Des huiles si essentielles…

Les huiles essentielles ou « essences aromatiques » constitues la véritable essence énergétique des plantes qui en contiennent. Utilisées bien sûr en cosmétologie, elles délivrent toute leur puissance dans les soins énergétiques, notamment égypto-esséniens.

Traditionnellement

De tout temps, l’huile a été utilisée à diverses occasions, par exemple lors de cérémonies où elle servait à oindre des rois, les évêques également lors de leur sacre ou encore des mourants sur leur lit de mort…

Toujours, elle revêt un caractère sacré. « L’onction n’a pas servi que pour les hommes, mais aussi pour la consécration des autels et des temples. En effet l’huile pénètre la pierre et c’est pourquoi elle est une bonne image de la grâce qui transforme le cœur de l’homme, même s’il est dur comme pierre. Comme tout symbole elle est signe d’une réalité spirituelle et donc invisible. »

Dans la plupart des grandes Traditions thérapeutiques de notre monde ; les huiles ont toujours été considérées comme ayant un pouvoir soignant incontestable. Au sein de leurs pratiques, les Esséniens et les Égyptiens ne faisaient pas exception puisqu’ils les utilisaient avec une attention toute particulière et aussi avec respect.

Le fait d’oindre un malade avec une huile – de lui appliquer une onction – était à leurs yeux un acte sacré. Celui-ci perdait donc toute sa valeur s’il venait à être pratiqué de façon mécanique, c’est-à-dire sans conscience. Bien sûr, les huiles choisies pour cet usage ne seront pas « consacrées » au sens religieux du terme. Il appartient donc à l’utilisateur d’y mettre tout l’amour qui les transmutera en éléments de lumière.

Définition de huiles essentielles

Lea huiles essentielle sont des essences de plantes – produit huileux, volatil et odorant, extrait de certains végétaux – qui se distinguent des huiles végétales, grasses (amande douce, avocat, jojoba, olive, pépins de raisin, tournesol, etc.). Ces dernières sont fixes et tâchent le papier, le tissus, d’une manière permanente, alors que les huiles essentielles sont volatiles et tâchent que passagèrement.

Nectarine

Depuis la nuit des temps, les huiles essentielles sont connues et utilisées pour leurs arômes, pour leurs vertus cosmétiques et pour leurs propriétés thérapeutiques ; ce sont ces dernières qui nous préoccupent ici. Dans toutes les civilisations et sur tous les continents, on retrouve leur marque.

Parmi les nombreuses applications des huiles essentielles, la parfumerie tient une place de choix, même si aujourd’hui pour satisfaire aux appétits financiers on utilise de plus en plus des essences de synthèse, chimiques, dans leur fabrication. Les authentiques parfumeurs, ceux qui n’ont pas cédé devant l’appétit du gain, continuent à offrir aux consommateurs des parfums de qualité réalisés à partir d’essences essentielles véritables et pures ; d’où le prix élevé de ces fragrances.

Arôme délicat et fruité de la pêche ou de la mandarine, épicé du gingembre, fleurie du lilas ou de la violette, discrète mais présente de la lavande, effluves musqués, poivrés, sensuels, exotiques, orientaux, biens ancrés à la terre ou subtils… La nature dans sa grande prodigalité nous fournit les outils délicats et précis nous permettant d’exprimer nos sentiments, nos états d’âme, de montrer notre caractère dynamique, impulsif, généreux, chaleureux ou languissant… Les odeurs parlent, attirent ou repoussent, séduisent ou écartent.

Les huiles essentielles utilisées par les thérapeutes

Par contre pour les thérapeutes, la finalité est différente, puisque quelque que soit l’odeur de l’essence utilisée, ils œuvrent pour le bien-être et la santé de leurs patients.

Lavande

Les thérapeutes utilisant les vertus de l’aromathérapie sont bien plus préoccupés par les qualités propres des huiles essentielles qu’ils utilisent, et qui dépendent de l’énergie contenue dans leur essence. La valeur thérapeutique des huiles qu’ils utilisent, devant aider leur patient à rétablir leur santé, tant physique que psychique ou spirituelle, ils importent que ces dernières soient de la meilleure qualité possible, ce qui exclu d’emblée les produits de synthèse qui n’ont aucune valeur énergétique.

En concentrant l’énergie solaire, les plantes fabriquent des centaines de molécules aromatiques, que nous retrouvons dans les huiles essentielles. Véritable concentré de ce que les plantes offrent de plus précieux : l’énergie contenue dans leur essence, les huiles essentielles agissent autant sur les plans physiques, psychiques que spirituels des personnes qui les utilisent. Leurs molécules, extrêmement fines, ont la capacité de se diffuser immédiatement et profondément dans l’organisme, via les circuits énergétiques des nadis et méridiens ainsi que le flux sanguin, et d’apporter l’énergie nécessaire où le besoin est.

Abeille et lavande

N’oublions pas qu’à l’époque d’Akhenaton, en Haute Égypte, les prêtres-thérapeutes traitaient toutes les affections connues grâce à l’aromathérapie. Beaucoup plus tard, les huiles essentielles furent d’un grand secours, par exemple lors de la grande épidémie de peste du XIVe siècle.

Les plantes aromatiques contiennent des mélanges de substances aromatiques volatiles et odoriférantes, qui sont présentes à l’état naturel dans les sécréteurs des plantes, en faibles quantités. Très volatiles, ces essences passent instantanément de l’état liquide à l’état gazeux.

Chaque extrait aromatique possède des vertus spécifiques liées aux différents composants qu’il contient. Leur composition chimique est d’une grande complexité et les rend inimitables, car chaque essence regroupe en réalité plusieurs substances aromatiques très élaborées et très différentes. Si quelques-unes de ces substances ont pu être synthétisées au moyen de procédés industriels complexes, leur composition très simplifiée est loin d’égaler celle des substances contenues dans les huiles essentielles naturelles, que ce soit au niveau de leur parfum et encore plus dans leurs effets thérapeutiques.

Huiles essentielles et soins égypto-esséniens

« La haute diffusibilité des essences en fait d’excellents agents de pénétration (elles peuvent atteindre le noyau atomique des cellules) mais leur action est courte à cause de leur caractère volatil. Associées à des huiles grasses, leurs propriétés pénètrent plus longuement et peuvent atteindre les organes internes. C’est donc cette composition essences/huiles grasses qui est utilisée pour les soins. » Anne Givaudan.

Rose de Damas

Bien sûr, dans le cas particulier des soins égypto-esséniens, une huile différente est privilégiée selon les besoins de la personne, selon le soin prodigué, selon le chakra impliqué. Par exemple, une huile à base d’essence de rose permettra d’ouvrir et d’apaiser le chakra du cœur et par la même occasion ouvrir à une nouvelle compréhension, vision, à l’amour et à la compassion. L’huile de pruche quand à elle allégera le chakra de la gorge tout comme elle sera utile dans les soins pour les personnes mourantes ayant de la difficulté à partir par peur ou par angoisse. Le nard, utilisé par Marie-Madeleine il y a 2000 ans, aidera à désincruster les pensées de type obsessionnel. Quand à l’huile de lavande elle sera utile dans la plupart des cas, c’est une huile dont je dis qu’elle est passe-partout…

Les huiles essentielles utilisées dans les soins égypto-esséniens nous permettent d’être connectés avec ce monde si subtil qu’est celui de l’essence des plantes ; un monde vivant. En déposant une huile qui porte en elle l’âme d’une plante et ce dont elle s’est nourrie, terre et soleil, je ne peux que prendre conscience de l’acte sacré que cela représente. C’est ce qu’elles dégagent, voilà pourquoi de tout temps elles ont été considérées sacrées et utilisées comme telles. Et je me dis, que c’est là un bien grand privilège que de pouvoir en faire usage…

La science et les huiles essentielles

Thym (thymol)

Scientifiquement, il est démontré que les huiles essentielles ont la particularité d’émettre des rayonnements électromagnétiques dont la longueur d’onde varie en fonction des molécules contenues. Ces molécules vont recharger les organes en énergie en leur apportant des électrons. Ainsi, les huiles essentielles rechargent en énergie les cellules organiques et celles du système sympathique.

Les premières expérimentations considérées comme scientifiques eurent lieu en France en 1887. En 1910, Martindale effectua la classification des huiles essentielles en fonction de leurs pouvoirs antiseptiques par rapport au phénol. A la même époque, des expériences vont démontrer que l’huile essentielle de Citron tue le pneumocoque en 3 à 12 heures et le bacille d’Eberth (un des agents de la Typhoïde) en 1 à 3 heures. En 1922 Morel et Rochaix confirment que le thymol et l’eugénol sont efficaces sur les bacilles de Koch, d’Eberth, sur le staphylocoque doré et le protéus vulgaris.

Ravensara

Le pouvoir anti-microbien des plantes en général et des essences qu’elles renferment en particulier, n’est plus à démontrer. Il peut cependant être utile de connaître plus précisément la classification réalisée sur les huiles essentielles grâce à l’aromatogramme. Cette classification permet d’utiliser les huiles essentielles avec précision sans entraîner les effets secondaires des antibiotiques. On a pu constater que le Ravensare (Ravensara aromatica) par exemple, stoppe la grippe en 24 à 48 heures. De plus les huiles essentielles sont eubiotiques (par opposition à antibiotique, favorables à la vie).

Propriétés des huiles essentielles

Les huiles essentielles associent toujours plusieurs propriétés :
  • Antiseptiques
    Du fait de leur taux vibratoire élevé, les huiles essentielles préviennent et combattent les infections en aidant l’organisme à se mettre hors de portée des microbes et bactéries voulant se loger en lui, et de là, stoppe leur reproduction.
  • Cicatrisante
    La majorité des huiles essentielles est cicatrisante et favorise la circulation sanguine ou a un effet régulateur sur el système nerveux.
  • Désintoxiquantes
    Les huiles essentielles stimulent les organes émonctoire, c’est-à-dire les organes qui servent à l’élimination des déchets organiques. De ce fait, nos cellules éliminent plus facilement les substances inutiles à l’organisme, qui doivent être éliminées et, assimilent mieux les substances utiles.
  • Immunitaire
    Les propriétés conjuguées des huiles essentielles leur confèrent un pouvoir particulier : celui de renforcer le terrain immunitaire et de stimuler ainsi les défenses naturelles. Cette propriété fait que les huiles essentielles sont actives sur de nombreuses maladies chroniques ou récidivantes.
  • Revitalisantes
    Grâce à leur pouvoir de pénétration rapide, les huiles essentielles revitalisent et restaurent en les nourrissant, les cellules faibles et anémiées. De plus, elles agissent sur le plan énergétique global de l’être, en favorisant la sécrétion des hormones, l’équilibre des glandes endoctrines et celui du système neurovégétatif.

À l’inverse d’un médicament issu de la chimie de synthèse qui lui, ne possède qu’un seul principe actif (substance efficace), chaque huile essentielle en comporte plusieurs dizaines voire centaines (jusqu’à 2000 !), qui se renforcent les unes et les autres.

Autre particularité des huiles essentielles : leur capacité à être « programmées » énergétiquement après leur extraction et/ou par le thérapeute avant un traitement.

Particularités des huiles essentielles

Utilisant l’énergie solaire, les espèces végétales riches en essences aromatiques sont particulièrement concentrées dans les régions très ensoleillées du globe. La composition des essences produites par les plantes varie beaucoup avec les conditions climatiques. Par exemple, l’essence extraite d’une lavande cultivée en Provence sera plus abondante et d’une autre qualité que celle d’une lavande cultivée dans le Nord de la France ou au Canada. Cela dépend du climat, de l’exposition au soleil, mais aussi de l’altitude, de la qualité du sol et de l’air, de la façon dont elle est cultivée et nourrie ou non en produits chimiques… À ceci, s’ajoute la diversité biochimique que l’on rencontre au sein d’une même espèce végétale… En fait, c’est comme pour le vin…

La dénomination d’huile donnée aux essences aromatiques prête à confusion. En effet, les huiles essentielles ne comportent pas de corps gras, ainsi que leur nom le laisse entendre, mais au contraire des produits constitués de substances volatiles.

Les huiles essentielles sont en fait constituées des essences contenues dans les plantes, appelées aussi : essence aromatiques, extraites par distillation à la vapeur d’eau. Ces essences peuvent être localisées aussi bien dans les fleurs, les feuilles, l’écorce, les fruits, les graines ou les racines des plantes.

La plupart des huiles essentielles sont incolores ou jaunes, avec des nuances très variées allant du jaune verdâtre au rouge brun.

Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, formateur - Voiron (Isère) France
Formation "Thérapeute Énergéticien - niv.1"
Formation animée par Jean-Paul Thouny, débutant (groupe B) : samedi 16 et dimanche 17 octobre 2021 à Voironà > (Isère), ayant pour objectifs :
• Apporter les connaissances permettant une aisance et une maîtrise indispensable dans la pratique du magnétisme et des soins énergétiques, tant à titre personnel (première année) que professionnelle (3 années). Vous découvrirez l’univers de l’énergie, dans tout ce qui nous entoure et développerez vos perceptions et ressentis.
• En fin de première année (niveau 1), vous aurez appris à ressentir l’énergie, à vous connecter, à vous ancrer, à vous centrer, afin de pouvoir pratiquer en toute sécurité pour vous et pour les autres, un certain nombre de soins complets.
• A l’issue de la formation complète (3 ans), vous disposerez d’une gamme étendue en possibilités de soins, vous permettant d’aborder nombre de problématiques que pourront vous soumettre vos consultants, dans une approche globale de l’être.
Informations et réservation, à la page : Formation Thérapeute Energéticien - niv.1.

Pour en savoir plus

Ma bible des huiles essentielles
de Danièle Festy et Anne Dufour aux Éditions Leduc

Avec ce livre de référence, découvrez le fabuleux potentiel des huiles essentielles pour votre santé, votre beauté, votre bien-être, pour une maison plus saine et plus agréable, et une cuisine plus digeste et plus parfumée.

Vous découvrirez dans ce livre :
  • Apprivoisez les 80 huiles essentielles les plus efficaces : arbre à thé, lavande officinale, hélichryse italienne, ylangylang… pour traiter 230 maux du quotidien.
  • Utilisez les voies d’administration les plus appropriées pour un maximum d’action et de sécurité.
  • Visualisez les zones d’application grâce à nos illustrations claires.
  • Constituez votre trousse personnalisée, pour avoir toujours sous la main vos flacons indispensables.
    Enfants, futures mamans, seniors : à chacun ses « essentiels ».
  • Inclus : 1 cahier « spécial bébé » + 1 cahier « spécial femmes enceintes ».
Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et citez la source : www.energie-sante.net
Si vous aussi, souhaitez vous exprimer et être présent sur Energie-Santé, Contactez-nous
essence aromatiqueessence des planteshuile esssentiellehuile grassehuile végétalesoins égypto-esséniensSoins Esséniens
Commentaires (0)
Ajouter un Commentaire