Energie-Santé - Rencontre des thérapeutes du corps et de l'esprit

Visioconférence : Accompagner son animal en fin de vie

Carte non disponible
Date / Heure
Date(s) - 30/07/2019
20 h 30 - 22 h 00



Conférence sur l’internet

de Muriel Pacton

mardi 30 juillet 2019 à 14h30 (h. du Québec) et à 20h30 (h. de Paris)

Un frère, un ami, parfois même un enfant. L’animal de compagnie partage aujourd’hui le quotidien de nombreux foyers en tant que membre de la famille à part entière.
animal
Accompagner son animal en fin de vie

En parallèle de la médecine vétérinaire, de nombreux praticiens autour du bien être animal ont vu le jour ces dernières décennies. La délicate question de la fin de vie reste cependant difficile à aborder. Qu’elle soit accidentelle ou l’issue inévitable d’une maladie, la disparition de nos compagnons conduit à un bouleversement émotionnel pouvant parfois conduire à une véritable souffrance.

Faire le deuil de son animal est d’autant plus difficile qu’il est souvent incompris et sous-estimé. Le choix de l’euthanasie soulève des questions à la fois morales et éthiques : Choisir d’arrêter la vie d’un être cher, pour le préserver d’une souffrance, est une responsabilité lourde à porter. Quand décider ? Comment être sûr que c’est la bonne décision ? Est-on prêt ?

Euthanasie d’un animal : une mort en douceur et sans douleur ?

D’un point de vue purement clinique, le corps est d’abord endormi, puis l’animal perd théoriquement conscience avant l’injection létale. Il arrive cependant que l’animal se débatte sur ses derniers instants, laissant alors le souvenir traumatique à son meilleur ami l’homme, qui avait jusqu’alors pris soin de lui. Ces mauvais souvenirs hantent, perturbant considérablement le processus de deuil qui s’ensuit. La question revient en boucle : « est ce que c’était la bonne solution ? ».

Des vétérinaires outre-Atlantique et plus récemment européens ont ainsi développé une certification « fear free» (sans peur et sans douleur ndlr) afin de pouvoir accompagner au mieux ces animaux et les membres de leur famille pour une euthanasie pacifique.

Prendre cette décision pour quelqu’un n’est pourtant pas chose aisée. Le vétérinaire est là pour conseiller mais la décision appartient à celui ou ceux qui partagent la vie de leur animal. Le plus simple serait de leur demander directement leur avis. On entend très souvent qu’il ne leur manque que la parole.

La communication animale

animalVenue des Etats-Unis, la communication animale est un dialogue télépathique par lequel les animaux inter-espèces communiquent.

Il s’agit d’échanges d’informations extrasensorielles par le biais de sensations physiques, d’émotions, d’images, de mots, d’odeurs etc. De plus en plus d’études vétérinaires et médicales se penchent sur cette faculté abstraite afin de tenter de comprendre comment on peut « ressentir à distance ».

Tout est une question d’ondes cérébrales. Les animaux ont un état d’éveil ordinaire sur le rythme cérébral alpha (entre 8 et 13 Hertz) tandis que les être humains doivent se mettre sur un mode de relaxation pour atteindre ces mêmes fréquences cérébrales.

L’animal qui vit dans l’instant présent et sans jugement a également une conscience accrue de son propre corps. Il n’est pas rare d’être orienté par l’animal lui même sur sa zone de douleur ou le praticien (vétérinaire, ostéopathe, praticien shiatsu, etc.) vers qui se tourner pour une prise en charge adéquate.

Ainsi, la télépathie permet à l’animal d’exprimer ses douleurs en terme de localisation et d’intensité, ce qu’il a à dire à ses gardiens (propriétaires) et également s’il souhaite ou non être euthanasié, à quel moment, etc. Ceci est une aide considérable dans la prise de décision de la fin de vie, sur la gestion de la douleur mais également un accompagnement au cas par cas vers une fin digne pour l’animal et une transition en douceur vers le chemin de deuil, en particulier pour l’acceptation.

Muriel Pacton

animalLes chevaux m’accompagnent depuis plus de trente ans bien que je choisis des études et le métier de chercheur en géomicrobiologie pendant onze ans. Dans cette vie trépidante sur plusieurs continents, le murmure du cheval me rattrape et je change soudainement de chemin en suivant une formation en communication animale puis en sophrologie.

Depuis deux ans, les chevaux ont intégré le cœur de ma pratique en équi-sophrologie qui est cette connexion d’âme à âme dans laquelle le cheval devient le thérapeute rassurant dans l’identification et la libération de blocages psychiques et/ou émotionnels. Cet état méditatif favorisé par le rythme cérébral mu permet l’échange d’informations extra-sensorielles au niveau du corps et de l’esprit.

L’approche Equi-mu© offre ainsi un accès privilégié à l’intelligence émotionnelle de son propre corps et de partir à la découverte de soi. J’accompagne également les animaux de compagnie au quotidien par la communication animale afin de pouvoir saisir leur(s) demande(s) et besoins d’un point de vue physique, émotionnel et également concernant leurs gardiens à tout moment de leur vie, y compris lorsque la fin de l’existence terrestre approche ou si ils sont déjà retournés à l’état d’âme.

Muriel Pacton
Équi-sophrologue - communicatrice animal
Tél.: 07 67 34 68 17
Conférence accessible en deux clics
Conférence en accès libre
Pour obtenir le lien d’accès à la salle virtuelle où se déroulera la conférence, il n’est pas nécessaire d’être déjà « Membre Energie-Santé », mais simplement de s’inscrire. Par contre, l’enregistrement de la conférence ne sera accessible qu’aux « Membre Energie-Santé » dont le compte est actif, pour visionnements en différé, sans limitation.
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.