L’allaitement maternel existe aussi en France !

Nos objectifs principaux sont de valoriser l’allaitement maternel dans notre mode de vie moderne et de soutenir les femmes, les mères, les parents ayant choisi d’allaiter leur enfant :

grande tétée
par une meilleure image des femmes qui désirent allaiter, par une image actuelle des mères allaitent ;
par une information objective sur les bienfaits et les réalités de l’allaitement maternel ;
par l’organisation d’une rencontre annuelle La Grande Tétée qui permet aux parents de se sentir moins isolés, de pouvoir partager et de sentir plus encouragés ;
par une mise en relation des parents avec des associations de soutien à l’allaitement maternel, des professionnels de santés et de petite enfance.

Et ce, dans le respect de chaque histoire, de chaque projet d’allaitement maternel ainsi que du choix des parents quant au mode d’alimentation de leur enfant.

cœur d'agate
Thème GTT 2011 : Allaiter et Être femme en toute liberté
grande tétée
En corrélation avec le thème de la SMAM, l’équipe de l’association de La Grande Tétée a choisi un thème propre pour la rencontre. Cette année, nous avons souhaité aborder le thème de la féminité… Pourquoi ? Il n’est pas rare de lire ou d’entendre des idées reçues quant à être femme et mère qui allaite dans le même temps. Nous souhaitons apporter notre contribution par le partage d’expériences différentes de vies de femmes qui allaitent. Plusieurs chemins de vie s’offrent à vous lorsque l’enfant né au sein d’un foyer. Or la société nous abreuve d’idées préconçues, de règles à observer sur l’allaitement maternel. Souvent considère comme contrainte (à tort), l’allaitement maternel n’est pas incompatible avec la vie de femme, n’en déplaise à certains courants féministes. Non, donner le sein à son enfant n’est pas un sacerdoce, le diktat de l’allaitement n’existe pas !

Allaiter et être femme en toute liberté…
Et pourtant, si l’on en croit certains discours, Être une mère qui allaite serait une renonciation à sa vie de femme, sa liberté… Qu’en est-il vraiment ? Si l’on en croit les différentes anthologies portant sur l’allaitement maternel, il est aise de constater le passage de la tradition, de la transmission aux règles imposées par la société, le corps médical, les politiques, les profits économiques. Les normes ont envahi nos vies de femmes : diktat de la mode, diktat du « naturel », diktat masculin, diktat du biberon… diktat de l’allaitement maternel ?
grande tétée
grande tétéeOui l’allaitement maternel apporte des bénéfices à l’enfant et a la mère (nutritionnels, physiologiques, psychologiques…), oui il est important d’avoir des informations quant au bon déroulement de l’allaitement. Oui il est bon d’en rappeler les avantages et parfois les inconvénients sans pour autant en faire une norme obligatoire ou un rejet systématique. La liberté du choix, l’accès aux informations, au partage d’expérience sont autant de choses qui permettent de bien mener son histoire d’allaitement maternel sans la subir ou subir les injonctions extérieures.
grande tétée
Devenir mère c’est aussi materner, que l’on allaite ou non, chaque femme, chaque couple, choisit son maternage. La femme qui allaite a cependant dans les premiers temps un atout lié au réflexe du bébé : la mise au sein peut pallier à une large palette de besoins. L’instinct et la transmission quand ils sont réunis peuvent aider des femmes à allaiter.

Allaiter et Être femme en toute liberté…
Une mère qui allaite est tout aussi une femme qui a le droit et la possibilité d’être libre de vivre ses choix et de disposer de son corps. On oppose souvent féminisme et allaitement, pour autant l’un est compatible avec l’autre… tout comme on oppose la féminité au féminisme. Il n’y a pas de modèle préétablit pour Être une femme en toute liberté. Les chemins de vie personnels de chacun ne peuvent correspondre a des cadres bien déterminés selon des règles définies par des groupes économiques, politiques, scientifiques.
grande tétée
grande tétéeCertaines préféreront Être mère au foyer, d’autres poursuivre leur carrière professionnelle, changer de cadre de vie, de manière de vivre ou tout simplement adapter leur vie quotidienne tout en continuant d’allaiter. Car la réalité est la, chacune fait ses choix et peut le faire de façon éclaire si elle a accès aux meilleures informations à disposition. Combien il nous paraît important de mettre en lumière les différentes expériences de centaines de femmes qui ont réussi leur histoire d’allaitement. Leurs témoignages peut aider a faire évoluer les idées préconçues et permettre a d’autres de regarder l’allaitement maternel différemment.
grande tétée
Lors de la grossesse la mère actuelle peut rester femme, sophistiquée, coquette, séduisante ou sexy. Si elle choisit d’allaiter, elle peut aussi rester belle, séduisante et sexy. De plus en plus de marques s’attellent à conjuguer le look et la pratique. Il est tout aussi possible de continuer à utiliser un large panel de nos anciens vêtements.
grande tétée
Travailler, être en phase avec son image est une chose importante. Avoir accès à la contraception et aux soins est par contre vital. La majorité des moyens contraceptifs qui sont proposés aux femmes qui biberonnent est accessible aux femmes qui allaitent, le bémol étant principalement sur la pilule classique, d’autres sont proposées au cours de l’allaitement. Certaines femmes choisiront d’appliquer la méthode MAMA. Pour les soins il en va de même : dans la plupart des cas il existe des soins et traitements compatibles avec l’allaitement même si dans de rares cas une interruption ponctuelle de la mise au sein est nécessaire.

Allaiter et Être femme en toute liberté…
C’est donc pouvoir affirmer que l’allaitement maternel est bien évidemment compatible avec la sexualité, la séduction, la réussite professionnelle, la réussite maternelle, la vie sociale. Une femme qui donne le sein a son enfant n’est pas forcément réduit qu’a sa seule fonction nourricière, elle reste une femme avec ses idées, ses choix, non aliénée a des courants de pensées, de religions, politiques, scientifiques considères comme extrêmes ou sectaires. Les femmes qui allaitent leur enfant ne sont pas une catégorie de femmes a part, vivant complètement différemment du reste de la société.
grande tétée
grande tétéeTout comme la femme ayant choisi de nourrir son bébé au biberon, la femme qui allaite voit sa journée entrecoupée de changes de couches, de repas, de rots, de câlins et de jeux. Elle peut travailler, sortir avec ou sans son bébé, le confier quelques heures ou jours selon ses besoins et souhaits. En cas d’absences répétées ou en cas de longues séparations, elle peut entretenir sa lactation et donner son lait grâce au tire-lait. Si elle préfère emmener son bébé avec elle, elle peut l’allaiter en toute discrétion sans se mettre forcément à l’écart : des lignes de vêtements, l’écharpe de portage et d’autres accessoires permettent d’accomplir ce geste sans que les personnes présentes autour d’elle ne se rendent compte de quoique ce soit.
grande tétée
Ce n’est pas l’allaitement qui cloisonne les femmes dans une catégorie mais plutôt les idées préconçues diffusées par des courants de pensées, économiques, politiques… certains se revendiquant du droit de la femme, d’autres du droit de la famille, de la société, ou du bien scientifique. N’en déplaise l’allaitement maternel est avant tout une histoire personnelle qui a besoin d’un coup de pouce.
grande tétée
L’enjeu d’une bonne diffusion et promotion de l’allaitement maternel c’est permettre l’autonomie collective et individuelle des femmes dans la construction de leur personnalité en tant que mère/femme qui ont choisi d’enfanter et d’allaiter. Nous nous inscrivons dans l’idée qu’être une femme qui allaite est une femme libre, une femme dotée de sa conception féminine et féministe.

Les seins sont restés cachés à la 5e GTT Lyonnaise, l’année dernière
grande tétée
grande tétée33 mamans et moitié moins de papas ont bravé le froid (5 °C) dimanche matin au parc de la Tête d’or, pour afficher leur attachement à l’allaitement maternel. À l’appel de la désormais traditionnelle Grande tétée, ils se sont rassemblés à proximité de la pelouse des ébats, même si aucune maman n’avait finalement le courage de donner le sein sur place.
« C’est la cinquième fois que nous organisons la Grande tétée, les 4 premières fois il y avait du beau temps, et aujourd’hui il fait froid », se désole Noéllie Chelouche, l’une des organisatrices. L’événement ouvre la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, qui, en France, se tient toujours en octobre. Elle donne lieu à de nombreuses opérations d’information dans les maternités et PMI.
grande tétée
Véronique (29 ans) est venue avec son fils Maé, le jour de ses 1 an. « Je veux montrer que l’allaitement maternel n’est pas obsolète », souligne la jeune maman. Depuis que son fils marche, elle doit affronter la désapprobation de certains de ses proches. « Ils disent que ce n’est pas naturel. Moi je respecte celles qui n’allaitent pas, je demande qu’elles me respectent aussi », répond-elle, légèrement agacée. « Au départ, je voulais allaiter jusqu’à ce que je reprenne le travail, puis jusqu’à 6 mois, ensuite 1 an. Aujourd’hui, je ne me fixe plus de limite. Avec Maé, on passe tellement de moments uniques ensemble. »
grande tétée
Emilie (30 ans) vient de Toulon. « J’habite Lyon depuis un an et demi. Je suis venue pour rencontrer d’autres femmes qui allaitent », raconte cette maman d’un petit Alexandre. Car dans sa famille et dans celle de son conjoint, tout le monde ne jure que par le biberon. Si elle donne le sein, c’est parce que l’idée lui est venue au cours de réunions organisées par l’association lyonnaise Galactée.
grande tétée
Depuis plus de vingt ans, Galactée organise dans le Grand Lyon, l’Ain et l’Isère des rencontres entre mamans (les papas sont aussi les bienvenus, mais viennent rarement). Ces réunions ont lieu à domicile et regroupent généralement entre 4 et 12 mamans. L’association dispose d’une trentaine d’animatrices pour encadrer ces échanges.
grande tétée
Sources :
• Association Grante Tétée – www.grandetetee.com
• Lyon Info – www.lyon-info.fr
• MAMA – site MAMA
• LLL France – www.lllfrance.org
• Dr Marie Thirion – www.santeallaitementmaternel.com
• Dr Thomas Hale – www.medsmilk.com
• AAP – www.aap.org
grande tétée
Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, Voiron (Isère) France
Courriel : jean-paul@energie-sante net
www.jean-paul.thouny.fr

2 Commentaires
  1. valberg dit :

    Bonjour, je suis ravie que beaucoup de femmes aient pris cette initiative, car c’est la continuité de la relation mère-enfant, c’est un moment de partage, de communion, d’amour et d’équilibre pour l’enfant, qui se sentira plus en sécurité pour son futur, et si les père sont présents alors la boucle est bouclée, nous auront une nouvelle généraation d’enfants bien équilibrés.
    Merci toutes et tous
    Jacqueline VALBEERG

  2. marie-claude lessrd dit :

    je suis maman a la maison et jai un bébé de 20 mois que jallaite et je suis bien avec sa bien des gens qui mentoure me dise de sesser mais je ne vois pas la raison pour laquelle jarreterais ,et e suis contente de voir que je ne suis pas la seule au monde.Bravo a tout cest femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.